RemonterDescendre



 
Le Galion
http://www.wikio.fr
Forum Optimisé pour
Firefox

Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Proverbe du jour

« Les médisants ressemblent aux malheureux qui n'ont pas eu leur part d'événements et doivent mener aux dépens de leurs voisins une existence parasitaire. »

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
La devise

Pirate un jour,pirate toujours.
Sujets les plus vus
Scoops , Potins , et autres News..
Les Anges de la TV Réalité 4 "CLUB HAWAI"
Qui.... veut quoi???
News,potins..
Le choc des héros
Le choc des héros
Le choc des héros
Dilemme
Topics Candidats
Le jeu des smiley's et émoticônes!
The Galion


PageRank Actuel

Partagez|

Les politiciens et nous..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 13 ... 24  Suivant
MessageAuteur
MessageSujet: Re: Les politiciens et nous.. Les politiciens et nous.. - Page 2 2110Dim 3 Juil - 5:28

DSK qu'il soit jugé ou pas il resterat tjrs ce vieux pervers et ces relations ambigu avec les femmes le mènera tout droit a perte.. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Actu-OneAdmin
Les politiciens et nous.. - Page 2 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les politiciens et nous.. Les politiciens et nous.. - Page 2 2110Dim 3 Juil - 15:32

Libération - Politiques 02/07/2011


«Une mort médiatique par injonction narrative»
Interview de Christian Salmon, chercheur et spécialiste de littérature :
Par SYLVAIN BOURMEAU
Auteur de Storytelling (1), le livre qui fit découvrir en France ces techniques de communication et de management, Christian Salmon revient sur l’affaire DSK.

Coup de théâtre, rebondissement : cette affaire se résumerait-elle à un feuilleton ?

C’est en tout cas dans ces termes qu’elle se donne à lire depuis le coup de tonnerre initial. Le temps réel médiatique s’est imposé au temps long judiciaire. La logique de l’instruction a cédé le pas à une logique purement narrative avec des effets d’emballement, d’hystérisation qui ont gagné les éditorialistes les plus placides… Le lexique même de cette affaire relève plus du pathos que de l’ethos ou du logos - avec des effets performatifs redoutables sur l’exercice de la justice et de la démocratie.
Ferions-nous trop confiance aux histoires pour connaître et comprendre ?

Les histoires jetées comme un filet sur la vie quotidienne sont censées nous aider à vivre. Elles prétendent nous séduire ou nous convaincre, nous motiver, nous apprendre à nous comporter dans des situations de crise ou lorsque, écrasés sous un flot d’informations, nous perdons le sens de ce que nous faisons. On découvre aujourd’hui qu’elles peuvent vous conduire en prison. Chose remarquable : au moment où toutes les formes du discours rationnel sont frappées de soupçon, seul le récit semble en mesure de les remplacer. On l’investit du prestige ancien des sagas et des épopées, des vertus de l’authenticité, des fonctions magiques du rituel. Pourquoi s’en plaindre nous dit-on ? Quoi de plus innocent qu’un récit ?
Somme-nous tous, journalistes mais aussi lecteurs, un peu trop vite devenus coscénaristes ?

Il y a une fonction «hypnotique» de la forme narrative. Le pouvoir d’une histoire ne réside pas seulement dans l’anecdote qu’elle rapporte. Ceux qui font un usage stratégique du récit, marketeurs, managers ou communicants politiques ne se contentent pas de raconter des histoires, ils s’efforcent de construire des séquences cohérentes, d’engager l’audience dans la durée, c’est-à-dire de maîtriser la tension narrative des événements et de conserver le plus longtemps possible l’attention du public. Mais ils ne sont pas les seuls ; il y a les médias, les partis d’opposition et les internautes. On a donc une lutte acharnée pour le contrôle des histoires mais aussi des rythmes, de la tension narrative. Ce combat se déroule à la vitesse des buzz dans la médiasphère qui transforme l’espace public en une vaste chambre d’écho où circulent et se télescopent des millions d’histoires. Les effets de cette hypernarrativisation des discours commencent à se faire sentir. L’inflation d’histoires ruine la crédibilité de toute parole publique. C’est l’ère du soupçon. Les journalistes, comme les internautes, sont sommés de réagir à des injonctions sous formes de récits captivants. L’affaire Strauss-Kahn nous a transformés en commentateurs compulsifs, alternativement subjugués, passionnés, haletants au rythme d’un streaming d’infos en continu. Loin d’être «émancipé» comme le dit Jacques Rancière, c’est un spectateur excité, électrisé et pour finir, sidéré, que crée ce nouvel ordre narratif.
Quelles sont les implications morales de la mise en récit d’une telle affaire ?

On peut s’interroger sur cette logique mystérieuse, qui a présidé à l’enchaînement narratif des événements, ce qu’on pourrait appeler «l’énigme de la suite». Non pas ce qui s’est passé au Sofitel, mais l’énigme de la suite, de la séquence narrative, le mystère des enchaînements. Qu’en est-il du feuilleton médiatico-judiciaire qu’on nous a raconté sous le régime de la surprise, du suspense ? Dès le départ, la mise en scène de l’arrestation et de la comparution avait un caractère «incriminant». Le fait que l’exhibition du suspect menotté soit courante aux Etats-Unis ne change rien au fait que la personnalité de DSK, sa fonction, sa notoriété, assurait à sa mise en scène une diffusion mondiale. La crédibilité d’un homme peut être aujourd’hui détruite ou rétablie par un simple travelling : le perp walk[faire parader intentionnellement un suspect, ndlr] que j’ai envie de qualifier de «perf walk» pour souligner son caractère performatif. Après l’injection létale, la mort médiatique par injonction narrative. Une mort non pas sur ordonnance mais sur scénario. Tout cela donne raison à Godard lorsque celui-ci disait que les travellings sont affaires de «morale»…

(1) «Storytelling : la machine à fabriquer des histoires et à formater les esprits», éditions La Découverte.
AnonymousInvité Les politiciens et nous.. - Page 2 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les politiciens et nous.. Les politiciens et nous.. - Page 2 2110Dim 3 Juil - 15:54

interessant ce dernier article, pas mal de point communs avec notre domaine d'étude...c'est un article qui mérite d'être intégré dans le dossier université du Galion je trouve...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Chasseur de Bibiscus [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
MalvilarMalvilarCommandeur
Les politiciens et nous.. - Page 2 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les politiciens et nous.. Les politiciens et nous.. - Page 2 2110Dim 3 Juil - 16:12

Ce que tu viens de dire, Malvilar, est intéressant aussi surtout quand on prend la peine de lire ta sig lol
AnonymousInvité Les politiciens et nous.. - Page 2 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les politiciens et nous.. Les politiciens et nous.. - Page 2 2110Dim 3 Juil - 16:23

la vulgaris simplex se faisant rare car etant incontestablement en voie de disparition , autant passer le temps de manière instructive...

heureusement ce n'est pas une espèce protégée , les derniers spécimens seront d'autant plus interessants à épingler sur notre tableau de chasse


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Chasseur de Bibiscus [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
MalvilarMalvilarCommandeur
Les politiciens et nous.. - Page 2 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les politiciens et nous.. Les politiciens et nous.. - Page 2 2110Dim 3 Juil - 16:29

Et pas empaillés et accrochés audessus de ta cheminée ? Les politiciens et nous.. - Page 2 421609148
AnonymousInvité Les politiciens et nous.. - Page 2 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les politiciens et nous.. Les politiciens et nous.. - Page 2 2110Dim 3 Juil - 16:40

Si il pourras bien sur gardez la tête ou le scalp de la mamie Nik,pour les autres elles finirons au musée situé dans l'antre du Galion,il y a deja de nombreuse tête d'empaillé et vrai que l'ambiance sombre de ce musée est fait pour se rappelez la noirceur de ces êtres...^^
Wink
Concernant les BRO encore en poste je ne sait pas vraiment combien elles sont encore,mais leur vaisseau s’effrite inexorablement...ça sent le crash...pourvu qu'elle tombe tombe dans l'ocean ce sera un vrai plaisir de les pécher aux harpons... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Actu-OneActu-OneAdmin
Les politiciens et nous.. - Page 2 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les politiciens et nous.. Les politiciens et nous.. - Page 2 2110Dim 3 Juil - 21:04

Le PS c'est mieux que la télé-réalité
source l'union

Ce qu'il y a de bien au PS c'est qu'il s'y passe toujours quelque chose. Ainsi les aventures de DSK qui n'en finissent pas de rebondir et de mortifier ses petits camarades, dans un sens ou dans l'autre.
A Solférino, Martine Aubry avait résolu de se jeter à l'eau, les séides de DSK fini par sous-traiter leur soutien à divers hiérarques engagés dans les « primaires » - Moscovici s'est rallié à Hollande !!! - et vlan, voilà ce cher Dominique qui ne serait plus aussi mort que prévu ! Sur le fond de l'affaire, vu sous un angle franchouillard, rien n'aurait franchement changé, si ce n'est que la présumée victime, comme dirait Me Badinter, aurait précédemment menti aux autorités US et ne serait pas obligatoirement une Bécassine… Mensonge ! Horreur ! Aux USA, le mensonge est pis que la peste et le choléra… alors qu'en France, c'est l'un des éléments essentiels et nécessaires de la vie politique et sociale. Du coup, DSK se trouve pour ainsi dire réhabilité avant même d'avoir été condamné.
Inutile de préjuger quoi que ce soit du processus judiciaire en cours, en revanche, s'agissant de sa dimension politique, il va de soi que DSK a pris du plomb dans l'aile et même la cuisse, car enfin, pour un prétendant à la « dignité » suprême, à la « gravitas » présidentielle, les histoires d'amours ancillaires marquent mal, même en France où toute une part de l'électorat féminin a fort peu prisé le peu de cas fait par les amis du grand homme, et les commentateurs, sur ce qui s'est réellement produit dans l'alcôve du Sofitel.
Ce qui n'empêche pas Michèle Sabban, vice-présidente socialiste du Conseil régional d'Ile-de-France, d'appeler à la suspension des primaires, histoire de donner à un DSK outragé, un DSK brisé, un DSK martyrisé, mais éventuellement libéré, l'occasion de mettre son grain de sel dans la campagne. Les conjurés de Marrakech, Martine Aubry et Fabius, considèrent la palingénésie politique de leur pote Dominique avec « joie »… Le pacte signé dans le riad du couple Strauss-Kahn, le palais marrakchi de Dar Cherifa, serait toujours d'actualité, à ceci près que le triumvirat ne se présente plus dans le même ordre et qu'en lieu et place du boss, DSK, on trouve aujourd'hui Titine, pendant que Fabius peut lorgner sur Matignon. Alors le retour de DSK, ce ne serait pas franchement la fin du cauchemar pour ces deux là, mais plutôt le début. Ce cher Dominique devient très encombrant, y compris dans la perspective d'un gouvernement, fatalement paritaire…
Satyricon : Philippe Le Claire
pleclaire@journal-lunion.fr

AnonymousInvité Les politiciens et nous.. - Page 2 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les politiciens et nous.. Les politiciens et nous.. - Page 2 2110Mar 5 Juil - 8:12

Les familles de l'extrême droite sur le Net

LEMONDE | 04.07.11 | 16h17 • Mis à jour le 04.07.11 | 23h05

Le poids de l'extrême droite s'accroît sur le réseau. Le Monde.fr publie, avec Linkfluence, une carte de la blogosphère nationaliste. Quelles sont les différents courants qui la composent ? Tour d'horizon des familles qui composent cette nébuleuse.

Les néoconservateurs

Ils sont à la lisière entre la droite et l'extrême droite. Ultra-libéraux économiquement, se réclamant souvent de l'ancien président des Etats-Unis Ronald Reagan, ils soutiennent que l'Occident a une mission civilisatrice. Proches des blogs et site se réclamant du choc des civilisations, ils soutiennent la ligne dure de la droite israélienne dont ils considèrent que c'est un avant poste dans un moyen-orient islamisé.

Choc des civilisations

Les attentats du 11 Septembre 2001 a fourni une nouvelle grille de lecture : " le racisme hiérarchisant a laissé la place à un racisme culturaliste qui tient plutôt à la théorie du choc des civilisations ", selon le mot de Jean-Yves Camus, spécialiste de l'extrême droite. Une partie de l'extrême droite s'y est engouffrée, se focalisant sur l'islam, et sur son incompatibilité supposée avec les valeurs qui sont censées fonder l'espace européen. Pour les plus virulents l'interdiction de l'expression de l'islam en Europe est une nécessité.

Les identitaires ethno-différencialistes

Le courant identitaire promeut une vision "ethodifférencialiste", totalement opposé au métissage et violemment anti-islam. Il a pour horizon une grande Europe des "patries charnelles" qui se résume, in fine, à une Europe-continent blanc.
Le Bloc identitaire est, dans cette famille, la formation politique qui fait le plus parler d'elle. C'est aussi l'un des plus actives sur leNet.
Pour ses militants, le Net est une arme politique de première importance et ils entendent l'utiliser au maximum : ils multiplient ainsi les vitrines, en visant des publics précis, ce que montre la cartographie de Linkfluence. Avec cependant une limite : les liens entrants et sortants de chaque site restent cantonnés à leur sphère s'influence.

Les Nationalistes révolutionnaires

Les Nationalistes révolutionnaires (ou NR) se vivent à la fois comme nationalistes, anticapitalistes (sans la lutte des classes) et anticommunistes, anti-américains par rejet du système libéral et du "cosmopolitisme". Ils sont également violemment antisionistes.

Sur la carte de Linkfluence, ils sont éparpillés un peu partout. L'association Egalité et Réconciliation d'Alain Soral peut sans problème être rattaché à cette mouvance et est un cœur de trafic sur le net. Absent de la cartographie, le site VoxNR de Christian Bouchet, cadre régional du FN, est le site référence de cette famille. 593 signes.
Front national Le Front national a mis du temps avant d'investir la toile, mais c'est la force en progression. Autour du site du parti et de Nations presse info, dévoué à la cause de Marine Le Pen, les lepénistes ont essaimé un très grand nombre de blogs. Cette multiplicité n'implique pas la fréquentation mais assure néanmoins une diffusion des idées frontistes sur la toile. Consciente de l'importance du Net, Marine Le Pen a mis en place depuis janvier 2011 une " cellule de veille " sur Internet, composée de deux jeunes pousses du FN. Cette cellule est chargée de repérer les sujets qui montent et dont le parti d'extrême droite pourrait s'emparer.

Les Catholiques traditionalistes et intégristes

Si, en nombre, les blogs et sites catholiques ne sont pas très nombreux, certains sont très influents à l'extrême droite, comme le Salon Beige, le site de Bernard Anthony, ancien cadre du FN, ou encore E-deo, absent néanmoins de la cartographie de Linkfluence. Ils ne partagent pas tous la même idéologie. Si le socle commun est d'être hostiles à Vatican-II, homophobes, opposés à l'avortement, à l'euthanasie, et à la République, certains versent clairement dans un antisémitisme des plus virulents et obsessionnels. C'est le cas de deux sites, les Intransigeants – aujourd'hui disparu – et de Contre-info.com, émanation du Renouveau Français, un groupuscule contre-révolutionnaire, pétainiste et antisémite.
AnonymousInvité Les politiciens et nous.. - Page 2 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les politiciens et nous.. Les politiciens et nous.. - Page 2 2110Jeu 7 Juil - 7:21

Point de vue:"Ce n'est pas à la laïcité de s'accommoder de la religion"
LEMONDE.FR | 06.07.11 | 09h17 • Mis à jour le 06.07.11 | 11h26

Le 3 mars, le ministre de l'éducation nationale M. Luc Chatel a jugé légitime la décision d'une directrice d'école de ne pas autoriser une mère à accompagner une sortie scolaire parce qu'elle refusait de retirer son voile.

Faut-il y voir une discrimination faisant écho aux déclarations tapageuses tenues actuellement par certains sur l'immigration, l'intégration et les musulmans ? La réponse est non. La Licra considère que l'exclusion des mères voilées accompagnatrices de sorties scolaires n'a nullement trait à une telle volonté ; cette démarche relève d'un strict respect du principe de laïcité exigé depuis plus d'un siècle par la République.

"Si l'école ne peut être à l'abri du monde, les élèves doivent être protégés de 'la fureur du monde'" écrivait l'ancien ministre et regretté Bernard Stasi. L'école, lieu par essence de construction et d'apprentissage du "vivre ensemble", doit préserver les enfants de tout prosélytisme, les soustraire aux influences religieuses et politiques et garantir une liberté de conscience naissante.

C'est la raison pour laquelle les enseignants et les personnels éducatifs sont soumis à un devoir de réserve et à une stricte neutralité. Bien entendu, la loi ne concerne pas les parents qui en tant que simples "usagers" se rendent à l'école pour chercher leur enfant ou rencontrer un enseignant. Ce serait néanmoins méconnaître le système scolaire que de considérer qu'encadrer des sorties scolaires ne contribue pas au service public d'éducation. Les collaborateurs occasionnels que sont les parents accompagnateurs participent à la réalisation d'une activité pédagogique et concourent ainsi à l'action éducative. Ils ne peuvent se soustraire à la règle commune et ont ainsi le devoir de retirer tout signe manifestant ostensiblement leur appartenance religieuse.

Malheureusement certains ont perdu de vue le principe selon lequel ce n'est pas à la laïcité de s'accommoder de la religion mais bien l'inverse. Il n'est pas tolérable que, sous couvert de liberté religieuse, soit contesté de la sorte l'esprit républicain. Aujourd'hui la position du ministre de l'éducation nationale est conforme à celle du Haut Conseil à l'intégration (HCI) qui recommande "de faire respecter le principe de laïcité à tous les collaborateurs occasionnels du service public, y compris aux accompagnateurs de sorties scolaires".

La loi du 15 mars 2004 exclut toute manifestation d'appartenance religieuse par "les agents contribuant au service public de l'éducation, quels que soient leur fonction et leur statut". C'est pourquoi, face à la multiplication des conflits pour lesquels la Licra est saisie, nous considérons que la situation doit être précisée par l'écriture d'une nouvelle circulaire ministérielle. S'il n'est pas question de toucher à la loi, texte de concorde et d'apaisement, une clarification s'impose. Elle doit permettre aux professeurs et aux chefs d'établissements, aujourd'hui en première ligne, d'exercer sereinement leur fonction et leur mission.

Si c'est à l'école qu'il revient de préparer les citoyens de demain, il relève de notre devoir de veiller à ce que nos enfants bénéficient d'un espace éducatif pleinement respectueux des principes de neutralité et de laïcité.
Alain Jakubowicz, président de la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (Licra)
AnonymousInvité Les politiciens et nous.. - Page 2 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les politiciens et nous.. Les politiciens et nous.. - Page 2 2110Jeu 7 Juil - 7:34

Pourquoi invoquer et ériger le principe de la laïcité comme diktat ? C'est juste un point de vue différent et non pas la base d'un droit humain.. en d'autre terme, une forme de religion.

Au Québec, cette position serait considérée comme une violation des Droits Civils, qui garantissent la liberté de penser et d'exercer sa religion.

A mon sens, cette position représente une "réserve" de la part de l'institution républicaine vis-à-vis de la Déclaration des droits de l'homme.
AnonymousInvité Les politiciens et nous.. - Page 2 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les politiciens et nous.. Les politiciens et nous.. - Page 2 2110Ven 8 Juil - 5:13

DSK-VF-S02EP02-upload-by-ViDberG


Les politiciens et nous.. - Page 2 156_s010

Cliquez sur l'image pour l'agrandir
AnonymousInvité Les politiciens et nous.. - Page 2 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les politiciens et nous.. Les politiciens et nous.. - Page 2 2110Sam 9 Juil - 11:02

Montauban : la maire UMP doit marier le couple franco-tunisien avant ce soir

Publié le 09.07.2011, 07h29 | Mise à jour : 09h33
La députée-maire (UMP) de Montauban a été condamnée en première instance à marier un couple franco-tunisien. L'édile refuse, persuadée qu'elle consacrerait un mariage blanc.
La députée-maire (UMP) de Montauban a été condamnée en première instance à marier un couple franco-tunisien. L'édile refuse, persuadée qu'elle consacrerait un mariage blanc. | AFP

Le chronomètre tourne. La maire (UMP) de Montauban (Tarn-et-Garonne) Brigitte Barèges a jusqu'à dimanche pour marier un couple, sous peine d'une astreinte quotidienne de 500 euros. Le juge administratif a condamné mercredi madame la Maire à procéder à l'union de Sylvie Boutard et de Younes M'Hamdi, à qui elle a aussi été condamnée à verser 1 000 euros.
L'édile tient bon, espérant que la cour d'appel de Toulouse revienne en appel sur cette décision. Mais le recours n'est pas suspensif : la maire ou l'un de ses adjoints doivent recueillir le «oui» timide et solennel des futurs époux avant ce soir, la mairie étant fermée le dimanche.

«On ne nous a rien expliqué, on nous a juste dit qu'on ne pouvait pas se marier», racontent, interloqués, les deux promis. Jeudi, pour marquer des points dans la bataille médiatique qui l'oppose au couple, Brigitte Barèges avait organisé une conférence de presse. «Désolé mais la mairie n'est pas un self-service du mariage. Nous ne célébrerons pas ce mariage», afffirmait-elle, précisant qu'elle assumerait «ses responsabilité d'élue sans céder à la pression médiatique et politique».

Le 21 mai dernier, Marie-Claude Berly Foissac, adjointe au maire chargée des parcs et jardins, refusait de marier Sylvie Boutard et Younes M'Hamdi, suspectant un mariage blanc entre cette femme «fragile» et son compagnon depuis quelques mois, sous le coup d'un arrêté de reconduite à la frontière tunisienne, son pays, pour le 10 juillet.

Un officier d'état civil, plaide Barèges dans un éditorial vidéo mis en ligne sur le site de la ville, a auditionné les futurs époux. «Monsieur M'Hamdi lui a dit qu'il avait été marié en 2008 et que deux mois après ce mariage, sa jeune épouse s'était jetée par la fenêtre du 8e étage et qu'une enquête judiciaire était en cours». D'autre part, Sylvie Boutard, «plus âgée de 10 ans, est en grande fragilité sociale. Ses cinq enfants son placés à la Ddass». «Il y a beaucoup de zones d'ombre dans ce dossier, beaucoup de questions sur la volonté de M. M'Hamdi à épouser Mme Boutard, dont nous pensons qu'il est de notre devoir d'élus de la protéger».

Selon la députée-maire, la gendamerie de Grisolles (Tarn-et-Garonne) «connait parfaitement le couple». Younes M'Hamdi, qui vit à Toulouse, aurait eu maille à partir avec les gendarmes à Labastide Saint-Pierre, où réside sa fiancée. Le maire de cette commune avait lui-même refusé d'unir le couple le 12 mars, sans se voir ensuite attaqué en justice.

Selon «la Dépêche du Midi», ce bras de fer pourrait coûter cher au contribuable : 30 000 euros d'astreinte si la cour d'appel de Toulouse se prononçait dans deux mois, 182 500 euros si la décision était rendue dans un an. Ceci même si Younes M'Hamdi est renvoyé en Tunisie, où sa compagne aurait décidé de la suivre, selon RTL.

Figure de la droite populaire, l'aile radicale de l'UMP, Brigitte Barèges a récemment choqué en lançant à l'Assemblée, lors d'une réunion en commission à propos d’un texte PS visant à autoriser le mariage homosexuel : « Et pourquoi pas des unions avec des animaux? Ou la polygamie? » Devant le tollé, y compris dans son camp, après avoir défendu une plaisanterie, l'élue s'était excusée.

LeParisien.fr


AnonymousInvité Les politiciens et nous.. - Page 2 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les politiciens et nous.. Les politiciens et nous.. - Page 2 2110Sam 9 Juil - 11:55

Martine Aubry sort les griffes.
La candidate à la primaire du PS ne supporte plus les rumeurs les plus folles circulant sur son époux, Jean-Louis Brochen, avocat spécialiste du droit social et du droit pénal. Depuis quelque temps, des sites internet soupçonnés proches du FN ou de groupuscules ultra-sionistes mènent une campagne de dénigrement et d'acharnement sur la Toile, taxant l'époux de la socialiste d'avocat «islamiste», «d'avocat des barbus» ou «d'avocat halal».
Ils reprochent à Jean-Louis Brochen d'avoir été, entre autres, en 1993, l'avocat de jeunes filles portant le foulard islamique, à une époque où aucune loi ne réglementait encore le port de signes religieux à l'école. il a également défendu un lycéen menacé d'exclusion pour avoir porté la kippa.
En marge d'un déplacement à Turin, Martine Aubry a donc pris les devants. Elle et son mari sont déterminés à «ne plus jamais se laisser faire».
La candidate socialiste a fait savoir qu'elle avait demandé aux détracteurs de son époux de retirer au plus vite leurs allégations.
Faute de quoi, affirmant disposer de témoignages sur l'origine des rumeurs, «elle porterait plainte» contre ceux qui les ont initiées.
«Je ne crains pas une campagne vile»
D'ailleurs, la maire de Lille affirme connaître l'origine de tout ce brouhaha diffamatoire.
Martine Aubry fait clairement allusion à un écho paru dans L'Express, qui rapporte une petite phrase lancée par Nicolas Sarkozy en janvier 2010. Le chef de l'Etat aurait évoqué le couple Aubry/Brochen en ces termes : «Vous connaissez bien Carla et Nicolas, vous ne connaissez pas Martin et Martine».
Pour Aubry, pas de doute, Sarkozy fait référence à une vieille légende du nord, selon laquelle « Martin est un musulman qui s'appelle Hakim et qui doit se marier avec Martine».
«Je ne crains pas une campagne vile, j'ai suffisamment eu d'attaques dans ma vie pour être blindée», prévient la candidate socialiste, qui agite sans le dire, le chiffon rouge d'une nouvelle théorie du complot. .!
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Faut qu'elle change absolument de stratégie là,sinon elle vas se retrouvé prise a l'envers,en porte a faux elle aura bien du mal a s'extraire de cette mélasse....
Allez Martine,un effort quoi... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Actu-OneActu-OneAdmin
Les politiciens et nous.. - Page 2 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les politiciens et nous.. Les politiciens et nous.. - Page 2 2110Lun 11 Juil - 10:49

"Jo" Querry, le messager des malheurs de DSK
LEMONDE | 09.07.11 | 14h09 • Mis à jour le 09.07.11 | 14h10

Ses copains flics l'appellent "Jo". "Jo", pour René-Georges Querry, flic à l'ancienne aux faux airs de Robert Lamoureux, devenu en 2003 responsable de la sécurité du groupe Accor - donc du désormais célèbre Sofitel de New York. "Jo", décoré de la Légion d'honneur par Nicolas Sarkozy en 2002, et que les strauss-kahniens pointent du doigt depuis qu'ils ont compris qu'il avait été le messager des malheurs de DSK à l'Elysée. Oubliant un peu vite que "Jo" doit sa carrière (chez Pierre Joxe, Philippe Marchand ou Jean-Pierre Chevènement) à la gauche.

Depuis 1979, M. Querry trimballe sa légende. Jeune commissaire à la Brigade de répression du banditisme, c'est lui qui conduit la voiture qui bloque celle de Jacques Mesrine, ce fameux 2 novembre, porte de Clignancourt, à Paris. "Je braque mon arme sur lui. Il lâche le volant pour prendre la sienne. Les gars qui planquaient sous la bâche du camion ouvrent le feu." Mort de l'"ennemi public numéro un", début d'une carrière éclair : M. Querry devient chef de l'antigang, avant de coordonner la lutte antiterroriste.

Fin 1995, ce flic éclos sous la gauche est "viré" par le nouveau ministre de l'intérieur, Jean-Louis Debré. Avec lui : Ange Mancini, alors directeur central adjoint de la police judiciaire. Cette double mise au placard achève de sceller une longue amitié, née en 1993 au Quai des Orfèvres. "Claude Guéant me rattrape par la peau du cou. Je lui en serai toujours reconnaissant", raconte M. Querry, qui devient le "M. Sécurité" de la Coupe du monde de foot prévue en 1998.

"Je ne suis ni de droite, ni de gauche, ni franc-maçon", plaide le responsable de la sécurité du groupe Accor. C'est sa force : avant d'être décoré par Sarkozy, il l'avait été par Pasqua, Quilès et Chevènement. "Et en 2002, en réalité, c'est Daniel Vaillant qui m'avait proposé, avant l'élection présidentielle."

Le 2 octobre prochain, "Jo" deviendra le directeur des opérations d'Autolib - ce service de voitures électriques en libre-service qui sera proposé fin 2011 par la Ville de Paris, et dont le groupe Bolloré a remporté le contrat : "Vincent est mon ami depuis trente-sept ans, j'étais commissaire à la BRB lorsqu'il avait été victime de menaces de mort et était visé par une tentative d'enlèvement."

L'AMI DES RÉDACTIONS

Il y a huit ans, M. Querry avait déjà été recruté par Accor pour son formidable carnet d'adresses : dans la grande police, qu'il continue de fréquenter, comme dans les cercles du pouvoir en France (il a dirigé le service de protection des hautes personnalités) et dans le monde. Jusqu'en 2003, à la tête du service de coopération internationale, il "chapeautait" les policiers des ambassades françaises. Poste stratégique quand on cherche à développer des diplomaties parallèles, comme celle de l'hôtellerie.

Est-ce sa faute s'il connaît tout le monde ? Lorsque ce fameux 14 mai "Jo" apprend "la" nouvelle qui souffle dans le Sofitel et ébranle bientôt le monde, il prévient aussitôt M. Mancini, "un ami personnel qui est aussi chef du renseignement. S'il avait été préfet d'Alsace, je ne l'aurais pas fait !". L'affaire DSK embrasant les médias, le voilà assailli de coups de fil de journalistes "police", autres relations nouées lors de ses longues années de gloire à la PJ. Avec "Jo", se frottent-ils les mains, ils tiennent une source dans le théâtre même de l'intrigue. A tous, il répète que "la femme de chambre est une fille sérieuse" et que "l'affaire est du béton". Droite, gauche, public, privé, René-Georges Querry garde toujours l'esprit "maison"...

AnonymousInvité Les politiciens et nous.. - Page 2 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les politiciens et nous.. Les politiciens et nous.. - Page 2 2110Mar 12 Juil - 6:12

11 juillet 2011: La campagne sera sale

Les politiciens et nous.. - Page 2 157_ca10

le monde
AnonymousInvité Les politiciens et nous.. - Page 2 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les politiciens et nous.. Les politiciens et nous.. - Page 2 2110Mar 12 Juil - 18:15

Primaire écologiste : Eva Joly l'emporte par 58 % des voix

Eva Joly est officiellement la candidate des écologistes à l'élection présidentielle de 2012. L'ancienne magistrate l'a emporté mardi 12 juillet face à Nicolas Hulot avec 58,16 % des voix au second tour de la primaire organisée par Europe Ecologie-Les Verts (EELV) pour désigner son candidat à l'élection présidentielle de 2012. Nicolas Hulot a obtenu 41,34 %. Il y a eu 0,49 % de votes blancs.

le monde
AnonymousInvité Les politiciens et nous.. - Page 2 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les politiciens et nous.. Les politiciens et nous.. - Page 2 2110Ven 15 Juil - 6:31

Eva Joly propose la suppression du défilé militaire du 14 Juillet

"Un défilé citoyen" au lieu du traditionnel défilé militaire du 14-Juillet sur les Champs-Elysées, voilà ce qu'a proposé Eva Joly jeudi 14 juillet.

"J'ai rêvé que nous puissions remplacer ce défilé [militaire] par un défilé citoyen où nous verrions les enfants des écoles, où nous verrions les étudiants, où nous verrions aussi les seniors défiler dans le bonheur d'être ensemble, de fêter les valeurs qui nous réunissent", a déclaré la candidate d'Europe Ecologie-Les Verts à la présidentielle en marge d'un rassemblement pour les valeurs de la République.

"ÇA CORRESPOND À UNE AUTRE PÉRIODE"

L'ex-magistrate, qui ne s'est pas exprimée lors de cette réunion regroupant associations syndicales, politiques et de résistants pour "éviter les soupçons de partialité", réagissait au passage, place de la Bastille, d'une colonne de chars et de véhicules blindés de l'armée qui venaient de défiler.

Pour elle, "il y a une antinomie" entre le passage de chars sur cette place et les discours qu'y ont prononcé jeudi les anciens résistants. "Ce n'est pas des valeurs que nous portons […]. Je pense que le temps est venu de supprimer les défilés militaires du 14-Juillet parce que ça correspond à une autre période", a-t-elle estimé, en fustigeant "cette France guerrière".

le monde
AnonymousInvité Les politiciens et nous.. - Page 2 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les politiciens et nous.. Les politiciens et nous.. - Page 2 2110Ven 15 Juil - 6:33

Nicolas Demorand : "Libération" est "le seul grand quotidien de gauche"

Le directeur de la publication et de la rédaction du quotidien Libération, Nicolas Demorand, revient dans une interview publiée par L'Express, sur la motion de défiance votée contre lui le 30 juin par le personnel du journal. Le journaliste a estimé qu'elle constituait "une demande de dialogue supplémentaire à un moment crucial pour Libération".

Nicolas Demorand a réfuté les rumeurs de "parachutage" qui avaient entouré son arrivée à Libération. Il a répété qu'il considérait "Libé" comme "[sa] famille." Une famille qui est "aujourd'hui en France le seul grand quotidien de gauche" et "a pour vocation de restituer la totalité des débats qui peuvent traverser cette famille politique". Parant les critiques, il a cependant nié vouloir limiter le quotidien "à une chapelle ou à un courant", rappelant que le principal défi actuel du journal est d'"avoir la ligne la plus ouverte possible, afin de témoigner de la manière la plus juste de l'étendue de ce qu'est aujourd'hui la pensée de gauche".

Nicolas Demorand est en revanche resté silencieux sur la nomination controversée d'Anne Lauvergeon, ancienne dirigeante d'Areva, a la tête du conseil de surveillance du quotidien. Il a par ailleurs enterré définitivement le projet de "mariage entre Libération et Le Nouvel Observateur".

le monde
AnonymousInvité Les politiciens et nous.. - Page 2 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les politiciens et nous.. Les politiciens et nous.. - Page 2 2110Dim 17 Juil - 8:49

Pour les écologistes, "Fillon court derrière le FN"

LEMONDE.FR | 15.07.11 | 19h34 • Mis à jour le 15.07.11 | 23h29

Eva Joly est sous le feu des critiques de l'UMP et du FN depuis qu'elle a proposé, jeudi 14 juillet, de supprimer le traditionnel défilé militaire sur les Champs-Elysées, pour le remplacer par "un défilé citoyen". Plus surprenant, le premier ministre, François Fillon, a également critiqué la proposition de la candidate d'Europe Ecologie-Les Verts à la présidentielle, en soulignant sa binationalité. Eva Joly, née norvégienne, a en effet acquis la nationalité française par mariage en 1967. "Cette dame n'a pas une culture très ancienne des traditions françaises, des valeurs françaises, de l'histoire française", a-t-il déclaré à Abidjan. Une déclaration qui a, à son tour, déclenché un véritable tollé chez les écologistes et à gauche.

Interrogés par Le Monde.fr, les élus écologistes fustigent la réaction du premier ministre, dénonçant "une faute politique", une dérive "xénophobe" et un suivisme du premier ministre vis-à-vis du FN.

"UN CHEMIN NAUSÉABOND"

Pour le député européen Yannick Jadot, "les propos du premier ministre sont profondément dramatiques et choquants. En s'alignant sur les propos de Marine Le Pen, François Fillon se met à la faute. Ce procès en sorcellerie intenté à Eva Joly, qui ne serait pas assez française, est dangereux, car cela suppose qu'il y aurait plusieurs catégories de Français. Que le Front national le dise, ce n'est pas surprenant. Mais que ce soit M. Fillon, c'est choquant... ", estime ce proche de la candidate écologiste, qui a été son porte-parole de campagne.

L'offensive anti-Joly était attendue par les écologistes. "Nous nous attendions à des attaques contre Eva Joly sur ses origines étrangères, témoigne Sergio Coronado, directeur de campagne de la députée européenne lors de la primaire écologiste. Mais la surprise vient qu'une pareille violence parte de la droite traditionnelle."

Des attaques révélatrices d'un glissement de la droite vers l'extrême droite, estime Noël Mamère. "François Fillon attaque Eva Joly comme le faisait hier Marine Le Pen", dénonce le député de la Gironde, pour qui "le premier ministre et la présidente du Front national sont sur la même ligne".

SOUS LA PRESSION DE LA DROITE POPULAIRE

"C'est un signe profond de la déperdition de l'UMP, tiraillée par sa droite extrême, qui l'invite à rejoindre le FN. M. Fillon, qui est incapable de régler les problèmes des Français, laisse donc entendre qu'il y aurait des ennemis de l'intérieur", interprète Yannick Jadot, pour qui il s'agit d'"un vrai dérapage".

"François Fillon distingue les Français 'de souche' et les autres, poursuit Denis Baupin, élu écologiste parisien. Il s'engage alors sur un chemin nauséabond en soulignant qu'être né avec une autre nationalité disqualifie un Français pour représenter ses concitoyens. Doit-on discuter les capacités de Mme Sarkozy-Bruni ou de Mme Fillon à représenter la France parce qu'elles sont d'origines étrangères ?" interroge l'adjoint au maire de Paris, qui avait soutenu Nicolas Hulot lors de la primaire.

L'attaque du premier ministre est "une forme de xénophobie" estime également José Bové. "C'est une drôle de façon de concevoir ce qu'est être français aujourd'hui. Pourtant, je note qu'en tant que magistrate, elle n'a jamais été soupçonnée de ne pas être assez française. L'attaque sigulière de M. Fillon montre qu'il court derrière le FN", analyse également le député européen. Pour Noël Mamère, "cette affaire révèle le vrai visage de la droite. François Fillon a fini par céder aux pressions de La Droite populaire, principal opposant à la binationalité".

Le collectif de députés de La Droite populaire, emmené par Lionnel Luca, a récemment imposé à la direction de l'UMP une convention sur la binationalité.

Alexandre Lemarié et Eric Nunès
AnonymousInvité Les politiciens et nous.. - Page 2 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les politiciens et nous.. Les politiciens et nous.. - Page 2 2110Lun 18 Juil - 8:52

Un faux sondage sur les primaires socialistes sur Twitter source morandini
Les politiciens et nous.. - Page 2 4d3af434bd8d0bb3d7b9e5fcaa2347ab_29Les politiciens et nous.. - Page 2 Signe+
L'Institut de sondage Ifop a lancé une mise en garde contre des tentatives de manipulation avant la présidentielle qui passent par la diffusion sur les réseaux sociaux de "sondages dits confidentiels".
Selon le directeur du département Opinion de l'Ifop, Frédéric Dabi, il est largement fait état sur Twitter "d'un prétendu sondage confidentiel de l'Ifop indiquant, dans la perspective de la primaire des 9 et 16 octobre, une nette avance en faveur de Ségolène Royal sur les autres prétendants à l'investiture socialiste".
"Cette information diffusée sur Twitter ne correspond à aucune réalité, notre institut n'ayant jamais mené une telle enquête", souligne M. Dabi dans un communiqué.
L'Ifop "met en garde, dans la perspective du prochain scrutin présidentiel, s'agissant de la diffusion sur les réseaux sociaux de résultats de +sondages dits confidentiels+, lesquels relèvent la plupart du temps de tentatives de manipulation", écrit-il.
AnonymousInvité Les politiciens et nous.. - Page 2 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les politiciens et nous.. Les politiciens et nous.. - Page 2 2110Lun 18 Juil - 8:54

Pourquoi manipuler ce genre de sondages?
AnonymousInvité Les politiciens et nous.. - Page 2 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les politiciens et nous.. Les politiciens et nous.. - Page 2 2110Lun 18 Juil - 13:36

franchement là ça n'a aucun intérêt
AnonymousInvité Les politiciens et nous.. - Page 2 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les politiciens et nous.. Les politiciens et nous.. - Page 2 2110Mar 19 Juil - 10:23

Budget de la culture: Mitterrand critique le projet d'Aubry source morandini
Les politiciens et nous.. - Page 2 A251d893d2c9c9589667055b15d84ea5_29Les politiciens et nous.. - Page 2 Signe+ Le ministre de la culture Frédéric Mitterrand a dénoncé dans un entretien publié mardi par Libération la proposition de Martine Aubry, candidate à la primaire du PS, d'augmenter fortement le budget de la culture.

"Dire qu'on va augmenter le budget (de la Culture) de 30 à 50 % (...) ce n'est pas sérieux", estime le ministre qui demande "sur quelles ressources? Comment?" ferait Martine Aubry pour y parvenir.

La candidate à l'investiture socialiste pour la présidentielle de 2012, a jugé vendredi dernier à Avignon qu'il était nécessaire d'augmenter de "30 à 50% le budget de la Culture". "La focalisation sur l'argent révèle peut-être une panne d'idées", a ajouté le ministre.

"La politique culturelle relève d'abord du soutien à la création, à l'idée de l'art, de la beauté et de leur mise a disposition à l'ensemble des citoyens. Après, se pose en effet le problème de la logistique et donc de l'argent disponible", a estimé M. Mitterrand.

"Je ne peux pas laisser dire que l'on se désengage, c'est totalement faux", a-t-il encore dit, alors que des responsables du PS ont fait ce reproche au gouvernement ces jours derniers.

"Ce qui est vrai en revanche, c'est que certaines collectivités territoriales, et notamment socialistes, font désormais de la culture une variable d'ajustement budgétaire", a contre-attaqué Frédéric Mitterrand.
AnonymousInvité Les politiciens et nous.. - Page 2 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les politiciens et nous.. Les politiciens et nous.. - Page 2 2110Mar 19 Juil - 10:24

ce serait dommage de donner plus de moyens pour la Culture au détriment de l'Armement quand même !! Les politiciens et nous.. - Page 2 3766719804
AnonymousInvité Les politiciens et nous.. - Page 2 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les politiciens et nous.. Les politiciens et nous.. - Page 2 2110Mar 19 Juil - 10:32

Jean-Pierre Castaldi : "Qu'Eva Joly retourne en Norvège" source morandini
Les politiciens et nous.. - Page 2 0ef6b6bbc1b856c2d1441a539e8f5cbe_60Les politiciens et nous.. - Page 2 Signe La polémique enfle au sujet des propos tenus par Eva Joly, au sujet du défilé militaire du 14 juillet. Les réactions les plus vives se font entendre jusque dans le monde du spectacle.

Invité des Grandes Gueules de RMC, l'acteur Jean-Pierre Castaldi a fait part de son indignation devant les affirmations de la candidate des Verts : "Qu'elle retourne en Norvège. Il faut arrêter. Merde ! Il faut qu'en France, on arrête de laisser dire des conneries. C'est monstrueux. Quinze millions de morts à la Première Guerre mondiale..."

Pour rappel, Eva Joly a émis le souhait que le défilé militaire du 14 juillet, soit remplacé par un défilé citoyen.



AnonymousInvité Les politiciens et nous.. - Page 2 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les politiciens et nous.. Les politiciens et nous.. - Page 2 2110

Contenu sponsorisé Les politiciens et nous.. - Page 2 Vide
Revenir en haut Aller en bas

Les politiciens et nous..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Pouvons nous faire remonter le Titanic des eaux ?» [Collection] Nous deux» Faites nous rire !!!» Chansons qui nous parlent» [Sollogoub, Tania] Il y avait un garçon de mon âge juste en dessous de chez nous
Page 2 sur 24Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 13 ... 24  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Galion :: A l'avant :: 
Débats
-
Sauter vers: