RemonterDescendre



 
Le Galion
http://www.wikio.fr
Forum Optimisé pour
Firefox

Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Proverbe du jour

« Les médisants ressemblent aux malheureux qui n'ont pas eu leur part d'événements et doivent mener aux dépens de leurs voisins une existence parasitaire. »

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
La devise

Pirate un jour,pirate toujours.
Sujets les plus vus
Scoops , Potins , et autres News..
Les Anges de la TV Réalité 4 "CLUB HAWAI"
Qui.... veut quoi???
News,potins..
Le choc des héros
Le choc des héros
Le choc des héros
Dilemme
Topics Candidats
Le jeu des smiley's et émoticônes!
The Galion


PageRank Actuel
anipassion.com
Partagez|

X Factor.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant
MessageAuteur
MessageSujet: Re: X Factor. X Factor. - Page 12 2110Ven 10 Juin - 22:08

Beyonce sur le plateau de la finale de X Factor le 28 juin
X Factor. - Page 12 52d7b2cfe24b7ef41861dc0bf69c0177_29X Factor. - Page 12 Signe+
Après les Black Eyes Pea, Enrique Iglesias et beaucoup d'autres, M6 va accueillir une autre personnalité internationale!

En effet, Beyonce sera l'invitée exceptionnelle de la finale X FACTOR mardi 28 juin à 20h45 sur M6 !


source:JMM
GalionetteBanni
X Factor. - Page 12 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: X Factor. X Factor. - Page 12 2110Mar 14 Juin - 8:42

X Factor:des sexbombs et de la dynamite au menu source purepeople

Quelques jours après l'annonce de la mise en chantier d'une saison 2, M6 tirera ce mardi 14 juin un feu d'artifice de stars internationales pour tenter de se convaincre et de persuader les téléspectateurs que X Factor est un grand programme de divertissement qu'il convient d'imposer malgré des audiences et des feedbacks carrément moroses : Lady Gaga, Jennifer Lopez et Cameron Diaz seront en démonstration sur le plateau des studios du Lendit lors l'antépénultième prime du télé-crochet. En promotion de son album Born this way, Lady Gaga, préalablement passée par le journal télévisé de France 2 et par Taratata (diffusion le 28 juin) et encore attendue dans le Grand Journal de Canal+, assurera un show plein de démesure, entourée de dix danseurs, pour un medley de Judas et The Edge of Glory. La performance de Jennifer Lopez a en revanche été enregistrée ; quant à Cameron Diaz, on aimerait beaucoup la voir chanter, mais c'est la promo de Bad Teacher qui l'a attirée dans les parages...
Stimulés par la visite de ces mastodontes du showbizz planétaire, les jeunes pousses du concours de chant sauront-ils élever un peu le niveau ? Ils ne sont plus que quatre en compétition, à se disputer les trois tickets pour la demi-finale du 21 juin. Seul représentant des garçons mais aussi de la catégorie garçons de - de 25 ans coachée par maman Véronic DiCaire, après l'élimination de Florian Giustiniani le 7 juin, Matthew Raymond-Barker aura besoin de faire mieux que faire sourire ou faire bouger pour sauver sa peau. Crédité d'une progression tangible depuis ses débuts très hésitants dans le X Factor français, l'Anglais demeure un outsider fragile et tentera de faire exploser son potentiel avec Dynamite, du hitmaker Taio Cruz. En français, espérons que sa relecture de A la faveur de l'automne, du Tété dans le texte, ne le pousse pas à la faute...

Du côté des filles, les deux candidates encore en lice d'Olivier Schultheis resteront dans les marques de la semaine passée : Sarah Manesse retournera à sa rock attitude avec le dangereux Creep de Radiohead, et se fera diva avec Les Adieux d'un sex symbol de Diane Dufresne (à moins d'un nouveau changement de dernière minute qui l'avait vue préférer la semaine dernière Barbara à Nicoles Croisille). Pourvu qu'ils ne signent pas ses propres adieux. Marina D'Amico ne devrait pas beaucoup nous surprendre sur son mashup de Fuck You de Cee-Lo Green, où elle risque de paraître à nouveau bien tendre sur un terrain de jeu d'adultes, et If I ain't got you d'Alicia Keys, où elle saura faire l'étalage de sa grande voix avec brio - à condition de ne pas gueuler... Quelque chose restera à inventer sur Mon Alter Ego, chanson phare de Jean-Louis Aubert.
Maryvette Lair, dernier espoir de Christophe Willem depuis plusieurs semaines, a toutes les chances de provoquer à nouveau l'hystérie de son extravagant mentor, qui ne saut plus quoi faire pour vendre sa protégée, en reprenant Sexbomb de Tom Jones. Après Déshabillez-moi la semaine passée, on voit qu'on mise tout sur le sex-appeal dans le clan Willem... Une équipe Willem qui fera appel à la grande copine Zazie pour l'autre passage de Maryvette, sur Tout le monde il est beau.
AnonymousInvité X Factor. - Page 12 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: X Factor. X Factor. - Page 12 2110Mar 14 Juin - 8:45

Setlist du mardi 14 juin :
Marina D'Amico :
Mashup Fuck You / If I Ain't Got You, de Cee Lo Green et Alicia Keys
Alter Ego, de Jean-Louis Aubert
Sarah Manesse :
Creep, de Radiohead
Les Adieux d'un Sex Symbol, de Diane Dufresne
Matthew R. Barker :
Dynamite, de Taio Cruz
A la faveur de l'automne, de Tété

Maryvette Lair :
Sex Bomb, de Tom Jones
Tout le monde il est beau, de Zazie.
AnonymousInvité X Factor. - Page 12 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: X Factor. X Factor. - Page 12 2110Mar 14 Juin - 9:55

Marina, chantant MFY/If Aint' Got You? Je suis curieuse de voir ça, mais je sais qu'elle a ses fans alors pourquoi pas?

Marivette, j'espère qu'elle va continuer à nous surprendre, mais je trouve qu'elle devient un peu prévisible dans son répertoire.

Quant à Mathew, j'espère qu'on va cesser de l'estropier à cause de son Français, en lequel il a fait d'énormes progrès. Et de ce côté-là, Sarah n'est pas plus convainte en Anglais. On est peut-être dans un pays francophone, mais les chanteurs ne sont-ils pas sensés avoir l'oreille sinon absolue, mais au moins passable..
AnonymousInvité X Factor. - Page 12 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: X Factor. X Factor. - Page 12 2110Mar 14 Juin - 22:05

X Factor : L'au revoir culotté de Gaga, les adieux émus de Sarah Manesse...

Quelques jours après l'annonce de la mise en chantier d'une saison 2 malgré la piètre performance de celle en cours, X Factor dégainait ce mardi 14 juin 2011 son arme fatale : Lady Gaga. La reine du buzz perpétuel, invitée sur le plateau de l'antépénultième prime (Beyoncé sera la guest star lors de la finale le 28 juin) après être apparue dans le JT de David Pujadas, avoir enregistré son Taratata, et à la veille de son passage dans le Grand Journal de Canal+, avait bien quelques leçons à donner au télé-crochet, en panne de souffle et d'audience, côté sensationnalisme.

Mais c'est avec une autre invitée, X Factor ne mettant pas tous ses oeufs dans le même panier, qu'on attaque le pré-générique usuel (enfin, le pré-pub introductive) : Cameron Diaz, à couper le souffle dans une mini-mini-robe à couper le souffle - d'où la tentative de sexytude de l'animatrice Sandrine Corman, en robe de soirée mauve. Son rôle demeurait incertain jusqu'à maintenant - allait-elle dévoiler ses talents de chanteuse ? -, mais le suspense est levé, et Sandrine Corman annonce que la superbe Américaine sera une jurée bonus, qui aura pour mission de donner ses impressions sur les prestations des quatre candidats encore en lice. Une annonce... dans un anglais qui n'appartient qu'à Sandrine, et qui pourrait faire sourire Matthew Raymond-Barker s'il n'était pas en train de stresser : "Cam'ronne, your gonna bi in zeu panel tounaït." Sans sous-titrage, en plus.

Olivier voudrait-il échanger une Marina + une Sarah contre une Cameron ?

La pression se fait donc plus intense pour les candidats et leurs jurés respectifs. Tandis qu'Henry Padovani est, depuis maintenant plusieurs semaines et l'élimination du dernier groupe, un oeil extérieur affranchi, Olivier Schultheis apparaît en position de force, seul juré-manager à avoir conservé deux représentantes, Marina D'Amico et Sarah Manesse. Mais c'est à double tranchant : il a deux fois plus de chances de connaître l'éprouvante épreuve du rattrapage. Après avoir perdu Florian Giustiniani la semaine passée, Véronic DiCaire misera tout sur l'outsider le plus volontaire depuis le début du concours : Matthew Raymond-Barker. Christophe Willem, lui, continuera à s'extasier, à se pâmer à l'excès devant sa Maryvette Lair, comédienne (beaucoup)-chanteuse (un peu).

Cameron Diaz fait son entrée sur le plateau du studio du Lendit, au son de Survivor de Destiny's child. Excusez-nous, ce n'était pas une mini-mini-robe, mais plutôt un T-Shirt de nuit. Tout pareil. "The show is so amazing", assure Cameron, parlant d'une "énergie extraordinaire - ah bon, toi aussi tu te farcis le X Factor français depuis trois mois, Cam' ? La comédienne est en France pour la promo de Bad Teacher, une "comédie très drôle" dixit Sandrine (ben oui, parce qu'il y a des comédies pas drôles, mais c'est moins facile à promouvoir). Olivier Schultheis, les yeux encore plus plissés, de plaisir, que d'habitude, joue les chevaliers servants pour accompagner la dame à demi-vêtue (donc à demi-nue) jusqu'au cinquième siège qui l'attend derrière le pupitre du jury.

Deux Sex Bombs pour le prix d'une !

"La merveilleuse, la sublime Maryvette Lair", s'époumone Christophe Willem dans un souffle libidineux. Avec Cameron Diaz en culotte courte présente, et Sex Bomb comme titre d'ouverture revisité par Maryvette, le ton est donné : la soirée sera aguicheuse ou ne sera pas. Espérons-le. D'abord en ombres chinoises, puis au plateau devant des néons rouge passion, Maryvette propose une relecture acoustique dans un premier temps, puis disco, quatre danseurs (chapeaux melon et queues de pie) la rejoignant alors. La bande de cette reprise, fadasse, insipidement lounge, est en soi décevante, et entraîne hélas la proposition de Maryvette vers le fond. Sexy dans sa robe noire ajourée, la demoiselle était plus convaincante sur son entrée, où le travail de la version acoustique la forçait à nuancer, à vêtir et dévêtir le texte, sensuellement. Dès lors que le galimatias discoïde se met en branle, tous les tics catastrophiques de Maryvette reprennent le dessus : les gémissements horripilants, la voix brutale, qui agresse, la diction à la tronçonneuse...

"Je suis partagé, j'ai trouvé que tu as fait la moitié du boulot. J'ai adoré la première partie, très originale, et la deuxième partie sans intérêt par rapport à ce que tu peux faire." Olivier

"Je rejoins Olivier sur la première partie, tu es vraiment une sexbomb. Cela dit, on est très loin du Fais-moi mal Johnny des auditions." Henry

"Moi, j'irais bien voir un spectacle tout entier de toi." Véronic

Et la Camronne, elle en pense quoi, s'enquiert Sandrine Corman ? "Sa voix est fantastique, sexy, et une très belle chanson. Et elle a dansé sans glisser, bravo car c'est très dangereux, j'ai failli glisser avec mes talons."

Matthew Raymond-Barker rayonne, même en automne

Le passage de Matthew Raymond-Barker est précédé par un magnéto mouillé : le dernier mâle en lice a eu du mal à encaisser le départ de son colocataire Florian Giustiniani, et estimait que lui ne méritait pas de rester après ses prestations du 7 juin. C'est un vrai outsider, avec des faiblesses tangibles, mais qui a fait montre d'une capacité à progresser. C'est avec son titre francophone qu'il commence : A la faveur de l'automne, de Tété. Une chanson à la langue charnue qui pourrait lui causer des soucis de mémoire, écueil qui s'était présenté la semaine passée sur du... Ophélie Winter. En acoustique piano-guitare-voix, Matthew donne un bel univers, respectueux, plein de tact, avec un joli vibrato qui vient se déposer çà et là. La justesse est au rendez-vous, la diction a manifestement fait l'objet d'un vrai travail. Loin de ses exubérances, le jeune Anglais offre une interprétation maîtrisée, avec quelques vibes bien senties, et une finale en voix de tête gracieuse. Not so bad, Matthew !

"De semaine en semaine tu te perfectionnes, j'ai passé un très bon moment" Christophe

"J'ai passé un bon moment. J'ai fermé les yeux, je suis rentré dans l'univers. Je me suis dit, ce garçon il ne lui manque pas grand-chose pour être extraordinaire." Olivier (qui insiste sur la volonté d'élever le niveau mainenant qu'il ne reste plus que 4 candidats)

"Ta voix est super. Je suis content de t'avoir asticoté sur les chansons en français, tu les fais très bien." Henry

"C'était très beau, je ne comprends pas le français mais j'ai apprécié tout ce que tu as chanté", ponctue Cameron Diaz. Prête à revendiquer la place de Jennifer Lopez dans American Idol, Cameron ?

Sarah Manesse is a weirdo

Petit magnéto casserole pour annoncer le passage de Sarah Manesse : "Mais ta gueule !", balance-t-elle à elle-même dans la vidéo de ses présélections, trouvant à juste titre qu'elle gueule. Depuis, sans jamais laisser de côté son timbre nasillard et pointu, elle a gagné en nuance. Et son coach, Olivier, loue une vraie musicienne. La brunette ose la reprise de Creep de Radiohead, chanson culte de toute une génération déjà maintes fois torturée. Sarah s'engage sur la voie d'une reprise dépouillée : accompagnée par une guitare seule, elle traîne vocalement autant que possible, avec beaucoup d'air dans la voix. Y compris sur le premier refrain, lorsque la musique s'épaissit. Progressivement, elle se met à envoyer un peu de bois, elle, la rockeuse en puissance. Le passage à l'octave, du refrain au bridge, est hasardeux, pas franchement captivant. Mais c'était la manip' nécessaire pour pouvoir arriver sur des notes à sa portée sur le fameux "ru-u-u-un" qu'hurle si bien à la Lune Thom Yorke. La coda est comparable au début, tout en air, avec une justesse assez fragile (mais une fébrilité pas vraiment gracieuse...). En somme, c'est gentillet, même si la demoiselle a toujours une certaine aura. C'était la version berceuse, soporifique, de Creep.

"On l'a souvent entendue cette chanson sur les castings, et tout. Au début, j'ai eu peur, et puis j'ai trouvé que tu avais une très belle présence, un très beau timbre." Henry

"C'est vraiment la meilleure version qu'on ait entendue, la tienne." Véronic

"Tu m'as embarqué très vite." Christophe.

"On est trop consensuels, on était très mauvais. Non, je plaisante. C'est ce qui s'appelle mettre son empreinte sur une chanson. C'était magique." Olivier

"C'est une chanson qui met en jeu les tripes et une fragilité absolue, vous avez très bien rendu les deux, c'était très joli." Cameron a décidé de ne faire que des compliments, pas vrai ? Ah, au fait, on vous a dit qu'elle fait la promo de BAD TEACHER ?!

Un show comme à Vegas ? Fuck y' all !

Marina D'Amico est la seule à n'être jamais passée par le ballottage. Après une entame assez désastreuse, en présence et en justesse, Marina prend vraiment la mesure de Fuck You, récent tube de Cee-Lo Green (une moitié de Gnarls Barkley), qu'elle assène avec énergie et dans un anglais pas trop déplorable - exception faite de... "Fuck you", qu'elle déforme désespérément. Comme prévu, c'est très surfait. La demoiselle ne convainc que par sa volonté de (trop) bien faire, laborieuse. On switche brutalement sur Alicia Keys, pour un intermède majestueux (If I ain't got you) qui lui correspond mieux et lui permet de donner la quintessence de sa voix, en voix pleine comme en voix de tête. Ce serait superbe si elle n'était pas à la peine dans les graves et si elle n'avait pas pris l'habitude de forcer sa voix et d'insérer des à-coups de puissance sans cohérence, multipliant les respirations intempestives et pas discrètes. On met à son crédit sa capacité à enchaîner les deux énergies sans accroc. Bémol : ses mimiques avec ses yeux, redhibitoires - au secours !

"Ce que j'ai pu rire, je ne savais pas qi'on pouvait dire des mots comme ça à la télévision. Alors Fuck you all, je me suis éclaté." Henry

"T'es arrivée, t'as fait le show, t'as fait une perfo extraordinaire, j'avais l'impression de voir un vrai show comme on peut les voir à Las Vegas." Véronic

"J'ai adoré, t'étais complètement à l'aise. J'ai juste trouvé que le passage au titre de fin était brutal. Malgré l'arrangement, je trouve que tu t'en es sortie la tête vachement haute, chérie." Christophe

"Au début, je te sentais derrière au noveau rythmique, et après t'as tout déchiré. C'était génial." Olivier

"Je pourrais passer toute la soirée à vous dire combien j'ai aimé cette performance. Au milieu de tous ces danseurs, tu étais la personne qui attirait les regards. Maîtriser tout cela et captiver le public, tu fais cela superbement." Cameron (extrait, car, en vrai, elle était intarissable sur la benjamine du télé-crochet).

Fni du premier round. Camronne, t'en dis quoi ? "Je prends beaucoup de plaisir, ils sont tellement différents, mais ils ne sont pas là par hasard, ils ont beaucoup de talent. Ils méritent tous de l'emporter." Ouhouhouh, Camronne, elle veut vexer personne, elle a envie que tout le monde aille voir BAD TEACHER !

Jacques a dit... surprise !

Surprise ! Vous vous demandiez comment M6 pouvait meubler jusqu'à 23h30 avec moins de candidats et sans multiplier les magnétos à outrance ? En intégrant une petite nouveauté : les duos entre candidats !

Marina et Maryvette s'y essayent sur Jacques a dit, un des tubes de Christophe Willem, composé par... Olivier Schultheis, évidemment. Poignée de main complice des deux jurés. Le moment est plutôt joli, notamment grâce aux touches de légèreté amenées par Maryvette, sur l'air, parfois en chuchotements. Marina fait du Marina : voluptueuse dans sa hauteur de notes, ses passages dans les graves pèsent du plomb. Les harmonies finales, elles, sont vraiment superbes, rien à redire. Sauf qu'elles sont arrivées trop tard et ont duré trop peu.On sait donc qu'on aura à faire dans quelques minutes à un duo Matthew-Sarah. Intrigant...

Dans un excès d'enthousiasme pour annoncer la coupure pub (une envie de pipi ou quoi ?), Sandrine Corman tire Maryvette, qu'elle tient par l'épaule, vers elle, et la brunette de commenter l'action par une grimace rigolote. L'animatrice, elle, ne s'est rendue compte de rien.

SECOND ROUND

Et hop, placement produit. On reprend au son de la Lambada, pardon : de On the Floor, de Jennifer Lopez, qui viendra tout à l'heure sur le plateau (en fait, sa prestation a été enregistrée en amont).

Maryvette, pile et face

Christophe retombe en pâmoison pour la "magnifique" (il a un dico des superlatifs, exemplaire unique) Maryvette Lair. "L'erreur que fait Christophe, c'est de vouloir avoir un miroir féminin. Il faut qu'on retrouve Maryvette", analyse Olivier. Pas gagné avec le second choix de l'intéressée, qui se présente avec Tout le monde il est beau, de Zazie, grande complice de travail et d'estime du sieur Willem. Maryvette enchaîne les prénoms avec retenue, et une justesse incertaine sur le refrain. Deuxième couplet, elle nous récite à nouveau le bottin des prénoms, mais avec plus de force. Ca peut faire mal. Plus sérieusement, ça ne décolle pas vraiment, jusqu'à une troisième partie customisée (prénom : Maryvette) très groovy, qui vire au ragtime quand Maryvette se dandine sur l'avant-scène en faisant participer le public. Ses harangues manquent cruellement d'inspiration, et la fin, de retour au piano pianissimo, fait truquée. Bof.

"Première moitié sublime. C'était très beau, très debussien, et puis tout d'un coup, on sort les grosses ficelles, les gros sabots. Maintenant, j'invite les gens à voter pour toi parce que je trouve qu'on a besoin de toi, mais je trouve que tu as raté ton coup." Olivier

"Quel commentaire hallucinant ! T'as pas dit Olivier, ni Henry, ni Véronic dans la chanson. C'était planant, j'ai passé un très bon moment, c'était du Maryvette." Henry

"Un énorme bravo pour tous ces prénoms dans la chanson. Je trouve que tu mérites plus que cela, quand tu es dans une folie bien calculée." Véronic

"Olivier Schultheis ne sait jamais ce qu'il veut. Y a que toi capable de porter un titre comme celui-là en piano-voix." Christophe

Ah bah tiens, Camronne, la copine américaine de Sandrine, est partie. On nous a même pas prévenus... Son avis était pourtant précieux, les candidats avaient des éloges assurés.

Matthew, l'ingrédient explosif

Petit magnéto-casserole pour la pomme de l'Anglais. Tout à son avantage : on revoit son Beyoncé des présélections et son Beyoncé lors d'un précédent prime, la différence est palpable ! Mais c'est Sandrine qui apparaît sur le plateau, tandis qu'on achève de transformer le plateau en boîte de nuit : en effet, Matthew propose sa version du Dynamite du hitmaker londonien Taio Cruz. De toute évidence, mauvaise pioche : d'entrée de jeu, la voix du Britannique est totalement couverte par la bande, il manque de coffre dans les graves. Plus à l'aise dans son registre naturel, il se rattrape un peu sur la suite, mais dérape régulièrement, à trop danser, vers une justesse en danger ou un son inégal, par endroits transpercé par la bande enregistrée. La chorégraphie, alliée à celle de la troupe de Zach Kreese, fait toutefois son petit effet.

"C'est vachement bien, tu as mis le feu au plateau. BR." Christophe, au bord de la mue.

"Ah là là, je vais casser l'ambiance. Allez-y huer. C'était un bon moment, la chanson était terrible, mais au niveau où on en est, ce n'est pas un truc qui m'a scié. J'ai passé un moment sympa, mais ça ne suffit pas." Olivier

"Je n'ai regardé que toi, tu avais une présence terrible. Il n'y a que toi qui sait faire ça, tu danses super, t'es même pas essoufflé." Henry

"Il n'y a qu'un candidat qui danse et qui chante dans ce concours, c'est toi." Véronic

J-Lo assaillie sur scène !

Un magnéto annonce "l'entrée en scène" de Jennifer Lopez (sa prestation sur On the floor a été enregistrée) passant directement de Jenny from the block à ce dernier single en date. Un bon résumé de la carrière musicale de J-Lo. En matière de présence scénique, la belle a de quoi inspirer les candidats ; en matière de justesse...

Et tandis que la bomba latina fait son auto-promo un peu risible sur scène au côté de Sandrine Corman, un fan transi vient se planter devant elle : "I TTF you" ! La diva craque et prend le gentil jeune homme dans ses bras... avant que Sandrine lui intime fermement de rejoindre la public.

Sarah Manesse : pas un sex -symbol... mais des adieux quand même ?

"J'ai des fans dans le public, c'est pas ma famille, c'est des gens qui m'ont fait une pancarte", s'exclame celle qui était le Kali du jeu jusqu'alors. "On va sortir de boîte, où on vient de passer deux très bons moments, avec une très grande chanson française" : Olivier annonce le second passage de Sarah Manesse sur un monument de Starmania, Les Adieux d'un sex-ymbol, initialement chantée par Diane Dufresne. Excellent choix de la part d'Olivier, du fait des similitudes des timbres.

Sarah débute son numéro dans le public. Le premier couplet est extrêmement nasillard, on se retrouve dans la même atmosphère que son Barbara de la semaine passée. Certains moments de grâce, quelques belles intentions de jeu dans son passage, des instants un peu gâchés par une justesse toujours aussi branlante. Plus la chanson avance, et moins la relecture s'impose : beaucoup de mimétisme, beaucoup d'incohérence (manque de structuration des mouvements de la chanson, tous un peu sur le même plan), un manque de présence sur les silences vocaux... Bref, si c'est vocalement plus qu'honorable, c'est émotionnellement vide.

"Grand choix de chanson, une chanson de départ, ça m'a un peu surpris. Tu as super bien chanté, ton timbre de voix est là quand il faut, tu as fait passer un message." Henry

"Niveau interprétation, c'était bien, mais je n'ai pas aimé cette chanson là pour toi. C'est pour une grande personne, qui a du vécu", lâche Véro, qui se répand ridiculement en excuses.

"Tu t'en est très bien sortie, c'était vachement dur, c'est un texte violent. Vocalement, je me suis dit elle a progressé. Mais j'ai préféré la première prestation." Christophe

"Seule une grande artiste peut chanter cette chanson, j'ai écouter chaque mot et j'y ai cru." Olivier.

Marina... ou son alter ego ?

Oyez, oyez, bonnes gens, Olivier prévient que, pour son second passage, Marina va avoir une voix "tout en finesse". On n'en demandait pas tant. Le morceau s'y prête : Alter Ego, perle signée Jean-Louis Aubert. Un bijou pareil, ça se respecte. Dans des effets de scène lumineux et célestes, Marina ne cède pas à ses tares, reste dans la tenue et la mesure. Avec grâce, avec application mais sans trop de sérieux, dans une version à l'accompagnement judicieusement discret, elle montre quelque chose d'assez nouveau : la sobriété. Et là, miracle, on entend sa voix, à elle. Un très bon point.

"Quelle jolie chanson, et pour moi il s'est passé quelque chose. La plus belle prestation de la soirée." Henry

"Ca m'a beaucoup touchée." Véronic

"Très joli, un visuel très épuré, ton interprétation aussi." Christophe

"Ouah, tu m'as mis les frissons." Henry

L'As des as

L'heure est venu pour Matthew et Sarah, qui s'entendent comme larrons en foire, de passer par l'exercice du duo. Excellent choix de titre : As, de George Michael et Mary J. Blige. Un morceau qui sied parfaitement au groove naturel de l'Anglais, et à l'énergie positive de la brunette. Secondés par une chorale gospel drapée de bleu, les duettistes offrent un moment plus que sympathique, avec des harmonies assez déconcertantes, car dominées par la voix masculinisée de Sarah, qui peine à trouver sa place, et étouffe un peu Matthew, dans les aigus. Il aurait fallu varier les harmonies pour permettre à l'interprétation de décoller dans le final, ce qui n'arrive pas.

L'ouragan Gaga

Incarnation de la performeuse ultime, qui allie texture et maîtrise vocale, composition physique et univers artistique, Lady Gaga, la star planétaire, costume de corbeau, chevelure verte et micro-casque, part pour une petit démonstration choc. Après quelques mesures de The Edge of Glory, le medley se poursuit au son du tonitruant Judas. Le costume, lui, est tombé, la chanteuse new-yorkaise se retrouvant dans sa tenue d'apparat fétiche : en quasi sous-vêtements, le fessier en pâture sur toutes les chorégraphies. Quelle débauche d'énergie, quelle énergie de débauchée ! On ne lui en veut pas de finir à bout de souffle.

On n'en veut pas non plus à Sandrine Corman, toute tendre en rose à côté de la Queen of Biz'Art, de s'égosiller pour susciter l'ovation du public. La Gaga ne se fait pas prier pour glisser un petit laïus bien huilé sur l'accueil réservé à son album (Born this way) et sur l'amour du public. Et sans même laisser le temps à Sandrine de comprendre ce qu'il se passe, l'artiste, promettant diaboliquement à la France de revenir, se retourne et dandine son royal postérieur jusqu'à la sortie. Fou rire à peine réprimé de l'animatrice, échos du côté du jury.

Verdict...

Sont qualifiés d'office pour la demi-finale de X Factor le 21 juin : Matthew Raymond-Barker et Marina D'Amico. Sarah Manesse et Maryvette Lair revivent le duel du ballottage.

Une complainte contre un message

Maryvette défend ses chances sur une belle proposition : La Complainte de la butte, dont le fascniant Rufus Wainwright avait livré une version exceptionnelle. Sur un texte généreux et une chanson-histoire comme elle les apprécie, Maryvette parvient à faire exister la grâce du morceau sans partir dans ses éclats de voix et tics usuels. Du coup, le résultat est probant, tout en légèreté malgré la pression de l'instant.

Sarah, tandis que son coach Olivier courbe l'échine, égrene le début du Message personnel de Françoise Hardy, avec pudeur, flegme et délicatesse. Son interprétation, à fleur de peau mais pas nerveuse, tantôt gracieuse, tantôt gracile, parfois figée, parfois vibrante, en tout cas pas trop nasillarde, est dans le mille. Elle a un peu trop le sourire sur la dernière note pour que l'historie soit crédible, cependant. "Je me sens très bien, heureuse de chanter une quatrième chanson ce soir", confirme-t-elle avec sérénité.

Dur à départager. Olivier et Christophe soutiennent leurs protégées, Véronic accorde sa voix à Maryvette, et Henry, droit dans ses bottes au vu des prestations de la soirée, renvoie Sarah chez elle.

SARAH MANESSE EST ELIMINEE.

Moins zen que quelques minutes auparavant, Sarah se répand en remerciements, quelques sanglots dans la voix.

"Je sais qu'il y a des gens très haut placés qui ont craqué sur elle, je ne suis pas très inquiet pour elle, mais un peu triste", conclut Olivier Scultheis.

G.J.


source:pure people
avatarGalionetteBanni
X Factor. - Page 12 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: X Factor. X Factor. - Page 12 2110Mer 15 Juin - 9:35

X Factor: Un fan de J.Lopez fait irruption sur le plateau
X Factor. - Page 12 201ed65211ab1a1249b9c63b51360c03_60X Factor. - Page 12 Signe Jennifer Lopez était hier soir l'invitée du 20h de TF1, mais également de X Factor dur M6.

Et à la fin de sa chanson, sur le plateau du télé-crochet, l'un de ses fans a fait irruption sur la scène ....

Il voulait simplement lui témoigner son amour.

Regardez:


x factor vidéo jennifer lopez on the floor par brioche60300

source:JMM
avatarGalionetteBanni
X Factor. - Page 12 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: X Factor. X Factor. - Page 12 2110Mer 15 Juin - 12:29

Réactualisation : Le fessier arrogant et impudique de Lady Gaga, la mini-mini-robe hallucinogène de Cameron Diaz, le numéro de diva pailletée de Jennifer Lopez : la programmation très "Sex Bomb" de l'antépénultième prime du télé-crochet X Factor a offert à M6 une bouffée d'oxygène. Pour la première fois depuis plus d'un mois, l'émission a dépassé la barre des 2,5 millions de téléspectateurs, rassemblant 2 617 000 d'adeptes, et s'est éloignée de la zone rouge des 10% de part d'audience (11,4% ce 14 juin). Il faut en effet remonter au troisième prime live, celui du 3 mai dernier, pour trouver une performance comparable (2,7 millions, 11,8%).

Peut-être la vitrine restreinte a-t-elle également attiré quelques curieux ou quelques découragés des précédents primes, puisqu'il ne restait que quatre candidats en lice ce mardi ? Cet aspect "dernier carré" ne fut pourtant pas gage de qualité, les prestations ayant été dans l'ensemble décevantes. Olivier Schultheis, remis de ses émotions de début d'émission auprès de Cameron Diaz, avait eu raison de dire qu'à ce niveau de la compétition, on était en droit d'attendre, voire d'exiger, des propositions plus remarquables que celles produites sur la scène du studio du Lendit. On soulignera d'ailleurs, une fois encore, combien la condescendance des jurés, qui rechignent désespérément à se montrer réellement critiques, est exaspérante. Qu'ils cessent donc de materner leurs ouailles et de vouloir faire croire par la méthode Coué que les candidats encore en compétition - et globalement dénués d'univers d'interprète - seront capables de vendre des disques à la pelle, les intéressés risquent d'être les premiers blessés. Quid de Sébastien Agius, lauréat de la première saison et autrement talentueux que les demi-finalistes de la saison 2 ?

Mardi 21 juin, M6 ne devra pas compter sur la même aura VIP pour continuer à tirer l'audience vers le haut : après son trio de bombes, Nicole Scherzinger et Sinclair seront les invités du show. En attendant, revivez le prime du quart de finale avec notre compte-rendu détaillé, et en images et en vidéo dans notre player. Plus de vidéos et toutes les réactions sur M6bonus.fr et sur le site XFactor.fr.

source purepeople
AnonymousInvité X Factor. - Page 12 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: X Factor. X Factor. - Page 12 2110Dim 19 Juin - 8:16

NERIENLOUPER.COM

La 1/2 finale de X Factor 2011 tombe le soir de la Fête de la musique…



Posté le 18 juin 2011




Le concept de l’émission X Factor 2011 sera-t-il de retour l’année prochaine sur M6?
Aux dernières rumeurs, il se pourrait bien que la chaîne décide
finalement de faire revenir la Nouvelle Star mais rien ne semble décidé
pour le moment. Et puis l’émission X Factor 2011 n’est pas terminée. Il
reste encore 2 émissions et les plus importantes : la 1/2 finale de
mardi prochain et la finale du 28 juin. Justement, mardi soir prochain, X Factor 2011 tentera de faire le buzz et de booster ses audiences pour cette 1/2 finale.
Comme chaque mardi soir, TF1 proposera des épisodes du Dr House pendant
ce temps-làs mais on peut s’interroger sur le fait que l’émission soit
diffusée mardi… C’est le soir de la fête de la musique 2011, le 21 juin.
Les fans de l’émission seront-ils derrière leur écran de télé ou dans les rues un peu partout en France? La Fête de la musique 2011 sera-t-elle fêtée sur le plateau de l’émission? Regardez la bande-annonce de l’émission!
AnonymousInvité X Factor. - Page 12 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: X Factor. X Factor. - Page 12 2110Mar 21 Juin - 16:10

X Factor : Les 9 titres de Maryvette, Matthew et Marina !


Staragora.com
Mis en ligne le 21/06/2011 à 15:24



Matthew, Marina et Maryvette ont choisi les 3 titres
qu'ils interpréteront ce soir pour la grande demi finale de X Factor
Édition 2011 sur M6.





Ce soir c'est la demi finale de X Factor Édition 2011...
Les trois candidats de choc encore en compétition, Maryvette Lair, Matthew Raymond Barker et Marina D'amico, vont s'affronter sur 3 titres chacun.
Le spectacle promet d'être grandiose et une fois de plus, le suspense perdurera jusqu'à la dernière minute.
Après un parcours incroyable et avoir franchi de nombreuses étapes,
les derniers d'une sélection très difficile ont plus que jamais la
pression pour la grande demi-finale de X Factor Edition 2011.
Et chacun a d'ores et déjà choisi les 3 titres qu'il interprétera sur le prime.
La belle Marina D'Amico interprétera Amsterdam, de Jacques Brel mais également It’s Oh So Quiet, de Björk et le célèbre Wonderwall du groupe Oasis.
Le talentueux, Matthew Raymond Barker, tentera de convaincre les téléspectateurs avec Ne retiens pas tes larmes, d’Amel Bent, Viva La Vida, de Coldplay et le tube Like A Prayer, de Madonna.
La sublime Maryvette Lair chantera L’accordéoniste, d’Edith Piaf mais aussi I Want You Back, des Jackson 5 et le célèbre Libertine, de Mylène Farmer.
Les trois candidats chanteront ensuite une collégiale sensuelle et
toute en douceur sur une chanson de Patti Labelle, Lady Marmelade.
Un programme qui promet d'être riche en émotions et d'émoustiller tous les amateurs de pop et de variété française !
La grande finale sera t-elle 100% féminine, ou le beau Matthew Raymond Barker imposera son talent face aux deux jeunes femmes ?
Verdict ce soir...
AnonymousInvité X Factor. - Page 12 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: X Factor. X Factor. - Page 12 2110Mer 22 Juin - 8:00

ATTENTION: PAVE!


X Factor, la demi-finale: Maryvette Lair, maillon faible d'une soirée très hot !

Purepeople.com
News publiée Hier, Le Mardi 21 Juin 2011 à 23:19

Spoiler:
 
AnonymousInvité X Factor. - Page 12 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: X Factor. X Factor. - Page 12 2110Dim 26 Juin - 18:22

X Factor 2011 la finale sur M6 mardi avec Beyoncé … bande annonce

26 Juin 2011 à 17h05, écrit par Aubery

Ce mardi 28 juin 2011, retrouvez sur M6 dès 20h45 la finale de l’émission X-Factor 2011 qui opposera Marina D'Amico et Matthew Raymond Barker. Qui sortira vainqueur ? Découvrez ce qui nous attend avec la bande annonce vidéo sur Purefans News by Adobuzz.

Ils ne sont désormais plus que deux candidats à se produire sur la scène
du Lendit. Plus que jamais, Marina d’Amico et Matthew Raymond-Baker
doivent défendre leur place dans la compétition. Qui de Olivier Schultheis ou de Veronic Dicaire emmènera son candidat jusqu'à la victoire tant attendue ? Quel candidat recèle en lui le fameux X Factor ?

Les finalistes doivent interpréter chacun trois chansons en direct.
C'est un travail supplémentaire pour leur coach, qui doit plus que
jamais faire les bons choix. Pour les jurés, c'est enfin le moment de
vérité.

En effet, c'est le public qui doit élire le grand gagnant de cette
compétition musicale. Quel candidat commencera une carrière dans la
chanson ? Marina ou Matthew ?












AnonymousInvité X Factor. - Page 12 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: X Factor. X Factor. - Page 12 2110Lun 27 Juin - 13:20

AnonymousInvité X Factor. - Page 12 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: X Factor. X Factor. - Page 12 2110Lun 27 Juin - 18:09

les chansons de la finale source jeux Actu .com

Mardi 28 juin, M6 diffusera la finale d'X Factor 2011 avec comme invités d'honneur Beyoncé et Bruno Mars. Matthew R.Barker et Marina d'Amico s'affronteront dans un ultime combat pour prouver qu'ils ont tout le talent nécessaire pour remporter la compétition. Chacun des candidats interprétera trois chansons. Marina d'Amico chantera "Crazy in TTF" de Beyoncé. Un titre qu'elle avait déjà proposé sur le plateau et qui avait époustouflé le public. Il en sera de même avec Matthew R.Barker qui réinterprétera "Man In The Mirror" de Michael Jackson. La candidate s'essayera sur "Calling You" de Jevetta Steel et "Tombé du Ciel" de Jacques Higelin. Le jeune anglais prouvera son talent grâce à un mashup "TTF The Way You Lie"/"Please don't Stop The Music"/"Tik Tok" d'Eminem, Rihanna et Kesha. Son dernier passage s'effectuera sur le morceau "Vivre ou Survivre" de Daniel Balavoine. Un morceau qui ne sera pas une mince affaire pour le candidat qui éprouve des difficultés à retenir les paroles en français.


Les deux finalistes interpréteront un duo sur "Empire State Of Mind" de Jay-Z et Alicia Keys ainsi que sur "Lettre à France" de Michel Polnareff. Bruno Mars partagera un moment avec les finalistes en chantant avec eux son dernier single "The Lazy Song". Pour clôturer cette finale, tous les participants de X Factor 2011 viendront interpréter "I Gotta Feeling" des Black Eyed Peas. Rendez-vous jeudi prochain sur MusiqueMag pour découvrir l'interview de Matthew R.Barker et Marina d'Amico.

AnonymousInvité X Factor. - Page 12 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: X Factor. X Factor. - Page 12 2110Lun 27 Juin - 18:10

AnonymousInvité X Factor. - Page 12 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: X Factor. X Factor. - Page 12 2110Lun 27 Juin - 18:16

Maryvette: «X Factor m'a rendue féminine»
source le figaro tv mag

Entretien avec Maryvette Lair, quelques jours après sa sortie du télé-crochet de M6

Maryvette Lair, qui était la favorite de la rédaction du TVMag.com, a terminé son aventure de X Factor sur la troisième marche du podium. La jolie parisienne revient sur son parcours et sur ce que le télé-crochet a changé dans sa vie. A commencer par une perception plus féminine de sa personne. Entretien.

Maryvette, que faisiez-vous avant de participer au casting de X Factor ?
Je travaille dans la compagnie artistique de mes parents. Nous faisons des spectacles pour les enfants et les personnes âgées. Je suis trapéziste après avoir été formée à l'académie Fratellini. J'ai travaillé pour différents spectacles, plus ou moins contemporains. Je baigne dans le monde du spectacle depuis toute petite et j'en ai fait mon métier.

Et la chanson dans tout ça ?
Mes parents sont dans le spectacle et ça mêle aussi bien la comédie que la chanson. Donc je chante depuis toujours. J'ai pris des cours de chant. J'ai une base classique, jazz et j'ai fait le conservatoire en piano classique. C'était la première fois que je passais un casting de la dimension de X Factor. A 27 ans, j'ai eu envie de tenter ma chance, c'est une décision qui vient de moi. En voyant des artistes comme Luce ou Julien Doré dans Nouvelle Star, ça m'a incitée à me lancer.

On avait l'impression que vous étiez à votre aise sur scène durant les directs ?
Je stresse comme tout le monde mais c'est vrai que j'ai pu être habituée à la scène depuis toute petite. Pour moi la scène, c'est comme dans la vie. Au début de X Factor, on me disait que j'étais trop dans la comédie et que je surjouais. Mais je suis comme ça dans la vie aussi.

« Marina D'Amico va gagner »

Etait-ce un avantage d'avoir l'univers musical le plus identifiable de tous les candidats de X Factor ?
C'était à double tranchant... Les gens me disent que j'ai un univers mais je ne sais pas vraiment lequel finalement. Scène française ? Ca me correspond bien. Ma différence était mon petit plus pour atteindre les primes. Ensuite, ça aurait pu me jouer plus de tours. Le jury m'a reprochée de trop faire « du Maryvette », c'était une super critique. Ca voulait dire que j'étais reconnaissable et j'ai pu tenter d'explorer d'autres choses. J'ai découvert de nouvelles choses...

Notamment votre féminité ?
Oui, je me suis découverte beaucoup plus féminine. Je suis arrivée comme une femme-enfant. Et au fil des semaines, j'ai eu envie de laisser tomber les baskets pour mettre des talons. J'ai pris confiance en moi, j'ai même joué la femme fatale. Il a fallu que j'arrive à m'en convaincre ! C'était comme découvrir des personnages qui font partie de moi.

Vous n'avez quand même pas attendu X Factor pour découvrir que vous étiez une jolie femme ?
Non mais c'était simplement de pouvoir assumer sur scène de porter des talons et des tenues moulantes. Ce n'était pas évident pour moi. En trapèze, je porte des tenues moulantes mais ce n'est pas pareil. C'est un truc sportif, on fait partie d'un ensemble. Sur scène, on est seul face aux gens. Maintenant, cette expérience m'a donnée envie de porter des robes.

X Factor doit forcément vous donner envie d'avancer dans la musique...
Oui bien sûr, c'est le but. Je travaille beaucoup, j'ai mes propres compos et maintenant, il faut faire confiance à la vie. J'ai des contacts mais je suis superstitieuse donc je ne veux pas en dire plus pour le moment.

Votre pronostic pour la finale de X Factor ?
Marina (D'Amico) va gagner. Mais j'aime les deux : Matthew est quelqu'un de très généreux et Marina est un prodige.


Suivez Maryvette Lair sur Internet
- Son Facebook : www.facebook.com/pages/Maryvette/149803475046010
- Son Twitter : twitter.com/#!/maryvettelair
- Son Noomiz : www.noomiz.com/maryvettelair
AnonymousInvité X Factor. - Page 12 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: X Factor. X Factor. - Page 12 2110Mar 28 Juin - 10:59

Je l'aime bien ce petit british. Il a beaucoup progressé, il est sympathique, attachant et émouvant. J'espère qu'il va gagner ce soir.

Marina Damico a besoin de murir encore à tous les niveaux. Elle a certes une jolie voix mais tout ça est encore vert. Les épaules rentrées, elle manque d'assurance et semble s'excuser d'être là. A mon avis, elle n'est pas encore prête pour faire ce métier. Dans 3-4 ans peut-être !

Vu les difficultés à percer dans le milieu de la musique, je pense très sincèrement que le gagnant n'aura pas vraiment d'opportunités pour faire carrière.
Mais bon, juste pour le prestige je dirai donc:" Que le meilleur gagne".
AnonymousInvité X Factor. - Page 12 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: X Factor. X Factor. - Page 12 2110Mar 28 Juin - 12:43

En effet Lime, si Marina a une voix magnifique je doute aussi qu'elle soit prête à emballer les foules. Ses prestations scéniques ne m'ont jamais convaincue. Un travail de présence pourrait en faire une chanteuse fabuleuse. Un relooking et peu de sel pour relever tout ça et elle pourrait envisager une carrière mais pour moi elle n'est pas encore au top. Elle aurait dû saisir l'occasion qui lui était donnée pour évoluer sur ce point là mais à mon avis elle est trop restée sur ses acquis et a négligé ces petits détails qui font toute la différence entre une bonne chanteuse et une chanteuse extraordinaire. Dommage.
Par contre Matthew, qui dès le départ présentait de réelles faiblesses, a su saisir sa chance. Il a écouté et mis en pratique tous les conseils prodigués par les professionnels. Sa voix sucrée, son charme indéniable, sa sensibilité, son envie et son groove peuvent faire de lui un artiste à succès. Il en a le potentiel.
Matthew a le X-factor mais remportera-t-il ce soir la compétition??? Nous le saurons dans quelques heures...
AnonymousInvité X Factor. - Page 12 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: X Factor. X Factor. - Page 12 2110Mar 28 Juin - 20:07

X Factor, la finale : Un duel Marina-Matthew arbitré par Beyoncé et Bruno Mars
source purepeople

Ils ne sont plus que deux, et le duel final était à 50% prévisible. Ce mardi 28 juin 2011, X Factor connaîtra, au bout de quatre mois de concours, son gagnant. Le contrat dans une maison de disques se jouera (croyons-le, du moins...) entre Marina D'Amico, benjamine (17 ans) du show indécemment couvée depuis le début, et Matthew Raymond-Barker, improbable outsider anglais qui a fini par se tailler un costume de prétendant. Une mignonne qui a royalement roulé ses acquis vocaux, et un fantasque boy qui partait de loin, a dû apprendre à peu près tout et a gagné à la force du charisme.

Avec cet ultime duel, complété par la présence de Beyoncé et Bruno Mars, X Factor aspirera sans doute à terminer cette laborieuse saison 2 française (la première diffusée sur M6) sur une note positive, après avoir dramatiquement touché le fond le 21 juin lors de la demi-finale, qui n'a pas résisté à la concurrence de la Fête de la musique et a jeté l'ancre dans un désert d'audience.

Sur la scène du studio du Lendit (un peu grande pour eux et heureusement investie par les danseurs de Zach Kreese, qui mettent un peu d'ambiance), Marina D'Amico et Mathew Raymond-Barker auront plus de deux heures pour tenter de forcer la décision et apporter la victoire à leur coach - Olivier Schultheis pour elle, Véronic DiCaire pour lui. Chacun effectuera, comme la semaine passée, trois passages en individuel : Marina nous refera un coup de Beyoncé (devant l'intéressée, il va falloir assurer !), qui lui avait permis de subjuguer le jury par son explosivité (ce devait être un déclic, mais on n'a pas bien vu l'évolution depuis), une chanson à voix (le thème mythique de Bagdad Café, Calling You), et du Higelin pur jus. Matthew proposera lui aussi une seconde version d'un morceau déjà utilisé, en reprenant Man in the mirror de Michael Jackson, tube qui avait assez joliment jalonné ses progrès ; pour son titre en français, il se mesurera quant à lui à Daniel Balavoine, en cette année hommage, et livrera par ailleurs un mashup très américain (Eminem, Rihanna, Ke$ha).

Pour espérer se replacer au-dessus des 2 millions de téléspectateurs, M6 pourra s'appuyer sur ses ultimes guest stars : Beyoncé et Bruno Mars - qui ne devraient pas se défiler, contrairement à David Guetta la semaine dernière, lequel avait finalement refusé de venir pour jouer son dernier hit, Where them girls at, sans ses interprètes Flo Rida et Nicki Minaj. En revanche, c'est bien son tube avec les Black Eyed Peas, I Gotta Feeling, décidément récupéré dans toutes les situations, qui servira de générique de fin et de fête. Au rayon surprises, on peut s'attendre à voir débarquer toute la clique des anciens candidats.

Marina et Matthew partageront par ailleurs deux duos, et auront l'honneur de chanter en trio avec Bruno Mars sur sa Lazy Song. Mais pas avec Beyoncé ?

Marina D'Amico :
Crazy in TTF, de Beyoncé
Calling You, de Jevetta Steel
Tombé du Ciel, de Jacques Higelin

Matthew Raymond-Barker :
Man In The Mirror, de Mickael Jackson
Mashup de trois itres, à savoir TTF The Way You Lie / Please Don't Stop The Music / Tik Tok d'Eminem, Rihanna, Ke$ha
Vivre ou Survivre, de Daniel Balavoine

Duos :
Empire State Of Mind Pt.II (Broken Down), d'Alicia Keys
Lettre à France, de Michel Polnareff

Trio :
Bruno Mars avec Marina et Matthew sur The Lazy Song


AnonymousInvité X Factor. - Page 12 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: X Factor. X Factor. - Page 12 2110Mer 29 Juin - 7:59

X Factor, la finale : Matthew Raymond-Barker triomphe par surprise !



Purepeople




Ils n'étaient plus que deux. Près de huit mois après
avoir tenté leur chance aux présélections, en novembre 2010, Marina
D'Amico et Matthew Raymond-Barker se disputaient mardi 28 juin 2011 le
gain de X Factor saison 2 et du contrat avec une maison de disques promis au vainqueur. Dernier prime, dernier trac du live, dernière
occasion de susciter - parfois à peu de frais - l'admiration d'un jury
qui en a plein en stock, et dernière chance d'impressionner les guest
stars attirées par M6, en l'occurrence Bruno Mars et Beyoncé,
pour ces deux rescapés parmi les 25 000 aspirants initiaux. A
l'occasion de cette grande finale, le public allait par surcroît
découvrir parmi leurs trois propositions respectives celles qui
deviendraient single en cas de triomphe.
Ce duel final était à 50% prévisible. Marina D'Amico,
benjamine (17 ans) du show indécemment couvée depuis les auditions,
surprotégée lors des primes et gagnante d'avance du fait de son
indéniable aisance vocale, semblait promise à être au rendez-vous, comme
le fut Marie, la benjamine de la saison 1 du télé-crochet, proposée
précédemment sur W9. En face, Matthew Raymond-Barker,
improbable outsider anglais de 22 ans qui a fini par se tailler un
costume de prétendant grâce à son charisme, sa générosité et ses
progrès, peut savourer sa présence inattendue à ce stade du concours,
lui, le seul survivant masculin depuis quelques semaines.
Les anciens gotta feeling
Si David Guetta a fait faux bon au dernier numéro de X Factor (ne voulant pas jouer son dernier single, Where them girls at, sans ses interprètes Flo Rida et Nicki Minaj), évitant in extremis le naufrage d'un live qui n'a pas pesé lourd face à la Fête de la Musique, c'est au son de I Gotta Feeling,
son mégatube cosigné avec les Black Eyed Peas, que s'ouvre l'émission. A
cette occasion, les anciens finalistes apparaissent à tour de rôle sur
le plateau de la scène du Lendit : Florian Giustiniani, Raphaël
Herrerias, Vincent Leoty, Seconde Nature, Maryvette Lair, Cécile
Couderc, Bérénice Schléret, Sarah Manesse, Twem. Seuls les garçons
d'Omega semblent manquer à l'appel... Cécile Couderc confirme ses
prédispositions de showwoman et fait encore regretter son élimination prématurée,
surtout quand on doit endurer le raté d'une Maryvette Lair à peine
évincée de la compétition et qui en fait toujours des caisses. Pour le
reste, rien que du connu : la soupe cacophonique de Seconde Nature, le
sourire de Twem, la générosité un peu too much de Sarah... Matthew et
Marina, les héros du soir, font leur entrée sur un morceau de bravoure
du hit planétaire : Matthew séduit par son énergie coutumière, Marina,
volontaire, fatigue avec ses râles rock forcés, pas crédibles (parfois,
c'est l'intention qui compte, parfois... pas).
Golden boy
Les hostilités sont amorcées par Matthew et son medley 100% cain-ri, à base d'Eminem (X Factor. - Page 12 469700 the way you lie), Rihanna (Don't stop the music) et Ke$ha (Tik Tok). Costume argenté, self-confidence
de mac, lunettes en plastique et déhanché de feu : l'Anglais s'éclate,
comme il le fit par le passé, sur ces tubes de diva de la pop urbaine
telles que Beyoncé. Bien en énergie dès son entrée en matière, Matthew
propose une vraie total performance, ne rognant pas sur les
chorégraphies, toniques, en choeur avec les danseurs de Zach Kreese. Ce
qui justifie qu'on oublie volontiers que le choix de chansons n'étaient
pas idéal pour sa voix. Son essoufflement à la fin de sa prestation
parle pour lui concernant son investissement. A-t-on déjà vu Marina
essouflée, même après ses numéros en Beyoncé ou en Pink ?
"Ca pète, tu chantes bien, tu danses bien. Ecoute l'ovation, tout est dit." Christophe
"Tu pars sur les chapeaux de roues, tu va être très dangereux ce soir." Olivier
"Te voir bouger comme ça, sentir ta générosité, c'est un plaisir de te voir en finale." Henry
"Tu as réussi à tenir une performance comme ça du début à la fin. Waaoooow." Véronic
"Me touche pas, je suis transpirant" : Matthew, devant ses parents dans le public, repousse une Sandrine Corman extatique et qui a dégainé la robe longue décolletée pour honorer l'événement.
Matthew s'éclipse rapidement du plateau pour avoir le temps de
s'éponger avant de revenir au côté de Marina : après onze semaines de
compétition, ils vont partager leur premier duo (en même temps, cela ne
fait que le troisième prime où l'émission fait chanter les candidats
ensemble). Pendant que les duettistes/duellistes se préparent, on
savoure un petit magnéto de leur semaine éprouvante : interviews avec
chutes de décors, sensations fortes à Disneyland, et un peu de boulot
sur les chorégraphies, quand même.
Lettre à France... bien timbrée
Pour le premier de leurs deux duos de la soirée, Matthew et Marina interprètent la Lettre à France
de Michel Polnareff. Matthew est partout : c'est lui qui chante, encore
rougi de son effort précédent, les premières mesures, avec velouté.
Marina réplique, suave : lorsque sa voix est ainsi posée dans les
graves, sans effort, la grâce est là. L'effet de dialogue fonctionne
plutôt bien, d'autant plus que les deux jeunes gens ont des "langues"
différentes, en rythme, en timbre, en texture. Progressivement,
l'intensité, vocale et émotionnelle, monte. Sur le refrain, tous deux
debout sur un piano à queue qui les accompagne, ils montent le volume,
sans louper leurs harmonies. La finale, malheureusement, est un peu en
dedans, revue et corrigée dans les graves pour Matthew (les aigus étant
hors de portée). Il y avait mieux à faire en termes d'arrangement pour
préserver le point d'orgue d'une interprétation franchement à saluer. On
n'en attendait pas tant. Du coup, on en attend beaucoup de leur
prochain rendez-vous : ce sera sur Empire State Of Mind Pt.II (Broken Down), d'Alicia Keys.
Tous les coups sont permis : Marina a piqué la tenue de scène de Beyoncé !
Muée en Beyoncé lors d'un précédent prime, Marina avait prouvé
qu'elle était capable de ne pas rester planter dans le plateau, les
épaules rigides sous le poids de la pression. Elle avait subjugué le
jury par son explosivité. Un vrai déclencheur qui avait permis de
décrisper ses prestations des semaines suivantes, dominant beaucoup
mieux la scène.
Olivier Schultheis profite d'un intermède pour faire un peu de lobbying : "Que les gens ne se laissent pas endormir, toute la semaine on a dit 'Marina c'est la favorite'. Que les gens votent pour elle."
Oui, mais les gens aimeraient qu'elle ait un univers artistique et une
empreinte personnelle, Olivier, pas seulement qu'elle soit une bonne
élève.
Gros morceau, c'est à Crazy in love que Marina s'attaque.
Pour l'occasion, elle est allée jusqu'à piquer une tenue de combat de
Beyoncé : mini-robe à frange dorée recouverte d'une cape d'or dont elle a
tôt fait de se débarrasser. Est-ce la tenue ? Marina est bien moins à
l'aise corporellement qu'on nous l'a promis. Vocalement, elle en fait
trop : la raison est simple, ce n'est pas son registre. Entendons-nous :
il y a de très beaux éclats de voix, mais ils sont entrecoupés de cris
de performeuse et de moments "pour le show" qui ne sont ni agréables, ni
les siens. C'est du simili-Beyoncé, pas du Beyoncé par Marina. Comme la
semaine passée, Marina joue la rupture et les changements de rythme en
incorporant en intermède un bout de Fuck you de Cee-Lo Green (sans le doigt d'honneur, cette fois).
"Vachement bien. Les progrès que tu as fait sont d'abord sur la
transmission. Tu me donnes des choses. Tu es généreuse. Et tu es sexy
." Henry
"Je sens que tu t'es régalée encore plus ce soir. C'est fûûûûn. C'est hot." Véronic
"Je sais la pression que c'est, en ayant Beyoncé dans les locaux, et nous faire ça ce soir, ca mérite des applaudissements." Christophe
"C'est tellement facile de travailler avec toi." Olivier
Marina accepte, comme toujours, les compliments du bout des lèvres.
Bruno Mars, sur une autre planète
Bruno Mars doit, ce soir, interpréter son dernier single, The Lazy Song,
en trio avec les deux finalistes. Mais c'est avec une version
réarrangée avec goût (orgue électrique, cuivres, section rythmique
batterie-guitare-basse savoureuse) de son tube Just the way you are, en
mode crooner, qu'il intervient une première fois. Un vrai bonbon musical
rétro, comme un X Factor. - Page 12 469700 Boat (La Croisière s'amuse) revampé où sa voix
adepte des hauteurs donne ses plus belles couleurs. Joli, et avec une
finale comme on n'en entend plus beaucoup depuis la fin de l'âge d'or
des Boyz II Men.
La venue de l'Américain nous permet de constater que Sandrine Corman
n'a toujours pas eu droit à un english training d'urgence - mais elle
est sexy. Pourvu que l'oreillette de Billonnecé fonctionne...
New York avec toi
Nos deux finalistes reviennent déjà pour leur deuxième duo. Sur une
belle partition de piano, respectueuse des voix et du morceau et
soutenue par quelques effets discrets de batterie, ils interprètent le
rebattu mais toujours magique Empire State of Mind de Jay-Z et
Alicia Keys. Matthew, une fois encore, a l'honneur des premières
mesures, qu'il délivre avec un velours inattendu ; superbe. Marina,
elle, attaque direct en voix pleine, puissante, cassant l'effet de son
acolyte. Confirmant une fois encore qu'il y a un truc de musiciens
qu'elle n'a pas : l'écoute. C'est flagrant. Avec une telle attaque, la
voilà condamnée à rester au même niveau durant tout le morceau. Et comme
la même note revient en boucle, c'est assez assommant. En dépit de
quelques petits problèmes bénins de calage et de quelques approximations
vocales des deux côtés, et malgré des arrangements peu heureux mais
rendus indispensables du fait des différences de tessiture et
d'amplitude des duettistes, le contrat est toutefois rempli. Honnête. Ce
n'est pas transcendant, et les seuls morceaux de grâce ou de liberté
par rapport à l'originale sont à verser au crédit de Matthew. Face à une
Marina propre mais monocorde, son timbre légèrement éraillé et mobile
montre ses possibilités.
Beyoncé hypnotique
Exceptionnellement, il ne fallait pas traîner devant la pub, car
Beyoncé nous chope à la gorge dès le retour au direct. Son album 4,
qui paraît tout juste, a beau être mois convaincant et moins
galvanisant que ses prédécesseurs riches en tubes, on n'ôtera pas à la
New-Yorkaise son talent scénique hors du commun. Chevelure frisée
volumineuse flottant comme dans une pub L'Oréal, robe scintillante digne
d'une Diana Ross d'antan, ce n'est pas la Beyoncé fauve qui s'empare du
plateau ce soir, mais la Beyoncé diva qui fait des éclats de voix
imparables sur Best thing I ever had. "J'ai vu la prestation sur Crazy in love, c'était incroyable", glisse-t-elle ; Marina appréciera. "See you later, for euh... a séconde songue" : apparemment, Beyoncé n'a pas très bien compris Sandrine Corman et a oublié de quitter le plateau !
Bêtisier Factor
Avant de jauger le second passage de Matthew, on se détend avec un
petit Quizz Factor : pas tellement un questionnaire insolite, plus un
bêtisier. Surtout quand Christophe et Matthew jouent les David et
Jonathan. Ou quand Matthew fait rêver sa coach quant à des vacances sur
chaque île des Caraïbes avant de faire machine arrière : "Je n'ai pas d'argent..." Véro, tu peux lui avancer sur recette ?
Le groove de Balavoine
C'est un Vivre ou Survivre électronisé qui s'amorce au son
de quelques notes de synthé. Matthew est border-line avec le texte des
couplets, parfois peu intelligibles. Rien à redire sur les refrains :
ses progrès vocaux, en justesse, en texture, en appui sur l'air, sont
impressionnants, et de là découle son aisance à bouger en chantant, et à
viber avec beaucoup d'inspiration. En fait, Matthew réinvente
totalement le classique de Daniel Balavoine : de leitmotiv torturé, il
fait un hymne groovy, s'autorisant même un flow qui lorgne du côté du
reggaeton à un moment. Un très bel exercice de style. Matthew n'a pas
fini de surprendre... mais X Factor, c'est presque fini !
"L'arrangement m'a surpris, tu l'as porté à bout de bras. X Factor. - Page 12 704996." Christophe
"T'as fait le boulot, en français. J'ai passé un moment sympathique." Olivier.
"Maintenant, je te reconnais, tu as ton style. Si ce devait être
ton single, ce morceau très difficile de Balavoine, on te reconnaîtrait.
" Henry. En cas de victoire, cette reprise serait effectivement son premier single.
Humour Factor : tu sors...
Marina et Olivier n'échappent pas au Quizz Factor, l'occasion de
redécouvrir les talents d'humoriste de la demoiselle (la blague sur
"L'ovni tender et l'ovni true", déjà culte...).
Tombée d'en haut... dans les extrêmes
Mais c'est bien sa proposition sur le grand standard de Jacques
Higelin, Tombé pour elle, qui nous intéresse. Pour revisiter cette
chanson magique du répertoire national, Marina et son coach ont choisi à
nouveau de mêler les genres : des couplets alanguis, d'une grande
délicatesse, et un refrain jazzy en mode big band, dominé par les
cuivres et une descente de piano très marquée. Un prétexte pour
permettre à Marina de donner deux facettes d'un coup, au risque d'un
contraste trop fort. Quand elle s'enflamme sur le refrain, on regrette
un peu la douceur ciselée, vraiment magnifique, des couplets (avec
laquelle elle renouera pour la coda). Le refrain est plus "envoyé" : du
Marina, quoi. La lycéenne (elle a remis son bac à l'an prochain pour
cause de X Factor) se paye le luxe d'évoluer dans la salle, en plein
public, avec aisance et grâce, sans massacrer son texte ni sa partition
pour autant, avec une voix puissante mais sans hurler. Elle s'accorde
même un moment de scat, dont elle s'échappe avec un cri puéril tout
droit de sorti de sa double performance (en auditions et au plateau la
semaine passée) sur son fétiche, le It's Oh So Quiet de Björk.
Hors sujet. Halte aux patchworks. Lesquels mettent en évidence une
chanteuse dont la signature reste totalement à inventer.
"J'ai trouvé ça gracieux, drôle, poétique. C'était facile pour toi. Ca m'a vraiment touché." Henry
"J'ai cru reconnaître un peu de Björk que t'aimais beaucoup faire. Ca t'allait super bien." Véronic
"J'avais l'impression de voir Vanessa Paradis qui croise Björk. Un très bon titre pour toi, très franchement." Véronic
"C'est une bonne direction pour un éventuel album. Il y a un univers, un peu féérique, c'est là qu'il faut creuser." Olivier
Beyoncé : Le girl power qui met à genoux... et harcèle Christophe Willem
Soudain, le plateau est baigné d'un rouge passion indomptable. Comme
la performeuse qui vient, en blanc, déchirer la toile. Beyoncé la diva a
laissé place à Beyoncé la fauve. Entourée de quatre danseuses comme
elle en robe blanche virevoltant au souffle de la clim, la Queen B
assène son monument de girl power : Run the world. Histoire de
marquer le coup, en plus de ses acrobaties chorégraphiques en culotte
courte, la voilà à l'assaut du pupitre des jurés, en train de trémousser
sa plastique de folie sous le nez de... Christophe Willem, qui en
rigole après coup avec Véronic : "Pourquoi moi ?"
Getting lazy...
Le trio de la soirée est annoncé. Le temps que Matthew, Marina, Bruno
Mars et les musiciens s'installent, petit magnéto qui nous permet de
"savourer" une fois encore l'humour très "frais" de la jeune Mosellane :
"Bruno Mars, tu sais avec qui il sort ? Avril Lavigne ?"
Matthew est impassible, pourtant, il a bien compris. Les passages solo
des deux finalistes de X Factor sont propres, timbrés, appropriés à
l'ambiance indolente de The Lazy Song. La maestria de Bruno Mars,
simultanément à la guitare, réveille néanmoins le public. Marina et
Matthew soutiennent des harmonies très réussies et bien équilibrées.
Probant. Un bon moment. Et un baise-main pour Marina.
Matthew, trois petits couacs et puis s'en va ? Man in the terror...
C'était presque une récréation : Marina et Matthew doivent désormais
présenter leur troisième choix de chanson. Pour ce troisième round,
Matthew résistera-t-il, avec sa re-reprise de Man in the mirror, aux éclats de voix de Marina sur le thème culte de Bagdad Café, Calling You ?
Entrée en matière très smooth, assis dos au public au centre d'un
plateau de lumière et d'ombre, Matthew, avec beaucoup d'un plomb,
entonne ce tube planétaire. Dès la première montée, un couac vocal, puis
un deuxième, font craindre le pire. L'Anglais se tapote la gorge sans
interrompre son passage, comme pour se réveiller les cordes vocales.
Belle propoition, la voix tient le choc, même dans les aigus, même
malgré un troisième couac ; le bonhomme aussi. Mais au terme de ces
trois minutes de belle facture, et malgré l'ovation du public qui scande
son nom, le jeune homme est au bord des larmes et à fleur de peau.
"T'as continué, t'as tenu le truc, c'est aussi ça être artiste. Tu l'as prouvé." Christophe
"Ca arrive aux plus grands. Le général, c'est l'énergie d'un titre. T'as bien bossé." Olivier
"Ne t'en fais pas, ce qu'on retiendra de toi, c'est ta
générosité. Je t'ai trouvé très classe, comme toujours. Quelle
prestance, je suis vraiment un vrai fan.
" Henry
"Je t'aime beaucoup, Matthew." Véronic
"Je suis déçu parce que je voulais donner plus, mais bon, c'est le boulot", peste celui qui n'avait jamais chanté avant le concours, auquel il s'est présenté un peu par hasard à Montpellier.
Un café et l'addition...

Olivier rejoint sa protégée sur scène pour l'accompagner au piano sur Calling You, illustre thème musical de Bagdad Café. "Elle ne peut pas juste chanter bien, elle doit donner une performance",
demande Véronic : c'est ce que tout le monde attend. Accoudée au piano
comme une chanteuse de jazz au bout de la nuit, Marina entre crânement
dans cette univers à part... Avec tenue, avec application, avec
précision. Sa diction du texte anglais, lentissimo, ne la pénalise pas,
cette fois. Ses éclats de voix en voix pleine, avec ce côté pointu dans
la voix (désagréable quand elle le tire vers une intention rock),
contraste avec la douceur de ses montées en voix de tête. Deux couleurs,
deux intentions, une belle performance. Mais désincarnée. La meilleure
illustration en est, indéniablement, les silences du morceau, où elle
s'absente avant de revenir. Bruyante ovation du public.
"C'était un très bon choix de chanson, qui nous permettait d'entendre Marina et sa voix merveilleuse." Henry
"J'ai adoré vivre cette compétition avec toi, je vais m'ennuyer de tes blagues." Véronic. "J'en ai une nouvelle", annonce la demoiselle. Aïe.
"On avait déjà la nostalgie de la fin de X Factor." Christophe
"Ca a été un honneur de travailler avec toi, de t'accompagner. Ce
n'est que le début de l'histoire. Un mot à mes trois amis : on s'est
bien amusés même s'il y a eu des moments difficiles, n'est-ce pas Henry ?
" Olivier
La blague pourrie de Marina, histoire de détendre l'atmosphère avant le vote final : "qu'est-ce que des squelettes qui parlent ?" "Des haut-parleurs (des os parleurs)", répond Henry, qui la connaissait. Heureusement, ce n'est pas un concours d'humour... Si ? Non !
La pub étant un peu short en durée de suspense, petite surprise :
Christophe Willem, jamais avare de se donner en spectacle, investit la
scène. Comme ça, tout simple, avec son petit pull col V. Et un X géant
enflammé derrière. Dandinant, l'ex-Nouvelle Star offre un mix
extravagant et dance de son cru, histoire d'amorcer son troisième album
en approche et un single attendu en amont. Petit moquage de Sandrine
Corman après le show : "T'as cassé la ba-raque !"
ET LE GAGNANT DE X FACTOR SAISON 2 EST...
Avec 1 300 voix d'écart, c'est MATTHEW RAYMOND-BARKER qui est désigné gagnant de X Factor !!! Enorme surprise !!! L'Anglais de 22 ans fond en larmes, incapable de se contrôler. "Je n'y crois pas, merci beaucoup à tout le monde qui me soutient en France",
et des merci en rafale ponctuent le sacre de Matthew. Mention spéciale à
Véronic DiCaire : malgré le manque de tranchant de ses commentaires et
sa complaisance outrancière, les choix de chansons effectués avec
Matthew ont souvent été payants.
En point d'orgue de l'échec de X Factor, programme qui n'a
pas atteint son objectif d'audience et de spectacle, c'est finalement
une victoire pour M6 : son télé-crochet écrasé par le jeunisme et le
calibrage a vu l'outsider par excellence, parti de très loin, vaincre
par son travail et son rayonnement, et l'emporter sur une poupée à la
voix d'or qui est restée assez démunie de personnalité artistique !
Honnêtement, on ne donnait pas cher de sa peau... et on pressent que les
réactions seront virulentes dans les heures à venir. Comparativement,
si Matthew n'a pas le même potentiel marketing ni la même perfection
vocale, l'Anglais a pour lui un appétit qui le porte d'une manière
impressionnante, et une vraie prestance, l'envers de l'envie.
En guise de bouquet final, Matthew réinterprète son futur single : sa reprise groovy de Vivre ou survivre, petit couac en bonus. Là, en revanche, pas sûr que ce titre soit la meilleure arme pour débarquer sur le marché du disque...
Voilà, c'est fini (non, l'excellent Jean-Louis Aubert n'était pas
convié...). Merci de nous avoir lu, de nous avoir challengé ou rallié
dans nos analyses - fleuves - au cours de cette grosse douzaine de
semaines. On se retrouve dans les prochaines heures pour un débrief des
deux finalistes et du show, et on se donne rendez-vous pour un prochain X
Factor (ou, à défaut, pour uin come-back de Nouvelle Star et consorts),
à condition que le niveau décolle et que le postionnement soit conforme
à l'emballage. On n'attend pas d'un concours de chant ouvert à tous
qu'il nous impose des bébés chanteurs encore moins racés qu'à la Star
Ac' ou à Nouvelle Star.
Vous pouvez éteindre la télé et retourner aux concerts le mardi soir.

Guillaume Joffroy


Dernière édition par nocensorship le Mer 29 Juin - 8:00, édité 1 fois
AnonymousInvité X Factor. - Page 12 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: X Factor. X Factor. - Page 12 2110Mer 29 Juin - 7:59

Et voilà c'est fini...
Je dirais que ça c'est terminé comme cela avait commencé (lors des sélections) Wink :
Marina a assuré vocalement et Matthew s'est planté DROLE

Malgré cela le public a été conquis par le garçon et c'est bien Matthew qui va enregistrer un premier single: vivre ou survivre. Survivra-t-il par la suite...l'avenir nous le dira Nage
AnonymousInvité X Factor. - Page 12 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: X Factor. X Factor. - Page 12 2110Mer 29 Juin - 11:03

Je pense que la finale d'hier était parmi les plus mauvaises tous télé-crochets confondus (excluant la Star' Ac, il faut quand même pas déconner).

Absolument TOUTES les prestations étaient affreuses, la palme aux reprises destinées à faire office de premier single, juste ridicules : entre Matthew qui nous fait Vivre ou Survivre avec une revisite totalement hors-sujet et commerciale mais qui fait genre "j'ai totalement réarrangé le morceau" (ni vu ni connu j't'embrouille) et Marina qui interprète la chanson de Jacques Higelin version maison de retraites, franchement il y avait de quoi rire.

J'ai beaucoup moins ri en revanche lors du massacre de Calling You fait par Marina. Je me contenterai de rappeler Miss Dominique (Nouvelle Star 4) qui avait fait une merveille sur ce titre.

Bref, une finale médiocre pour un gagnant du même acabit (ça aurait été Marina, c'était la même chose sauf qu'au moins elle a le mérite de chanter correctement). Une finale Maryvette/Raphaël aurait été largement plus intéressante, car il s'agit d'artistes et non de simples chanteurs/performeurs.

J'espère finalement un retour de NS, qui avait le mérite d'avoir un orchestre sur le plateau, et de révéler des profils beaucoup plus intéressants que ce qu'on a pu voir à X Factor.
amedee1967amedee1967VIP
X Factor. - Page 12 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: X Factor. X Factor. - Page 12 2110Mer 29 Juin - 11:35

Amédée,, j'ai également observé, dans l'ensemble, que cette émission illustrait plus la médiocrité que le talent d'autant que ce "jury" en l'honneur de la censure imposée par le pouvoir de l'argent était ridicule; une fois mes attentes déçues, je me suis mise au diapason des attentes du jury et supposément du public, et comme au royaume des aveugles, les borgnes sont les rois, j'ai trouvé que Mathew était le seul à faire de vrais progrès, qui émanaient d'un travail d'arrache-pied et du dépassement de soi. J'étais donc ravie qu'il gagne.

Je te rejoins en ce qui concerne le niveau des prestations, et en cela j'ai été profondément déçue, j'ai détesté celles des soi-disant artistes invités. Visiblement, le "live"ne leur va pas.

Note technique: l'acoustique était déplorable.
AnonymousInvité X Factor. - Page 12 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: X Factor. X Factor. - Page 12 2110Mer 29 Juin - 12:15

La victoire de Matthew m'a ravie. C'est vrai qu'il y a eu quelques couacs mais visiblement ils étaient fatigués moralement, physiquement et surtout vocalement. On a dû les presser comme des citrons durant toute la semaine et le résultat fut une finale en dessous de ce que l'on attendait.

Marina n'a toujours pas compris qu'il ne faut pas chanter pour soi mais faire passer des choses à son public et hélas, ce ne fut pas le cas en particulier sur Calling you. Habituellement, cette chanson me tire les larmes ou me donne des frissons mais là, je suis restée de marbre. Ses yeux bougeaient dans tous les sens, elle n'était absolument pas concentrée et elle n'a surtout pas la maturité pour porter ce genre de chanson. C'est important de comprendre ce que l'on chante !
Rien que pour ça, cela m'aurait dérangée qu'elle gagne. Comme je l'avais dit auparavant, il faut qu'elle prenne de la bouteille !

Matthew quant à lui a été sauvé par sa générosité et son facteur sympathie.
Il peut maintenant prendre des cours de chant et peaufiner son futur album.
C'est bizarre mais j'ai bien aimé la version de Vivre ou survivre, alors que ce n'est pas du tout ce que j'écoute comme musique.
Bon courage à eux 2 pour la suite.
AnonymousInvité X Factor. - Page 12 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: X Factor. X Factor. - Page 12 2110Mer 29 Juin - 20:54

Citation :
Matthew quant à lui a été sauvé par sa générosité et son facteur sympathie.
Il peut maintenant prendre des cours de chant et peaufiner son futur album.
C'est bizarre mais j'ai bien aimé la version de Vivre ou survivre, alors que ce n'est pas du tout ce que j'écoute comme musique.
Bon courage à eux 2 pour la suite.

Je suis également très content que ce soit Mathew qui ai gagné la finale,il chante peut être moins bien que la jeune Marina,mais a d'autres corde a son arc et c'est ce qui a fait la différence,ce gars est gentil sociable et bosse doublement pour arrivé a ces fins,sa victoire est bien mérité,Marina a encore le temps de se refaire,elle a sa jeunesse pour elle,espérons qu'elle garde sa voix...
Bref c'est carrément champagne là..
X Factor. - Page 12 919774 X Factor. - Page 12 861606 Lime une petite coupe ou un cocktail sans alcool.. X Factor. - Page 12 503902


X Factor. - Page 12 3tt8zx10
Actu-OneActu-OneAdmin
X Factor. - Page 12 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: X Factor. X Factor. - Page 12 2110Jeu 30 Juin - 10:08

Merci Actu, une petite coupe de champagne bien frais, ça me va tout à fait. X Factor. - Page 12 919774 X Factor. - Page 12 503902
AnonymousInvité X Factor. - Page 12 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: X Factor. X Factor. - Page 12 2110Jeu 30 Juin - 18:48

lime1 a écrit:
Merci Actu, une petite coupe de champagne bien frais, ça me va tout à fait. X Factor. - Page 12 919774 X Factor. - Page 12 503902

Avec plaisir Lime.. X Factor. - Page 12 269290 X Factor. - Page 12 919774 X Factor. - Page 12 234785
Citation :
Bref, une finale médiocre pour un gagnant du même acabit (ça aurait été
Marina, c'était la même chose sauf qu'au moins elle a le mérite de
chanter correctement). Une finale Maryvette/Raphaël aurait été largement
plus intéressante, car il s'agit d'artistes et non de simples
chanteurs/performeurs.
Ok pour Maryvette,mais avec Mathew je pense que ça l'aurait fait aussi bien,Raphael j'aime bien aussi mais il n'est bon que dans son style...
J'aime bien Maryvette,elle en rajoute peut etre mais moins que la Luce de News Star,sinon je la verrait bien dans un cabaret Maryvette,elle est super mimi et un peu comédienne,de quoi le faire...
Amédée,Nocens.. X Factor. - Page 12 861606


X Factor. - Page 12 3tt8zx10
Actu-OneActu-OneAdmin
X Factor. - Page 12 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: X Factor. X Factor. - Page 12 2110

Contenu sponsorisé X Factor. - Page 12 Vide
Revenir en haut Aller en bas

X Factor.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» X Factor 2011» Le test ultime, le x factor des smartphones» Dmaniak's Aquarius no Camus!! By Fear Factor!!» Monochrome Factor» ICEBERG "X-Factor" (Iceman)
Page 12 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Galion :: Le coffre du Galion :: 
Les émissions en Vrac
-
Sauter vers: