RemonterDescendre



 
Le Galion
http://www.wikio.fr
Forum Optimisé pour
Firefox

Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Proverbe du jour

« Les médisants ressemblent aux malheureux qui n'ont pas eu leur part d'événements et doivent mener aux dépens de leurs voisins une existence parasitaire. »

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
La devise

Pirate un jour,pirate toujours.
Sujets les plus vus
Scoops , Potins , et autres News..
Les Anges de la TV Réalité 4 "CLUB HAWAI"
Qui.... veut quoi???
News,potins..
Le choc des héros
Le choc des héros
Le choc des héros
Dilemme
Topics Candidats
Le jeu des smiley's et émoticônes!
The Galion


PageRank Actuel

Partagez|

L'Histoire de la Pierre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: L'Histoire de la Pierre L'Histoire de la Pierre  2110Jeu 3 Nov - 18:53

Depuis la nuit des temps, les pierres précieuses de même que le feu, l'eau et la foudre ont toujours été les éléments majeurs qui ont impressionné l'homme.

Leur dureté, leur résistance et la longévité étonnante de ces matériaux comparées à l'existence fragile et éphémère des plantes, des animaux et des hommes leur ont conférées un caractère éternel et magique.

La pierre révèle à l'être humain sa puissance divine, son rapport avec l'univers.

L'homme s'est d'abord servi de la roche comme outil lui apportant et développant son intelligence. Il a élaboré des minéraux en les façonnant en tache déterminée (flèches en obsidienne, hache en pierre etc..). Il extrait ensuite de la roche les métaux qui lui permettent d'évoluer par la fabrication d'objet en bronze et en fer. La pierre a été présente dans tous les actes de sa vie. Il s'est protége dans des grottes dans l'antiquité. Il a ensuite fait des sanctuaires (Carnac - Stonehenge)
Les montagnes, masses de pierres mystérieuses ont toujours été pour l'homme une interrogation. Dans tous les pays du monde ! Les Indiens aztèques, les Incas et les Mayas ont élevé de nombreux temples, des sculptures, des statues monumentales en pierre.

Les Egyptiens avec les pyramides étonnantes dans leur construction ont donné une dimension particulière à la pierre. Leurs temples, ces majestueux édifices de pierre, en conservant le caractère sacré et magique des yeux.
Le Lapis Lazuli était leur pierre sacrée. La pierre des dieux.
Les pierres taillées, les gemmes sont devenus ensuite une monnaie d'échange, symbole de richesse.

Certains esprits dérangés ont longtemps associés richesse à santé, bien être au bonheur, cela les a conduit à une profonde déception, puisque personne n'ignore que la richesse matérielle ne peut être comparée à la santé, à la qualité de vie et à la paix intérieure.
Au moyen age, la possession de gemme s'est limitée au trésor du gouvernement et de l'église.

Les alchimistes cherchent la pierre philosophale. Les lapidaires arabes taillent les pierres magiques. La littérature occidentale porte sur les propriétés thérapeutiques et religieuses des minéraux. Pendant la renaissance, les gemmes et les pierres ont trouvés de nombreuses utilisations magiques et thérapeutiques. Plus tard les connaissances se sont affinées sur l'impulsion de certains scientifiques. Comme l'abbé Hauvy qui découvrit au 18ème siècle les 16 systèmes cristallins.

Bien que les pierres soient largement utilisées en médecines traditionnelles, sous forme de poudre et d'élixir, ce sont les connaissances scientifiques et les discours techniques qui vont reprendre le dessus lorsque l'on parle des pierres, des gemmes, des cristaux et des minéraux. Pourtant la symbolique de la pierre est restée intacte, même lorsqu'elle a été enfouie sous la pesanteur des scientifiques.
Ce n'est que vers la fin du second millénaire, c'est à dire à notre époque que l'on assiste à un regain d'intérêt pour la symbolique des pierres et de ses propriétés.
Aujourd'hui, le quartz dans les montres et les ordinateurs cadence le temps.
Le rubis fait merveille dans les articulations des mouvements d'horlogerie et comme régénérateur de rayon laser.
Les technologies modernes ont asservies la pierre et ont été utilisées dans les activités artisanales.

Polir, nettoyer à la pierre ponce.
Dégraisser une surface à la pierre de laie.
Aiguiser une lame.
Meuler, nettoyer le cuir à la pierre à parer.
Reproduire une œuvre lithographique.
Créer des enluminures grâce à l'Agathe.
Peindre aux ocres, à la terre de sienne.

De nos jours les minéraux sont largement exploités.
On en extrait des métaux et des corps chimiques pour de nombreuses utilisations industrielles.
Mais, c'est l'envolée extraordinaire de la pierre utilisée comme ornement de bijoux en ce moment qui redonne à la pierre sa juste valeur.
Il est vrai qu'inconsciemment les gens cherchent à travers les bijoux à se hériarchiser en exhibant leurs richesses, ce n'est pas simplement un enrichissement du niveau de vie qui a été favorable à ce développement de la pierre montée en bijoux, mais une prise de conscience de quelques chose de différent.
Si on oublie les pierres, les énergies sont toujours là, et, si les gens portent aujourd'hui de plus en plus de pierres, c'est qu'ils éprouvent le besoin de bénéficier de leurs ondes bienfaisantes.

Source
AnonymousInvité L'Histoire de la Pierre  Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'Histoire de la Pierre L'Histoire de la Pierre  2110Jeu 3 Nov - 18:54

Les Pierres Précieuses

Toute pierre présentant un trou en son milieu est réputée porter bonheur à celui qui la trouve. Il doit la porter autour de son c-ou grâce à une chaîne ou l’attacher à un anneau de clés. Les marins accordent une grande importance à ces pierres s’ils les trouvent sur le rivage les pêcheurs croient qu’en avoir une à bord de leur bateau favorise leurs prises.

Une tradition britannique rapporte que si une telle pierre et suspendue au-dessus du lit d'une femme en couches, la naissance de l'enfant sera moins douloureuse.

En France et en Irlande, on prétend également que les dolmens ont le pouvoir de rendre une délivrance plus facile pour les femmes enceintes qui se sont laissées glisser depuis le sommet jusqu'à la terre.

D'autres affirment qu'ils aident les jeunes filles qui s'assoyent dessus a trouvé à mari !

Et n'oublions pas ces fameuses pierres monumentales supposées accorder chance et santé à ceux qui se faufilent au-dessous ou les touchent.

Les pierres, et plus particulièrement les gemmes, ont de tout temps inspiré aux hommes un sentiment d'étonnement et de respect. On leur a toujours attribué des vertus occultes.

La perle a toujours été classée parmi les gemmes et voici selon les Lapidaires antiques l'histoire de sa formation : « Lorsque l'huître perlière monte à la surface de l’onde pour s’entrouvrir au soleil levant, elle reçoit dans sa coquille une goutte de rosée qu'elle emporte au fond des mers et dont peu à peu elle forme la perle. »

On comptait jadis sept pierres précieuses, c'étaient, à cause de leur éclat, de leur transparence, de leur dureté : le diamant, l'émeraude, la perle, le rubis, le saphir, la topaze ; les autres s’appelaient les pierres nobles ou pierres dures.

Toutes ces pierres avaient des vertus médicales et magiques : le béryl rend riche et heureux, il soulage l'épilepsie, le grenat aide aux accouchements ; l’agate arborescente brise les chaînes et ouvre les portes ; l'émeraude, pierre chaste, se brise si celui ou celle qui la porte devient adultère, elle guérit l’ophtalmie et arrête les hémorragies ; la calcédoine fait gagner les procès ; le jaspe préserve de la tristesse ; la perle inspire de l'amour ; le saphir neutralise le virus des morsures ; la topaze garantit contre le viol ; la turquoise prophétique meurt sur qui va mourir ; enfin l’aimant révèle la fidélité d'une femme endormie.

Devons-nous rappeler les pierres d’épreuves qui changeaient de couleur et se couvrait de sueur en présence de mets empoisonnés ?

Les gemmes sont significatives en alchimie et en astrologie ; elles se rattachent aux planètes.

Le calendrier magique des gemmes indique les cadeaux que l'on doit faire selon la date. Les pierres de bon augure sont recommandées suivant le mois :

· En janvier, l’hyacinthe ou le grenat, présage de constance et de fidélité.

· En février, l'améthyste, préservatif contre les passions violentes : elle annonce la paix du cœur.

· En mars, la sanguine : elle est naturellement la marque du courage et donne également la discrétion dans les entreprises périlleuses.

· En avril, le saphir où le diamant : garantit d’innocence et de repentir.

· En mai, l'émeraude, amour heureux.

· En juin, l’agate, longs jours de santé.

· En juillet, le rubis ou la cornaline, oubli des chagrins de l'amour ou de l'amitié.

· En août, la sardoine, félicité conjugale.

· En septembre, la chrysolite, qui préserve de la folie.

· En octobre, l'aigue-marine où l'opale, signe de malheur et d'espérance.

· En novembre, la topaze qui promet l'amitié ; heureux enfin les hommes nés en décembre, la turquoise et la malachite ne leur permettent que des succès est un bonheur inaltérable.

Source
AnonymousInvité L'Histoire de la Pierre  Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'Histoire de la Pierre L'Histoire de la Pierre  2110Jeu 3 Nov - 18:57

Les Pierres de Baalbek

A Baalbek, sur un riche plateau à quatre vingt cinq km de Beyrouth, au Liban, se dressent les ruines d'un ensemble de temples romains, célèbres par leur beauté et la grâce de leur architecture.

Erigés au Ier siècle de notre ère, les temples s'élèvent sur une plate-forme surélevée, d’où l’on a une vue magnifique sur les environs. L’épais mur de pierre qui les entoure défie toutes les expertises actuelles.

À son extrémité occidentale gisent trois des plus gros morceaux de pierre du monde. Leur transport et leur installation en position horizontale poseraient des problèmes insurmontables aux ingénieurs modernes, même en utilisant les technologies les plus sophistiquées. Et, cependant, ces pierres ont été érigées il y a presque deux mille ans. Malgré l’habilité technique des Romains, on n'en connaît pas d'autre exemple dans tout le reste de leur ancien empire.

Les trois pierres colossales sont connues sous le nom de Trilithon. Si on les dresse, elles sont hautes comme un immeuble de cinq ou six étages. La plus grande mesure dix huit mètres sur quatre mètres vingt par trois mètres soixante et pèse environ huit cent tonnes. Taillé dans une carrière distante de près de deux kilomètres chaque bloc a été transporté sur le site de Baalbek et soulevé d'environ sept mètres cinquante en position finale, au sommet d'une plate-forme de pierres de moindres dimensions.

Les pierres du diable

La plupart des grues modernes seraient incapables d'accomplir un tel exploit. Or, les trois pierres ont été placées avec tant de précision que l'on ne peut pas même insérer la lame d'un couteau entre les jointures. Il n'est donc pas étonnant que les gens aient pensé autrefois que les pierres avaient été hissées et mises en position par le diable. Encore aujourd'hui, certains cherchent une explication surnaturelle.

Le mystère s’épaissit lorsque l'on apprend que la carrière contient un autre énorme bloc, plus gros que les pierres du Trilithon qui pèse environ mille tonnes. On ignore pourquoi il n'a pas été utilisé pour la construction des temples. Il était peut-être trop lourd pour les ouvriers qui avaient déjà taillé, déplacé et installé des plus grosses pierres du monde.

Source
AnonymousInvité L'Histoire de la Pierre  Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'Histoire de la Pierre L'Histoire de la Pierre  2110Jeu 3 Nov - 18:58

Les roches mobiles de la vallée de la mort

La vallée de la Mort, monument national de Californie, est le domaine des extrêmes. Des montagnes recouvertes de neige, tapissées de pins et de fleurs sauvages, s'élèvent telles des dunes instables au-dessus d'immensités de déserts, salins et alcalins. À environ neuf kilomètres au-dessous du niveau de la mer, cette étendue est la plus basse, la plus aride et la plus chaude des États-Unis.

De toutes les merveilles naturelles qu’on y trouve il en est une particulièrement remarquable : Les pierres bougent ! Ces roches couvrent la surface craquelée de Racetrack, « le champ de courses » qui ressemble à une plage de cinq kilomètres de long ou un lac asséché.

Classées par ordre de taille, des cailloux aux rochers, ces pierres semblent ordinaires. Mais derrière chacune d'entre elles se trouvent de longs sillons. Les uns sont rectilignes, d'autres zigzaguent ou sont courbés. Ils témoignent du déplacement des pierres, apparemment autonomes dans leurs mouvements. Sur le sable, ces traces peuvent s'étendre sur des centaines de mètres.

Comment les pierres font-elles pour bouger ?

Certains pensent quelles sont animées par une force surnaturelle, d'autres par la présence d’OVNI ; quelques-uns enfin penchent pour une explication géologique.

Le docteur Robert P. Sharp a sans doute compris le secret. Ce professeur de géologie à l'institut de Technologie de Californie a étudié le phénomène pendant sept ans, et repéré trente pierres de différentes formes et de tailles. Après les avoir étiquetées et baptisées, il a marqué chacune de leurs positions pour un jalon de métal, pour voir si elles se déplaçaient vraiment. Au bout d'un an, une pierre a avancé en plusieurs mouvements de vingt six virgule deux kilomètres, et une autre, d'un seul coup, de vingt et un kilomètres !

Sharp étudie alors les traces laissées par ces mouvements et les conditions météorologiques dans lesquelles ils se sont produits. Et en conclut à la responsabilité des forces combinées du vent et de l’eau. La moyenne annuelle des précipitations est ici rarement supérieure cinq centimètres. Mais une légère pluie suffit à créer une nappe d'humidité au-dessus de la couche d'argile. Quand cette surface est devenue glissante, un puissant coup de vent, canalisé par les montagnes, suffit à pousser un rocher, à la vitesse incroyable de un mètre seconde.

Les pierres de Racetrack sont aujourd'hui encore une grande attraction touristique.

Source
AnonymousInvité L'Histoire de la Pierre  Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'Histoire de la Pierre L'Histoire de la Pierre  2110Jeu 3 Nov - 18:59

Histoire du diamant Hope et L'Orlov

Cette histoire commence par le vol d'un gemme appelé le grand bleu et plus tard le french bleu,dans le temple de Rama en Inde.
Ce vol étant perpétré par un Français ,Jean-Baptiste Tavernier,en 1668.

Mais ce que Tavernier et d'ailleurs personne d'autre à l'époque ne savait, c'est que les prêtres du temple Rama,ainsi que le Grand Mongol,leur empereur avaient établi un rituel spécial pour ce diamant,afin de charger cette pierre d'une conscience et d'une empreinte émotionnelle négatives.
Et ainsi en cas de vol de la pierre,cette empreinte négative,devait entretenir une malédiction,destinée à celui ou ceux qui auraient en main ce joyau.

Depuis ce vol,chaque propriétaire du gemme ou tous ceux qui l'ont manipulé,ont été sujets à l'infortune,à la tragédie ou la mort violente,même après que le grand bleu ait été découpé en deux pièces,le Hope restant la partie la plus grande.

Cette malédiction a suivi les deux morceaux,et cela même jusque dans le présent .
Ainsi il appartint à la marquise de Montespan,favorite de Louis XIV,à Louis XVI et Marie-Antoinette qui tous eurent une mort tragique.

Il devint ensuite la propriété d'un bijoutier d 'Amsterdam qui fut volé par son propre fils,le Sultan Abdul Hamid qui l'acheta à ce dernier fut détrôné et le dernier propriétaire celui qui fit cesser la mauvaise influence du Hope l'enterra avec lui dans l'immense tombe de l'océan pendant le naufrage du Titanic.

Est ce que Hope avait le pouvoir d'irradier une espèce d'énergie étrange inconnue,quelque chose de différent, des spectres électromagnétiques habituels?

Un autre diamant célèbre pour sa malédiction,fut l'Orlov,l'un des yeux de la statue de Brama,volé la nuit dans le temple, par un soldat français qui avait fait semblant de se convertir.
Après divers vicissitudes ce diamant arriva en Europe,ramené par le capitaine d'un bateau.
Il fut offert a Catherine II par le prince Orlov.
On dit que ce fut cette gemme qui causa la ruine de l'empire russe,car une des princesses,l'avait utilisé comme bouton,bien qu'il fut interdit par superstition dans faire usage,pour ne pas attirer le malheur sur soi.

Source
AnonymousInvité L'Histoire de la Pierre  Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'Histoire de la Pierre L'Histoire de la Pierre  2110Jeu 3 Nov - 19:02

Les Effets Bénéfiques des Pierres

Les gens portent aujourd'hui de plus en plus de pierres, car ils éprouvent le besoin de bénéficier de leurs ondes bienfaisantes.

L'effet apporté par les pierres peut suffire à soulager dans certains cas, ce sera simplement une contribution et une aide à des traitements de la médecine officielle si on lui demande un soutien.

Action et effet des pierres

On peut se poser la question de savoir si les pierres ont un effet sur la vie.
Certains y croient, d'autres pas du tout .On peut se demander comment ces pierres agissent, il y a plusieurs explications.

Les pierres vibrent et émettent des radiations, comme tout ce qui existe sur terre.
Toutes les pierres agissent également en chromothérapie, par l'action des couleurs, on peut les associer alors avec les chakras, dans cette grande kermesse énergétique et colorée qu'est le corps humains.

Beaucoup de pierres contiennent des éléments métalliques dont on connaît avec certitude les bienfaits sur l'organisme.
On peut citer par exemple:

LE SILICIUM : de couleur blanche et transparente est l'élément majeur de presque toutes les pierres précieuses.
C'est une substance qui confère une confiance en soi, et qui purifie et renforce le système nerveux.

LE MAGNESIUM : ivoire opaque, est avant tout une substance qui dénoue les spasmes qui agit contre les difficultés digestives.

LA MAGNESITE: est composée exclusivement de magnésium.

L'OLIVIRINE ET LA SERPENTINE : en contiennent aussi.

L'ALUMINIUM : qui a une couleur bleutée métallisée, apporte une force contre la fatigue et les vertiges.

On en trouve dans la TOURMALINE et la TURQUOISE.
Les pierres de lune et le saphir en contiennent également.

LE MANGANESE : de couleur rose et violette qui est apparenté au fer, apporte aux personnes faibles une certaine volonté et calme les réactions.

Le plus frappant c'est la RHODOCHROSITE qui est un minerai de manganèse.

LE FER : qui peut être parfois de couleur rouge ou de couleur grise, renforce et stimule la volonté, arrête les hémorragies.


L'HEMATITE LA MAGNETITE ET LE JASPE ROUGE : sont des minéraux très riches en fer.

LE CUIVRE : DE COULEUR VERTE : convient surtout aux cas d'affection rhumatismale.

LA TURQUOISE, LA MALACHITE, L’AZURITE en contiennent également.

L'OXIDE DE CALCIUM : blanc, opaque, renforce les os, atténue les émotions excessives.
LE MARBRE ET LE ZINC : en contiennent.

D'autres substances entrent dans la composition des minéraux.
Le fluor, le chrome, le nikel, le potassium, le sodium, le titane, le souffre l'arsenic etc....
On ne connaît pas toute l'interaction qu'il peut y avoir entre tous ces éléments à travers les minéraux, mais on est sure de leurs influences, et de l'action conjuguée de tous ces facteurs.
Il se produit quelque chose, qui n'est pas toujours mathématiquement ou scientifiquement, facile à expliquer, mais qui existe d'une façon incontestable et souvent remarquable.

Source
AnonymousInvité L'Histoire de la Pierre  Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'Histoire de la Pierre L'Histoire de la Pierre  2110Jeu 3 Nov - 19:03

La calcedoine

L'Histoire de la Pierre  Calced10

La paix dans la douceur

C'est également un quartz micro-cristallin.
En général de couleur gris laiteux bleuté.
On en trouve au Brésil, en Inde, à Madagascar, en Uruguay.
C'est une pierre d'une très grande douceur, très positive.
Elle propage des émotions paisibles, apaise les chagrins, guérit les surmenés et les agités.
Elle stimule l'optimisme et met en valeur la créativité spirituelle et artistique de celui qui la porte.
C'est une pierre à recommander aux personnes agressives, irritables.
On dit aussi qu'elle protège de l'empoisonnement.


Signe de prédilection

La Calcédoine est une pierre qui est réservée aux Sagittaires, aux Capricornes et aux Cancers.

Source
AnonymousInvité L'Histoire de la Pierre  Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'Histoire de la Pierre L'Histoire de la Pierre  2110Jeu 3 Nov - 19:04

L'aigue marine

L'Histoire de la Pierre  Aigue310

C'est un béryl transparent de couleur bleu-vert à bleu foncé.

La couleur étant déterminée par les oligo-éléments de lithium, de calcium et de calcium et de fluor qui entrent dans la composition de la pierre.

C'est une pierre qui apporte des vibrations douces reposantes et durables

Elle facilite la communication entre les individus.. Le discours, le chant, l'expression de la vérité.

C’est la pierre qui protège les gens de la mer, les voyageurs des océans et d'étendues d’eau même plus modestes.

Elle préserve l'innocence, elle stimule l'intellect, elle a le pouvoir aussi de promouvoir la pensée claire et logique.

C'est pour cela qu'elle sont souvent portée comme une espèce de Talisman par ceux qui vont passer des examens ou même un entretien d’embauche.

Elle apporte de l’inspiration et des idées nouvelles.

C'est la pierre du chakra de la gorge mais elle peut être aussi placée sur la nuque pour aider au repos.

Placer contre la mâchoire, elle lutte contre douleurs dentaires.

On nous dit qu'elle améliore la vue.

Sa purification se fait avec de l’eau distillée et elle est régénérée au soleil.

Signe de prédilection

C’est une pierre qui correspond bien à ces signes astrologique : Verseau, Balance, Poissons, Gémeaux.

Source
AnonymousInvité L'Histoire de la Pierre  Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'Histoire de la Pierre L'Histoire de la Pierre  2110Jeu 3 Nov - 19:05

L'amazonite ou microcline

L'Histoire de la Pierre  Amazon10

Médecine de cœur et de l’âme

C'est un minéral d'une couleur bleue -verdâtre à bleue turquoise clair, et parfois jusqu'à vert pomme.

Ce sont des pierres qui viennent d'Afrique du sud, du Brésil, du Colorado, de l’Inde et de la Russie.

L'origine de son nom. Amazonite, vient du fleuve Amazone où la première découverte a été faite.

C'est une pierre qui est proche de la Turquoise et qui a une tendance marquée vers la tendresse d'une verte pâle.

Certaines Amazonites ont parfois aussi les reflets nacrés.

Elle apporte l'infinie sérénité dans la certitude du bien.

Les pensées négatives ne l'atteignent pas.

Elle équilibre les énergies masculines et féminines.

C'est une pierre qui donne le calme au système nerveux et qui procure une paix intérieure à ceux qui souffre de dérangements émotionnels.

Sur le plan mental, elle régule et améliore la capacité à penser, elle est utile quand on essaye de prendre la bonne décision.

Cette pierre se purifie avec de l’eau distillée pure ou dans l’eau d'un torrent. Et ensuite, elle se régénère sur un amas de quartz et au soleil..

En général, sa purification est rarement nécessaire mais par contre il faut la recharger fréquemment car l'Amazonite s’épuise rapidement..


Signe de prédilection

C'est la pierre qui correspond astrologiquement aux Vierges et aux Poissons ainsi qu'aux Verseaux.

Source
AnonymousInvité L'Histoire de la Pierre  Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'Histoire de la Pierre L'Histoire de la Pierre  2110Jeu 3 Nov - 19:05

L'amethyse

L'Histoire de la Pierre  Amethy10

Il ‘agit d'une pierre de quartz cristallin coloré par de l'oxyde de fer, dont le nom contient déjà en lui-même toutes les vertus et les pouvoirs qu'on lui attribuait dans l'Antiquité. Améthyste dont le sens littéral est qui n'est pas ivre, vient du grec amethustos dont l'origine étymologique se trouve dans le mot, grec lui aussi, methuien, qui signifie s’enivrer. En effet, peut-être à cause de la couleur violette de cette pierre, qui rappelle la couleur lie-de-vin, on lui attribuait le pouvoir de préserver les hommes de l'ivresse ou de guérir les alcooliques.

À l'instar des croyances se rattachant aux vertus et pouvoirs de l’agate à propos des récoltes, celles qui concernent les effets salvateurs qu'elle produit sur ceux qui boivent de l'alcool sont encore présentes de nos jours

Mais ce n'était pas, loin s'en faut, l'unique charme que l'on donnait à cette gemme. En effet elle représentait aussi l’autorité sous toutes ses formes, notamment et surtout l'autorité ecclésiastique, l'humilité, la tempérance, la pureté morale, la vérité et la noblesse du cœur.

Comme on le voit, il s'agit là de grandes vertus qui valurent à cette pierre une très belle réputation au Moyen Age, et qu'il était donc fortement recommandé de porter où d'avoir près de soi. On confectionnait ainsi des chapelets d'améthyste aux pouvoirs protecteurs et magiques, et la sainte messe était souvent célébrée par les évêques avec que des coupes serties de pierres d améthyste.

Ses pouvoirs et vertus thérapeutiques

Il faut savoir que dans l'Antiquité on désignait souvent sous le nom d'améthyste une variété violette de saphir. De ce fait, de nombreuses vertus thérapeutiques attribuées au saphir peuvent tout aussi bien se rapporter à l’améthyste. Elle faisait donc office, elle aussi, de remède miracle, pouvant guérir presque tous les maux.

Toutefois, comme on l'a bien compris, elle est unique en son genre à pouvoir préserver contre l'ivresse et à guérir les alcooliques de leurs faiblesses. Il semble aussi qu’elle est eu certaines spécificités dans ses pouvoirs à procurer un sommeil léger, sans trouble, à calmer les esprits agités, à favoriser l'équilibre de tout le système nerveux, tout en se révélant un euphorisant, un fortifiant, et un excellent stimulant pour le système immunitaire.

Source
AnonymousInvité L'Histoire de la Pierre  Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'Histoire de la Pierre L'Histoire de la Pierre  2110Jeu 3 Nov - 19:06

La sardoine

L'Histoire de la Pierre  Cornal10

C’est le nom que l’on donnait à cette pierre dans l’Antiquité, pour désigner ce que l’on connaît plus communément sous les appellations de calcédoine ou cornaline. « Sardoine » dérive du grec sardonux, qui fut lui-même formé par sardion, désignant la pierre des Sardes et onux qui signifiait « ongle ». Sardonux ou la sardoine, est en effet une pierre dont la forme fait penser à celle d’un ongle.

Sardes était la capitale de la Lidye, située en Asie Mineure, au confluent des fleuves Pactole et Hermos. Cette ville était réputée pour sa prospérité, car le fleuve Pactole charriait des paillettes d'or, et on la surnomma même la seconde Rome. C'est pourquoi le terme

« pactole » est entré dans le langage courant pour désigner une importante somme d'argent.

Aujourd'hui, on utilise plus beaucoup le mot « sardoine » ; la calcédoine et la cornaline qui est elle-même une espèce de calcédoine sont entrées dans le langage courant des minéralogistes.

La calcédoine tire son nom de l'antique cité de Khalkedôn, ville de Bithynie d'origine trhace, située sur le Bosphore.

Il faut savoir que l’agate, le jaspe, l'onyx, l’héliotrope et le silex, entre autres, sont autant de variétés de quartz microcristallin. Cependant, la pierre que l'on peut considérer comme étant la plus représentative de cette espèce présente un bel aspect translucide, bleu et gris.

On lui attribuait le pouvoir de stimuler les énergies et la vitalité, de rendre plus fort, plus résistant celui qui la portait. On pensait aussi qu'elle protégeait de l'orage, avait des effets thérapeutiques et curactifs contre la dépression, chassait les idées noires, la mauvaise humeur, les cauchemars, repoussait les fantômes ou les esprits chagrins et préservait des morsures de serpents ou des piqûres d’insectes.

La cornaline, quant à elle, qui tient son nom de sa transparence cornée, est une calcédoine rouge sang. À cause de sa couleur, dans un jeu d'allitération, on l’a parfois surnommée carnéliane, pour faire allusion au latin carne, la chair. C'est ainsi que ce minéral fut associé à la passion, à la sensualité, à la possession, à la chair et au sang, mais aussi au cœur sacré, à l'amour absolu.

Ses vertus thérapeutiques

C'était la pierre magique de la déesse Isis, dont on pensait qu'elle avait le pouvoir d'apporter l'amour aux femmes, de les rendre fécondes et de remédier à tous les troubles relatifs au sang : menstruations, blessures hémorragiques, saignements de nez, échauffement du sang que sont la colère et les passions.

« La cornaline naît plutôt de l'air chaud que de l’air de froid et nous la trouvons dans le sable. Lorsqu'une personne saigne du nez, elle doit chauffer du vin et poser une cornaline dans ce vin. Elle doit boire ce liquide ; les saignements de nez s’arrêteront aussitôt »

Source
AnonymousInvité L'Histoire de la Pierre  Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'Histoire de la Pierre L'Histoire de la Pierre  2110Jeu 3 Nov - 19:07

L'azurite

L'Histoire de la Pierre  Azurit10

Une lumière dans les ténèbres

C’est un carbonate basique de cuivre
C’est du minerai de cuivre, couleur bleu outremer très dense parfois noir- bleuté
Sa provenance : Arizona, Maroc, Mexique et Russie.
C'est une pierre très puissante.
Elle aide au développement psychique et aussi à la méditation.
On dit que l’Azurite est la pierre de l'esprit divin, dont elle ouvre la porte grâce à son puissant rayonnement.
Elle accroît les facultés extrasensorielles, active les zones supérieures de l'esprit, illumine de lumière pure les pensées les plus cachées, ou déguisées, en vue d’une régénération.
Elle purifie l’esprit, harmonise le matériel le spirituel.
Elle pénètre très profondément dans vos craintes les plus aiguës et dans votre subconscient.
C’est une pierre qui est également utilisée pour guérir d'une façon générale.
En particulier, au niveau de la gorge, des arthrites, de problèmes d'articulations et spécifiquement des articulations de la hanche.
Cette pierre se purifie à l’eau distiller salée et ensuite se régénère à la lumière lunaire et puis au soleil.

Signe de prédilection

Sur le plan astrologique, c'est la pierre du Sagittaire

Source
AnonymousInvité L'Histoire de la Pierre  Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'Histoire de la Pierre L'Histoire de la Pierre  2110Jeu 3 Nov - 19:08

La chrysolite ou la topaze

L'Histoire de la Pierre  Topaze10

Chez les Anciens, la chrysolite ou péridot désignait aussi la topaze. Il est d'ailleurs probable que l'histoire légendaire de la trouvaille de cette pierre concerne en réalité un péridot. Toutefois, aujourd'hui, la chrysolite, le péridot et la topaze sont considérés, chacun et chacune, comme une pierre à part entière, ayant aussi des vertus et des pouvoirs bien spécifiques, tandis que dans l'Antiquité ils se confondaient souvent. La chrysolite ou, littéralement, d’après son nom grec, la pierre d'or, fut nommée ainsi moins pour sa couleur vert-jaune et son éclat, qui n'était pas sans évoquer le métal précieux, qu'à cause du pouvoir qu’on lui conférait d'apporter honneurs et gloire à celle où celui qui la portait. Elle fut aussi fort appréciée comme amulette protectrice capable d'éloigner les démons et les êtres malfaisants. Au Moyen Âge, où les croyances se rattachant aux fantômes et les témoignages à ce sujet étaient nombreux et fréquents, quand on le pouvait, on mettait une chrysolite près de son lit pour chasser les revenants.

Ses pouvoirs et ses vertus thérapeutiques

Réputée pour agir contre les angoisses nocturnes, les crises de mélancolie et apaiser les esprit malades ou agités, la chrysolite était aussi utilisée pour combattre la constipation chronique, guérir les ulcères et favorisés la cautérisation et cicatrisation en cas de blessure. Mais c'est surtout, semble-t-il pour remédier aux maladies de cœur et vaincre les fièvres qu'elle était le plus souvent employée : « Une personne souffrant du cœur doit mouiller une chrysolite avec de l'huile d'olive. Elle passera ensuite cette pierre sur la partie douloureuse du cœur et obtiendra un soulagement… Une personne fiévreuse doit chauffer du vin, puis tenir au-dessus une chrysolite. Les vapeurs se mélangent au vin chaud que le malade boira ensuite. Il prendra la pierre dans sa bouche pendant une heure environ. En faisant ceci à plusieurs reprises, il constatera un bien-être. »

Source
AnonymousInvité L'Histoire de la Pierre  Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'Histoire de la Pierre L'Histoire de la Pierre  2110Jeu 3 Nov - 19:09

La chalcopyrite ou pyrite de cuivre « le dynamisme de l'esprit »

L'Histoire de la Pierre  Pyrite10

C’est du minerai de cuivre

C’est une pierre qu’on trouve en Afrique du sud, en Espagne ou aux Etats-Unis

Elle a un éclat métallique jaune doré, parfois nuancé d'orange

La chalcopyrite, comme la pyrite, avait une très mauvaise réputation auprès des chercheurs d'or : certains d'entre eux sombraient dans la folie croyant avoir découvert une pépite énorme ou un fantastique gisement d'or

C’est pour cette raison qu'on la appelée souvent « l’or des fous »

Et pourtant c'est une pierre spirituelle et très dynamisante pour l'esprit.

Elle apporte un réconfort aux personnes qui ont des soucis permanents.

Elle peut être aussi utilisée en association avec l'Azurite.

Elle donne une excellente vivacité d'esprits, des réflexes plus vifs, car elle agit directement sur le système nerveux en augmentant la vitesse de circulation des informations entre les neurones.

Elle permet une meilleure irrigation sanguine du cerveau.

C'est une pierre qui a une très bonne conductibilité et qui apporte une connexion directe avec le corps causal sur laquelle elle permet d'agir.

C’est une pierre qui a des bonnes propriétés fongicides en application d'élixirs directement sur la zone à traiter, comme on l’a vu pour l’Aventurine.

La purification se fait par l’eau distillée sans sel et beaucoup de soleil.

Signes de prédilection

C'est une pierre astrologique de prédilection pour les Lions, les Gémeaux, les Vierges et les Capricornes.

Source
AnonymousInvité L'Histoire de la Pierre  Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'Histoire de la Pierre L'Histoire de la Pierre  2110Jeu 3 Nov - 19:09

L'Aghate

L'Histoire de la Pierre  Agate210

On ne peut pas dire de cette pierre qu’elle soit rare, tant il en existe de nombreuses variétés de par le monde.
Contrairement à l’opale , elle eut une excellente réputation dans toute la chrétienté, et il n’était pas rare que les évêque en vantassent publiquement les vertus.
En effet, on pensait alors qu’elle favorisait la longévité et l’obtention des richesses. Son nom dérive du grec akhatês, qui désignait tout simplement cette variété de calcédoine.
Dans l’Antiquité, les paysans pensaient qu’en portant une agate ils se donnaient les meilleurs chances d’obtenir une récolte abondante, et cette croyance subsista fort longtemps.
Il était donc fréquent de voir une agate suspendu à l’attelage d’une charrue.
Aujourd’hui encore, elle est considérée comme la pierre porte-bonheur des jardiniers.
Mais d’autres croyances s’y rattachent depuis des millénaires, dont la plus fréquente, et la plus tenace peut-être, est son pouvoir de protéger de la foudre celle ou celui qui la porte.
Au Moyen Age, on pensait aussi qu’elle préservait des sort, des démons, des poisons, et donc de tout les maux et tout les malheurs produits ou générés par les faiseurs de maléfices.

Ses pouvoirs et vertus thérapeutiques

L’agate était réputée, dans l’Antiquité, pour guérir et soulager toute personne ayant été victime d’une piqûre de scorpion ou d’une morsure de serpent, et donc contaminée par du venin.

Il semble que, là encore, cette vertu ait subsisté dans l’esprit de nos ancêtres.

En effet, dans la seconde moitié du XIIe siècle, au cœur du Moyen Age, Sainte Hildegarde, l’abbesse de Bingen, écrivaient ceci :

« Lorsqu’une araignée ou un autre insecte pique une personne et que le venin n’a pas encore pénétré la circulation du sang, il faut fortement chauffer l’agate au soleil ou sur une brique brûlante.
Ainsi chauffée, on pose la pierre sur l’endroit de la douleur.
L’agate extrait le venin.
A nouveau, il faut chauffer la pierre de la même façon, puis la tenir au-dessus de la vapeur chaude de l’eau ; ensuite on laisse reposer la pierre un petite heure dans l’eau chaude.
Puis on plonge dans cette dernière un petit torchon de lin avec lequel on entoure l’endroit de la morsure de l’araignée.
La personne guérit ainsi. »

Mais ce n’est pas tout. L’agate était aussi réputée pour faire des miracles dans les cas de somnambulisme, qui était fréquent au Moyen-Age semble-t-il, tant de nombreux témoignages l’atteste.

« Une personne atteinte de somnambulisme doit mettre une pierre d’agate pendant trois jours dans l’eau et ceci trois jours avant l’approche du dérangement mentale. Puis elle doit chauffer doucement cette eau sans la pierre. Tous les aliments consommés par le malade doivent être préparés dans cette eau et une pierre d’agate doit se trouver dans toute ses boissons. Cette pratique doit être suivie pendant cinq pleines lunes, ainsi le malade retrouvera son équilibre et sera guérit sauf si Dieu ne le veut pas. »

Source
AnonymousInvité L'Histoire de la Pierre  Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'Histoire de la Pierre L'Histoire de la Pierre  2110Jeu 3 Nov - 19:11

L’opale

L'Histoire de la Pierre  Opale10

L’opale est un gemme à la beauté magique.
Ses profonds reflets aux couleurs changeantes fascinent les hommes depuis des siècles. Considérée parfois comme la plus précieuse des pierres, elle est aussi très fragile.
Très sensible à la lumière, à l’air et à la température, elle a des réactions imprévisibles, qui ont ajouté ses attraits.

Malgré ses propriétés uniques ou peut- être à cause d’elles, l’opale, plus que toute autre pierre, a entretenu les superstitions.
Au fil des siècles, les gens l’ont adorée ou haie, en faisant tour à tour un fétiche ou un objet maléfique.
Il en existe de nombreuses variétés et couleurs. Les plus connues sont l’opale blanche, ou claire, l’opale noire, ou très sombre, l’opale arlequin, ou multicolore, et la flamboyante opale de feu.

Les opales étaient autrefois extraites uniquement en Hongrie ; elles proviennent aujourd’hui pour la plupart d’Australie ou du Mexique, où on les trouve dans les veines volcaniques. Très fragiles, elles se brisent facilement en éclats pendant la taille.
En les travaillant, les bijoutiers les abîmaient souvent. Cela représentait pour eux un lourd préjudice matériel, qui est peut- être à l’origine de la mauvaise réputation de ces pierres.
Les anciens, pourtant, faisaient de l’opale un porte-bonheur, aux pouvoirs guérisseurs. Déjà, au VI éme avant notre ére, les Grecs croient qu’elle accorde des dons de visionnaires à ceux qui la portent. Pour les Romains, elle représente majesté et pouvoir.
Selon la légende, au I er siècle avant Jésus-Christ, un sénateur romain, Nonius, choisit l’exil plutôt que de remettre à Marc Antoine une bague portant une opale. Et jusqu’au Moyen- Age, cette pierre est censée protéger des maux des yeux, du cœur et de maladies mortelles, comme le choléra.
La tendance s’inverse au XI éme siècle, lorsque Robert le Diable, le père de Guillaume le Conquérant, déclare que l’opale lui donne des pouvoirs magiques... et diaboliques.
Il se dit aussi fils de Satan, qui aurais acheté les faveurs de sa mère avec une opale. Cette rumeur se répand à un moment où des milliers de personnes meurent de la peste.
Les opales sont alors les pierres favorites des joailliers italiens. A Venise, où l’épidémie frappe cruellement, on observe qu’elles deviennent plus brillantes sur les personnes atteintes de la maladie, mais s’obscurcissent lorsque celle-ci meurent.
Peu à peu, les opales sont associées à la mort. A cette époque, bien sûr, on ignore que ces modifications sont dues aux changements de température du corps, qui affectent inévitablement leur éclat.
Elles ont encore mauvaise réputation au XVII éme siècle, à la cour de Louis XIV, où les carrosses royaux portent le même nom qu’elles. Le conducteur de l’opale est un ivrogne, et le carrosse affirme-ton porte-malheur.

Le coup de grâce

Peut-être le plus grand coup porté à la pierre est-il la publication, en 1829, de Anne de Geierstein, de sire Walter Scott.
Dans son roman, la baronne d’Arnheim, mère de l’héroine, porte une opale. Jamais elle ne fait le signe de croix avec l’eau d’un bénitier pour ne pas risquer de mouiller son bijou.
Le bruit se répand bientôt que c’est Dieu lui-même qu’elle redoute. Son mari, pour en avoir le cœur net, lui asperge le front d’eau bénite. Quelques gouttes tombent sur l’opale qui devient l’instant d’après, aussi peu brillante et colorée qu’un vulgaire caillou.
La baronne s’évanouit et doit être transportée dans sa chambre. Deux heures plus tard, il ne reste d’elle qu’un tas de cendres grises.
Bien que cette aventure soit une pure fiction on dit que la valeur des pierres diminua de moitié après la publication du roman de Scott.
Au XIX éme siècle, leur impopularité grandit en raison du destin de la famille royale espagnole.
Une des anciennes maîtresses d’Alphonse XII lui offre, lorsque qu’il épouse la princesse Marie des Grâces de Montpensier, une opale montée en bague.
A son tour, celui-ci la remet à la jeune mariée, qui meurt quelques mois plus tard. Par la suite, tous ceux qui porterons la bague disparaîtront avant l’heure, y compris le souverain.
Il ne faut pas oublier qu’à cette époque, une épidémie de rage frappe l’Espagne. Elle tuera plus de 100 000 personnes durant l’été et l’automne 1885, et les princes ne serons pas épargnés, ce qui explique leurs mystérieux décès, bien davantage que la pierre maudite.
La famille royale anglaise en revanche, se montre beaucoup moins superstitieuse.
La reine Victoria proclame même que l’opale est son joyau favori, affirmation reprise par un autre membre de l’aristocratie, lors Redesdale de Northumberland.
En 1874, un de ses amis le persuade d’acquérir une opale noir, en lui assurant qu’elle lui portera chance. Dés que la pierre est achetée, l’ami prétend que son nouveau propriétaire recevra avant dix jours une lettre très intéressante. Ce laps de temps n’est pas encore écoulé que le Premier ministre Disraeli demande par écrit à lord Redesdale de rejoindre le gouvernement.

Aujourd’hui l’opale est redevenue populaire, et on l’utilise en joaillerie.

Source
AnonymousInvité L'Histoire de la Pierre  Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'Histoire de la Pierre L'Histoire de la Pierre  2110Jeu 3 Nov - 19:12

Les 12 gemmes oraculaires

L'Histoire de la Pierre  Cartep10

Gemmes ou pierres précieuses, les cristaux de roche ou quartz ont toujours exercé sur l'homme une fascination et une influence qui tiennent peut-être au fait qu'ils reçoivent et reflètent la lumière du soleil.

Le cristal de roche ne brille pas.
Mais la lumière du soleil, fractionnée et réfractée par elle, prend des apparences troublantes, attractives, fascinantes.
Grâce à elle, il produit des effets de transparence qui donnent à la lumière, justement, un aspect irréel, immatériel.
On ne s’étonnera donc pas si nos ancêtres ont vu, dans de tels phénomènes, de la magie, des puissances célestes qui se manifestaient à eux, leur délivrant des messages et des présages.
C’est sans doute pour cette raison en des temps très reculés, les sites funéraire des hommes étaient recouverts ou entourés de pierres, dont toutes n'étaient pas précieuses au sens où nous l’entendons aujourd'hui, mais qui avaient la particularité de ne pas ressembler aux vulgaires cailloux. Plus tard, on a cru parfois que ces pierres avaient aussi des pouvoirs et des effets protecteurs, et on en a déduit que certaines possédaient des vertus thérapeutiques curatives.

Les douze gemmes oraculaires

Nous allons nous attacher à vous présenter les vertus et les pouvoirs des douze cristaux ou pierres précieuse les plus connus.
Les voici, tels qu’ils sont présenter dans la Bible, tels, que les rédacteurs les connaissaient déjà.
Yahvé s’adressant à Moïse au sujet du pectoral que devra porter Aaron pour le sacerdoce, le lui décrit en ces termes : tu feras un pectoral du jugement, œuvre d'artiste : le pectoral était une pièce d'étoffe brodée de fils précieux le plus souvent, que le grand Prête des Hébreux portait sur sa poitrine.
Le pharaon d’Egypte en portait un également, ainsi que certaines divinités égyptiennes, mais il était suspendu à une chaîne passée autour du c-ou.
Tu lui sertiras une sertissure de pierres : quatre rangées de pierres.
Sur une rangée : une sardoine, une topaze et une émeraude, la première rangée, la deuxième rangée : une escarboucle, un saphir et un diamant, la troisième rangée : une opale, une agate et une améthyste, la quatrième rangée : une chrysolite, un onyx et un jaspe.
Elles seront piquées dans l’or par leurs sertissures. Ces pierres seront aux noms des fils d'Israël, douze à leurs noms, pour les douze tribus

Ainsi énumérées, les douze gemmes correspondant au douze tribus d'Israël ont, bien sûr, des analogies avec les douze signes de zodiaque.
N’oublions pas que les premiers rédacteurs de la Bible vivaient à une époque où la religion astrologique dominait à Babylone..
Or les Assyrobabyloniens furent les initiateurs de la léconomancie ou divination par les pierres précieuses, qu'ils pratiquaient couramment.
Cet art divinatoire. Fut repris par les Égyptiens et les Perses et, bien sûr par les Hébreux..

Ainsi les gemmes qui ornaient le pectoral par d’Aaron le Grand Prêtre des Hébreux, étaient bien utilisées par lui à des fins divinatoires.

Les sept systèmes cristallins

Ici, nous allons commettre une pure extrapolation, afin de démontrer comment nos ancêtres envisageaient le grand principe du zodiaque pouvant, selon un processus analogique, rassembler toutes les composantes, formes, structures de la nature, aussi diverses et variées soit-elles, dans un tout cohérent.
Ainsi, si chacune des douze gemmes précipitées ont pu être mises en correspondance avec l'un des douze signes du zodiac, nous pouvons considérer que les sept systèmes cristallins établis en cristallographie ou science des lois, qui conditionnent la formation, la structure, les propriétés géométriques, physiques et chimiques de la matière cristallisée, sont en analogie avec les sept astres qui gouvernent le zodiaque..

Voici, selon ce principe fondé sur les analogies établies entre certaines données scientifiques et des critères astrologiques, les correspondances entre les astres et les gemmes.

S-oleil

On attribue à cet astre l’ambre, la chrysolite, le diamant, l'onyx, le rubis, la topaze et, donc, le système cristallin dit cubique, qui présente une forme cubique comme son nom l’indique. Toutefois la pierre la plus représentative de ce système est, sans conteste, la fluorite ou fluorure de calcium dont, semble-t-il, les Romains raffolaient. De nombreux vases et objets de toutes sortes étaient sculptés par eux dans cette pierre. Elle était réputée fortifiée les pensées, le pouvoir de concentration et de réflexion, et apporter calme et paix à l'esprit de celle où celui qui la portait.

Lune

L’aigue-marine, le cristal, le diamant, l’émeraude, l’opale, la perle, la pierre de Lune et le sélénite sont attribués traditionnellement au satellite de la Terre.

C’est le système cristallin hexagonal que l'on peut mettre en correspondance avec la Lune, soit le quatrième sur la liste, effectivement l'émeraude est l'une des plus belles représentantes. L'émeraude ou silicate d'aluminium et de béryllium a toujours eu un caractère sacré dans l'Antiquité. Ces vertus ophtalmiques, hépatiques, antihémorragiques, antiseptiques étaient célèbres, ainsi que sa faculté de stimuler la mémoire.

Mercure

L’agate, l’azurite, le corail, le gypse, le jaspe, la marcassite, l’œil de chat, la sardoine sont les pierres attribuées à cet astre. Le béryl appartenant aussi au système cristallin hexagonal, ce dernier est en analogie avec mercure. Toutefois il semble que nous pouvons surtout mettre en correspondance avec lui le septième système cristallin, dit monoclinique ou clinorhombique, c'est-à-dire pourvu d'un prisme oblique à sa base, dont l'azurite ou hydrocarbonate de cuivre est la plus belle représentante. Elle était réputée pour avoir des effets salutaires sur les troubles de la thyroïde et les maladies de peau.

Vénus

On lui attribue l’agate, l’aigue- marine, l’albite, l’amazonite, le béryl et l’émeraude aussi, le corail rose, le lapis-lazuli, la perle et le saphir clair

Le système cristallin triclinique, c'est-à-dire pourvu d'un parallélépipède à base losange, le sixième, peut lui être apparenté, du fait que l'amazonie ou silicate double d'aluminium et de potasse, en est une superbe représentante. On ne s'étonnera pas si ces vertus étaient essentiellement celles de procurer l'espoir et l'amour à celle où celui qui le portait.

Mars

On lui attribue l’aimant, l’améthyste, la barytine, la cornaline, le grenat, le rubis, la sanguine et la topaze.

C'est le système cristallin orthorhombique c'est-à-dire pourvu d’un parallélépipède rectangle, le troisième sur la liste qui lui correspond. Sa plus belle représentante est la topaze, qui était célèbre pour la bonne fortune qu'elle pouvait apporter à celle où celui qui la portait, mais aussi pour ses vertus thérapeutiques dans tous les problèmes oculaires.

Jupiter

L’améthyste, encore le béryl et l’émeraude, le saphir foncé et la turquoise seront les pierres qu'on lui attribue.

C'est le cinquième système cristallin, dit système rhomboédrique c'est-à-dire pourvu d’un parallélépipède dont les six faces sont des losanges égaux, représenté idéalement par la rhodochrosite ou carbonate de manganèse. Celui-ci avait disait-on, une action curative sur les troubles hépatiques, les ulcères, l’asthme et la congestion.

Saturne

On lui attribue le corail noir, la cornaline, le jais, l'onyx et la perle noire. Le deuxième système cristallin dit quadratique, c'est-à-dire pourvu d’un prisme droit à base carrée, semble bien lui correspondre en effet, la pierre la plus représentative de ce système, la wulfénite, n'est autre que du molybdate de plomb, qui est en analogie avec cet astre

Source
AnonymousInvité L'Histoire de la Pierre  Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'Histoire de la Pierre L'Histoire de la Pierre  2110Jeu 3 Nov - 19:14

Couleurs et effets

Rouge

De toutes les couleurs c’est la plus puissante et on devra pour cela l’utiliser avec beaucoup de sagesse et très précautionneusement.
Le rouge est revitalisant, il stimule et élève. Il facilite la respiration, augmente la pression sanguine.
On peut l’utiliser pour traiter des maladies chroniques et il aide aussi dans les cas de rhumatismes et d’arthrites.

Orange

C’est surtout un anti dépresseur.
Il aide à une bonne digestion. Etant bénéfique à tout le système métabolique, il augmente l’oxygène et facilite à une fonction pulmonaire appropriée. Il aide également dans les cas d’abcès et de furoncle. Il rajeunit mais peut aussi augmenter la pression sanguine.

Jaune

Il peut stimuler le système nerveux.
Il aide dans la résolution des problèmes de maladies mentales et stimule les glandes lymphatiques. On peut l’utiliser dans les traitements de l’arthrite car il diminue la densité des dépôts dans le corps.

Vert

Comme le rouge cette couleur doit être utilisée très précautionneusement. Bien que ce soit le rayon de l’équilibre, l’usage trop intensif de cette couleur peut créer un problèmes sur les cellules. Il stimule la glande pituitaire et élève les vibrations. Il est très bénéfique dans les petites coupures, dans les tristesses, les chagrins et les bleus. C’est la couleur à utiliser dans les traitements des cancers, mais elle ne doit jamais être appliquée à une femme enceinte.

Turquoise

Rafraîchissant, refroidissant.
Le turquoise est reposant pour les personnes qui ont des problèmes nerveux. Il aide aussi à traiter les inflammations et il est efficace pour les eczémas.

Bleu

De toutes les couleurs, c’est certainement celle qui aide le plus à guérir.
Cette couleur facilite l’expiration, réduit la pression du sang. C’est un rayon de paix, qui relaxe le corps entier, qui régule le développement harmonieux des tissus et de la structure du corps. Il enlève les maux de têtes, les migraines. Il est aussi utile dans les cas d’ashme. Il aide à dormir, il réduit les craintes. Il calme les infections et les inflammations. Il soulage dans les démangeaisons et est efficace dans le traitement des brûlures.

Violet

C’est la couleur dans laquelle nous rencontrons deux mondes
On retrouve dans cette couleur, la relaxation du bleu et la stimulation du rouge, puisque se son les deux couleurs fondamentales qui compose le violet. C’est la couleur de l’équilibre, de la conscience, la couleur de la divinité, de la créativité mais aussi de la stabilité. Elle aidera à s’évaluer correctement et avoir une estime personnelle. C’est la couleur de l’individu qui a perdu le sens de la beauté humaine. C’est une couleur de réflexion plus que d’action.

Magenta

Cette couleur emmène l’homme dans la connaissance spirituelle.
Elle doit être utilisée simplement rarement. C’est une couleur habituellement pour les gens matures.

Il est aussi très important de noter que chaque couleur a une qualité mentale et émotionnelle, qui devrait être pris en compte quand on traitera.
En effet, la condition psychologique affecte souvent le physique.

· le rouge est énergie,
· l’orange est joie,
· le jaune est détachement,
· le vert est équilibre,
· le turquoise est immunité,
· le bleu est relaxation,
· le violet est respect de soi, dignité,
· et le magenta est dissolution et laisser-aller.

Source
AnonymousInvité L'Histoire de la Pierre  Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'Histoire de la Pierre L'Histoire de la Pierre  2110Jeu 3 Nov - 19:15

Pierres brutes ou pierres travaillées ?

Une autre question qui se posent souvent, c’est de savoir si on doit utiliser des pierres brutes ou des pierres travaillées ?
C’est une bonne question mais un faux débat.


Les pierres véhiculent une énergie qui leur est propre, qu’elles soient brutes ou travaillées.
Tout dépend de ce que l’on attend d’elle.
S’il s’agit de placer les pierres dans un environnement, autant que ces pierres soient belles et qu’elles aient une fonction décorative, donc elles seront travaillées.

Il faudra alors choisir des gros cristaux qui seront utilisés sous forme de statuettes de grands objets travaillés, boules, pyramides, obélisque, œufs, petits oiseaux en quartz etc…

Leur énergie sera toujours là, chez soi dans l’environnement désiré.
Si on préfère les porter en bijou, c’est aussi réaliste et leurs effets seront identiques. On bénéficié également, et de la même façon des vibrations bienfaisantes.
Dans certains cas, ces pierres qui sont taillées, facettées, conçues, pour réfracter des flots de lumière et d’énergie, pourront même enrichir les qualités d’un minéral brut dont la puissance énergétique est faible.
On renforcera l’effet de cette pierre en la portant sur son bon Chakra, mais nous verrons cela plus avant.
On peut également aussi porter des pierres pour soi, dans une poche, dans un sac à main, ou mettre une pierre brute sous l’oreiller (améthyste ou quartz rose par exemple )

De toute façon, que cette pierre soit taillée ou brute, elle aura exactement les mêmes capacités, les mêmes qualités et elle vous apportera la même énergie.

Les Chakras

Le physique et le mental, le corps et l’esprit font partie d’un tout : l’individu.
Les interactions entre ces parties sont multiples et complexes.
Des flux d’énergie circulent dans l’univers, ils sont captés par le corps et par l’esprits, ils circulent en eux, ils repartent pour retourner au grand manèges cosmique et pénétrer dans d’autres corps, d’autres esprits dans lesquels ils vont circuler pour repartir encore.
Ces flux d’énergie sont captés en nous par des points précis.
Ils sont véhiculés et modifiés par les Chakras qui sont des portes par lesquelles ces flux énergétiques entrent et sortent.
Le mot Chakra est dérivé du mot sanscrit signifiant roue.
Si vous étiez capable de voir les Chakras comme parfois les clairvoyants ou les devins le font, en fait, vous pourriez observer une roue d’énergie qui est continuellement en mouvement et qui tourne sur elle-même. Chaque Chakra tourne à une vitesse différente.
Une des raisons qui fait que de nombreuses personnes tombent malades est que leurs Chakras perdent leurs alignements, qu’ils sont déséquilibrés ou qu’il y a des blocages sur eux qui vont restreindre la libre circulation de l’énergie à travers le corps.
Les Chakras peuvent être débloqués de très nombreuses façons :
Le magnétisme, la méditation, l’utilisation des pierres.
Ce sont des moyens qui sont à la portée de beaucoup de gens.
Il y a sur le corps humain sept Chakras qui sont des points vitaux, répartis depuis le centre du sommet de la tête, avec le Chakra du haut ou du sommet, et qui descendent jusqu’au bas de la colonne vertébrale, en une terminaison qui s’appelle le Chakra du bas.

Le premier Chakra :

Est situé au bas de la colonne vertébrale : Chakra racine, Chakra de la base, sa couleur dominante est le rouge. Il est relié avec l’élément terre, son sens de rotation est le sens des aiguilles d’une montre pour les hommes, le sens contraire pour les femmes.
C’est un ancrage profond à la mère, dans laquelle il s’enracine, afin que nous restions en contact avec sa force et que nous percevions tout l’amour qu’elle nous porte.
Le premier Chakra nous stabilise en nous faisant garder le contact avec la réalité et le concret.
C’est le Chakra des pieds sur terre, le siège de la confiance en soi, de l’intégration sociale, de l’harmonie avec la nature.En débloquant ce Chakra, on peut très rapidement enlever les stress physiques et les tensions nerveuses du système.
Les pierres utiles à débloquer ce Chakra :
Sont les pierres essentiellement rouges, marron-rouge, ou plus foncées. Tourmaline noire, Obsidienne, Onyx, Quartz fumé, Rubis, Jaspe rouge, Grenat et Hématite

Le deuxième Chakra :

Est aussi appelé Chakra du sexe, Chakra sexuel, centre du sexe. Il est immédiatement au- dessus des organes sexuels. Sa couleur dominante est l’orange. Son sens de rotation est le sens des aiguilles d’une montre pour la femme le sens contraire pour les hommes. Fonction sensorielle : le goût.
C’est évidemment le siège des énergies sexuelles, de l’équilibre du masculin-féminin, du Yin et du Yang. La couleur complémentaire est l’orange est le bleu.
Cela signifie que le bleu clair du cinquième Chakra et le bleu foncé du sixième Chakra sont connectés au deuxième Chakra. Pour équilibrer ce Chakra, il faudra donc travailler sue le cinquième et le sixième Chakra. c’est le Chakra du partage d’énergie, c’est le Chakra des blocages sexuels.

Les pierres utiles à débloquer ce Chakra :

Sont des pierres orange-rouge ou orange brun, la Cornaline, la Pierre du S-oleil, Opale de feu, la Calcite, la Topaze impériale, la Citrine ambrée, le Jaspe rouge ou orangé.

Le troisième Chakra :

Il est en dessous du nombril. Ce Chakra est associé avec la couleur jaune. Il y a souvent une très grande quantité d’énergie et de puissance qui émanent de ce Chakra.
C’est le centre de la volonté, de la force personnelle, de la personnalité. C’est également le centre de l’énergie psychique, du bien être intérieur. Il conditionne l’harmonie avec soi et avec l’entourage.

Les pierres utiles à débloquer ce Chakra :

Les pierres en rapport avec ce Chakra sont : La Citrine, l’Ambre, la Topaze, la Labradorite jaune d’or, la Fluorite jaune, d’une manière générale, toutes les pierres jaunes, jaune- vert, légèrement orangées.

Le quatrième Chakra :

Il est très exactement localisé au centre de la poitrine entre les deux seins.
La couleur associée avec ce Chakra est le vert. Le vert neutralise un excès éventuel de bleu, qui représente la passivité ou du rouge qui symbolise l’hyperactivité.
C’est le Chakra de l’équilibre et du juste milieu. La couleur qui correspond au quatrième Chakra est le rose. C’est le Chakra des problèmes émotionnels dans les relations avec les gens. C’est le Chakra de l’expression des émotions, de l’intuition et de la spiritualité. C’est le Chakra qui agit sur le cœur, gardien du système immunitaire.

Les pierres utiles a débloquer le Chakra du cœur :

Ce sont en général des pierres roses : Cornaline rose, Diamant rose, Kunzite, Opale rose, Quartz rose, Rhodochrosite, Rubis rose, Topaze rose.
Ces pierres apaisent, dénouent et ouvrent à l’amour partagé.
Et également des pierres vertes qui guérissent les blessures amoureuses, véhiculent la sympathie, régénérant, donnent l’énergie de la volonté : Aventurine, Chrysoprase, Emeraude, Malachite, Moldavite, Jade Impérial, Péridot.

Le cinquième Chakra :

Est le Chakra dit de la gorge : Il est placé dans une zone qui correspond au centre de la gorge. Les couleurs associées à ce Chakra sont à la fois le bleu et le turquoise.
C’est le Chakra de l’expression, de la parole, de la gorge et de la voix. Il est également directement relié à l’ouie, il nous permet d’avoir une capacité d’écoute, et une manière d’être tourné vers l’extérieur. C’est le Chakra de l’imagination, la créativité, l’intelligence, le raisonnement, l’expression artistique.
Les pierres correspondant au Chakra de la gorge :
Serons des pierres bleu pâle ou bleu vert : Amazonite, Chrysocolle, Aigue marine, Turquoise, Saphir bleu ; Fluorite bleue, Calcédoine.

Le sixième Chakra :

C’est le Chakra du Troisième Œil. Il est placé entre les sourcils sur le front.
La couleur associée avec ce Chakra est le pourpre.
C’est le Chakra des énergies, de l’intuition et du développement des pouvoirs extrasensoriels. C’est le Chakra qui donne un accès à la connaissance intérieure. Il permet de répondre intérieurement à ce que nous voyons à l’extérieur.
Ce Chakra gère également les yeux.
Les pierres qui correspondent à ce Chakra sont :
L’Améthyste, la Sodalite et le Lapis Lazuli.

Le septième Chakra :

Est le Chakra du sommet. Les Anglais l’appelle aussi le Chakra de la couronne. Ce Chakra est localisé au sommet de la tête.
La couleur associée à ce Chakra est le blanc ou le violet.
Le septième Chakra est du niveau de la spiritualité, c’est le plan énergétique le plus élevé, celui du déploiement de la conscience.
La pleine ouverture de ce Chakra couvre tous les autres et nous révèle le côté transcendantal de l’homme. Lorsque vous avez ce Chakra opérationnel, vous avez désormais atteint la lumière.
Les pierres qui contribuent à ouvrir ce Chakra du sommet :
En général blanches ou violettes : Améthyste, Charoite, Tanzanite, Cristal de Roche, Diamant, Opale blanche.
On dit aussi qu’on peut utiliser la Fluorite mauve, et parfois une pépite d’or ou de l’or cristallisé.

Source
AnonymousInvité L'Histoire de la Pierre  Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'Histoire de la Pierre L'Histoire de la Pierre  2110

Contenu sponsorisé L'Histoire de la Pierre  Vide
Revenir en haut Aller en bas

L'Histoire de la Pierre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sauter vers: