RemonterDescendre



 
Le Galion
http://www.wikio.fr
Forum Optimisé pour
Firefox

Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Proverbe du jour

« Les médisants ressemblent aux malheureux qui n'ont pas eu leur part d'événements et doivent mener aux dépens de leurs voisins une existence parasitaire. »

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
La devise

Pirate un jour,pirate toujours.
Sujets les plus vus
Scoops , Potins , et autres News..
Les Anges de la TV Réalité 4 "CLUB HAWAI"
Qui.... veut quoi???
News,potins..
Le choc des héros
Le choc des héros
Le choc des héros
Dilemme
Topics Candidats
Le jeu des smiley's et émoticônes!
The Galion


PageRank Actuel

Partagez|

Les Rêves

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Les Rêves Les Rêves 2110Dim 9 Oct - 16:20

Le Rêve

Les Rêves 64114010

Le rêve correspond aux perceptions et aux émotions que nous éprouvons au cours du sommeil, dont nous nous souvenons consciemment au réveil, et dont le souvenir s'efface alors très rapidement. Cependant, nous ne nous rappelons que des rêves qui précèdent immédiatement le réveil, et ne prenons pas conscience des autres.

Plus précisément, le rêve se définit comme un état hallucinatoire sensoriel (surtout visuel), émotionnel et moteur, qui résulte de l'auto-stimulation du cerveau déconnecté du monde extérieur lors des sommeils profond et paradoxal. Le rêve, en effet, n'est généré ni par les stimulations sensorielles issues des organes des sens, ni par la volonté du sujet, mais par une "activité automatique" du cerveau lui-même.

Les caractéristiques neuropsychologiques du rêve varient du sommeil lent au sommeil paradoxal: le rêve s'apparentant plus à la pensée à l'état de veille lors du sommeil profond, puis devenant de plus en plus comparable à un état hallucinatoire lors du sommeil paradoxal.

La fonction éventuelle du rêve reste débattue entre ceux qui n'y voient qu'une manifestation dépourvue de toute fonction propre, et ceux qui supposent que le rêve reflète un travail d'abstraction ou de régulation émotionnelle. Les données scientifiques réfutent l'interprétation psychanalytique du rêve.

Rêves Prémonitoires

Les Rêves Reve10

Un rêve prémonitoire est un rêve qui survient dans le vrai monde, qui semble ne pas être de nature symbolique et être une représentation d'une situation, d'un évènement extérieur présent ou futur dont le rêveur n'avait pas conscience au moment de s'endormir.

Sa reconnaissance et son interprétation sont parfois très difficiles. C. G. Jung, dans le cadre de son interprétation des rêves dans la psychologie analytique rapporte le cas d'un roi qui souhaitait aller envahir le pays voisin mais ne savait pas s'il y parviendrait. Il eut un rêve où il voyait un pays envahi et pensa que c'était un rêve annonçant le succès de son entreprise. Il commença à pénétrer dans le territoire ennemi, et l'ennemi en profita pour envahir son propre pays. Le rêve annonçait bien l'invasion d'un pays, mais pas celui souhaité subjectivement.

Les Rêves de défunts

Les Rêves 91578810

Les défunts nous parlent à travers nos rêves (Source (livre) : La communication avec les esprits et les morts – Karine Malenfant)

Les rêves sont depuis longtemps considérés comme une porte donnant accès à des informations que nous pouvons recevoir la nuit. Ils sont porteurs de précieux messages venus directement de l’au-delà, et il est important de prendre en considération ceux où nous apparaît un défunt disparu. Un être cher peut ainsi nous livrer un message, tout particulièrement si celui-ci nous est directement adressé par lui.

En effet, les esprits ont le pouvoir de s’intégrer dans nos rêves, lorsque notre corps est endormi et que notre âme est libre de voyager, sans attache ni corps terrestre pour enfreindre ses mouvements. L’âme ainsi libérée se promène et visite le plus souvent d’autres âmes un peu partout dans le monde, même celles qui se trouvent dans l’au-delà. Ainsi, les défunts peuvent en profiter pour rendre visite à ceux qui sont demeurés sur terre. Cela leur permet de leur offrir leur amour et de leur faire savoir qu’ils sont bien dans la lumière et auprès de Dieu.

Lorsqu’un être cher nous visite et nous apporte un message, le rêve est porteur d’espoir et de courage. Nous devons donc suivre les enseignements appris durant la nuit, car cela vient directement de la source divine et de l’amour pur, du jardin divin qui accueille chacun de nous. Les rêves appellent le langage de l’âme, mais beaucoup de gens ne se souviennent pas de leurs songes et croient donc qu’ils ne rêvent pas, ce qui est faux. Nous rêvons chaque nui et, même quand nous n’en gardons aucun souvenir, l’âme se souvient de chaque mot prononcé. Nous n’avons rien à craindre : si nous écoutons notre cœur et notre intuition, nous entendrons les murmures de notre âme nous dicter les messages reçus dans nos rêves.

Il nous faut donc ouvrir la porte de la connaissance des rêves. Et une fois que nous aurons acquis assez d’expérience dans ce domaine, peut-être serons-nous plus à l’écoute des défunts qui essaient de communiquer avec nous à travers nos songes.

Comme l’écrit Allan Kardec dans son Manuel d’évocation spirite : « Les personnes que nous voyons en songe sont donc de véritables visions ; si nous rêvons plus souvent à celles qui préoccupent notre pensée, c’est que la pensée est un mode d’évocation, et que par elle nous appelons à nous l’esprit de ces personnes, qu’elles soient mortes ou vivantes. »

Les rêves sont des clés qui ouvrent directement notre inconscient, et lorsque nous recevons des données, des messages, nous pouvons les enregistrer directement dans notre âme. Le plus difficile est de se souvenir, au réveil, des paroles reçues, mais à force de s’entraîner à se remémorer ses rêves, il sera plus facile de prendre conscience, au fil des jours, de la réalité vécue pendant la nuit. Tenir un journal de rêves aide grandement à se rappeler chaque jour les messages reçus durant la nuit. Quand nous prenons le temps de décrire nos songes par écrit, nous pouvons mieux saisir leurs archétypes, leurs paroles, leurs événements, leurs rencontres, bref, tout ce qui est susceptible de nous transmettre des messages que nous pourrons ensuite appliquer dans notre quotidien.

Le plus important est de voir la force et la lumière que les rêves peuvent apporter dans notre vie. En comprenant leurs aspects tant divinatoires que prémonitoires, grâce auxquels ils sont porteurs de messages et d’espoir, nous pouvons prendre au sérieux un sujet trop souvent bafoué par les sceptiques, qui n’ont pas conscience que la réalité se situe entre les frontières du réel et de l’imaginaire.

Rêver, c’est réel, et pourtant peu de gens respectent le rêve. Ils le jugent inutile et sans importance, car ils rejettent l’idée qu’il existe quelque chose de plus grand qu’eux, une force et une vérité au-delà de leur conscience de simples mortels.
AnonymousInvité Les Rêves Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les Rêves Les Rêves 2110Ven 14 Oct - 13:03

Avant d'interpréter votre rêve sachez que tous les rêves de mort ne sont pas mauvais signe, bien au contraire, donc, pas d'affolement.

La majorité d'entre eux sont á interpréter de manière symbolique. Dans leur langage imagé, ils vous parlent de vous-même.

On peut rêver de sa propre mort ou de celle d'un proche, voir apparaître en rêve un défunt et, quelquefois, faire des rêves prémonitoires de mort. Quelques-uns néanmoins sont á prendre au niveau premier et peuvent s'expliquer par un " contact " avec un défunt. Enfin, dans l'ensemble, les rêves á thème de mort ne sont pas prémonitoires, même s'il existe des exceptions.

Rêver de sa propre mort

Se découvrir mort dans son cercueil est toujours alarmant pour le rêveur. La peur domine au réveil. Pourtant il s'agit d'images symboliques qui invitent á la transformation intérieure, á l'évolution, á la métamorphose. Rêve très positif, en somme ! Rêver de sa propre mort est donc bon signe. Une partie du rêveur est en train d'évoluer, son Moi devient moins exigeant au profit du Soi, une page de sa vie va se tourner, une nouvelle étape commence (des activités passées sont terminées, des sentiments anciens éteints, des comportements renouvelés, etc.). La collaboratrice de Jung, Marie-Louise von Franz, a observé de multiples rêves de mort et peut affirmer : " L'inconscient ne conçoit pas la mort comme la fin de tout. Pour lui, la mort n'est qu'une étape dans la progression individuelle. "

" Je me balade en chemise de nuit dans la neige, je me dirige vers une chapelle au sommet d'une colline. J'y entre, attirée par la musique et, au milieu, je vois un cercueil. On m'invite á avancer et, quand je me réveille, je suis á l'intérieur de ce cercueil. "
Ces images ont un rapport avec l'évolution spirituelle de la rêveuse : elle est en marche (en évolution), elle est peu vêtue (peu encombrée par les apparences sociales), sur une colline (idée de progression vers le haut). Ce rêve lui indique donc une mort nécessaire, celle du " vieil homme " dont parle saint Paul, pour faire place á l'homme nouveau.

Rêver de la mort d'un enfant

Si vous rêvez de la mort de votre enfant, sachez d'abord que ce rêve a toutes les chances d'être symbolique. Que symbolise-t-il ? Deux choses essentielles : le Soi, c'est-á-dire la part le plus profonde de notre être, et le fruit du couple. Dans la majorité des rêves oú la vie de l'enfant est menacée, c'est en vérité le couple qui est en danger. Autre interprétation possible : considérez la mort de votre enfant comme un appel á modifier la relation que vous avez avec lui. Pensez que le mot " mort " signifie changement dans les rêves.

Tuer père et mère

Tuer le père ou la mère indique un intense besoin de modifier les relations familiales. Ce n'est pas un désir de parricide. Mais, violemment, un désir de changement. Ce que confirme une spécialiste anglaise des rêves Nerys Dee : " Lorsqu'une personne a énormément de peine á se libérer de quelqu'un, elle peut éventuellement tuer son père ou sa mère dans un rêve. Cette scène ne décrit pas l'anéantissement du parent mais plutôt l'effritement du lien qui unit le rêveur á la personne, symbolisée par ce parent. " - Dans les rêves d'enfants, il est fréquent de rencontrer des images de meurtre, soit des parents, soit des frères et soeurs. Ces rêves expriment simplement le désir d'être le seul, le premier, le plus aimé. Rêves de jalousie, de conflits, de rivalité fraternelle.

L'apparition d'un défunt

De nombreux rêves d'apparition de défunts ne sont en réalité que des rêves souvenirs. La mémoire a enregistré des milliers de souvenirs concernant les personnes que nous avons aimées. Tant il est exact que l'affectif est un moteur puissant dans la mémorisation. Si vous rêvez d'un défunt, votre première interprétation devra donc tenir compte de ce fait. En second lieu, vous analyserez les symboles contenus dans votre rêve, c'est-á-dire toutes les images en procédant par associations d'idées : que me rappelle telle image en fonction de la personne défunte? Enfin, si votre rêve vous semble être plus qu'un souvenir ou un symbole mais réellement une " visite " ou un " message " d'un défunt, je vous conseille d'adopter une attitude d'attention, d'ouverture á l'autre monde sans " forcer " la communication á tout prix. Si l'on admet la possibilité qu'un défunt puisse communiquer avec nous par l'intermédiaire de notre inconscient en état de rêve, il ne faut pas que notre conscient fausse le dialogue en imposant sa volonté.

Le défunt vient dire quelque chose

Très souvent le rêveur á l'impression que le défunt vient lui dire quelque chose, message qu'il comprend assez mal, ou qu'une " communication " pourrait s'établir.

Trois questions reviennent régulièrement : voir un défunt en rêve, est-ce Mauvais signe ? Ou au contraire signe de protection ? N'est-ce pas une annonce de malheurs ? Ces interrogations reflètent une fois encore la persistance d'une interprétation simpliste en bon ou en mauvais présage. D'autres fois, la " sagesse populaire " vous fait croire que rêver d'un mort annonce une prochaine visite ou des querelles familiales. Aucune vérification ne vient étayer de telles croyances.

L'apparence

Quand le défunt est un parent âgé, il est toujours visualisé dans sa meilleure apparence, au moment oú il était au mieux de sa forme, voire rajeuni et le plus souvent habillé de ses vêtements habituels. Il est presque toujours ressenti comme vivant ci nombre de ces morts l'affirment au rêveur : C'est bien moi, je suis vivant ! " Phrase qui encourage ceux qui croient en une survie et incitent les autres á y réfléchir. Selon les cas, le rêveur ressent la joie ou du chagrin (car quelquefois le défunt semble rejeter le vivant. partir avec une autre femme, adresser des reproches, etc.).

Quand le défunt parle...

De très nombreux récits de rêves font état de paroles entendues prononcées par le défunt. Trois sortes de " paroles " se dégagent :

les premières destinées á rassurer ou á reprocher ;
les deuxièmes à avertir ;
les troisièmes á conseiller.


Le rêveur ne doute pas de la voix de l' émetteur " qu'il reconnaît clairement.
II est extrêmement difficile d'interpréter les paroles d'avertissement, surtout lorsqu'elles annoncent au rêveur une maladie grave ou une mort prochaine. Dans de nombreux récits, le défunt dit quelque chose du genre : " tu n'as plus que trois semaines á vivre ".... en fait, ce type de rêve n'est jamais prémonitoire. Enfin, le rêveur demande quelquefois conseil au défunt ou, á l'inverse, ce dernier dispense un conseil : dans la majorité des cas, on peut tirer profit de ce conseil, mais en l'interprétant de manière symbolique et non au pied de la lettre.

D'autres récits soulignent des obstacles á la communication : le défunt semble ne pas entendre, ou bien il parle sans qu'on puisse comprendre ce qu'il dit ; ou bien le contact est brutalement interrompu.

Que penser? S'agit-il d'une réelle communication ou d'un rêve symbolique ? Tous les rêves oú apparaissent des défunts ne sont pas á traiter sur le même plan, ainsi Jung lui-même l'admettait : certains sont de réels contacts ou communications ; d'autres sont plutôt des images à interpréter en fonction des problèmes du rêveur. Par exemple, quand le défunt est le père ou la mère, le rêveur aura intérêt á s'interroger sur les relations qu'il entretenait avec ce parent afin d'élucider ces problèmes avant même de croire qu'il puisse s'agir d'une " manifestation " post mortem.

Cette page a été essentiellemnt inspirée du "Dictionnaire des rêves" d' Hélène Renard parue aux éditions Albin Michel (1998)

Source
AnonymousInvité Les Rêves Vide
Revenir en haut Aller en bas

Les Rêves

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Galion :: Terres en vue :: 
Et après la Vie...? Croyance et mysticisme !
-
Sauter vers: