RemonterDescendre



 
Le Galion
http://www.wikio.fr
Forum Optimisé pour
Firefox

Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Proverbe du jour

« Les médisants ressemblent aux malheureux qui n'ont pas eu leur part d'événements et doivent mener aux dépens de leurs voisins une existence parasitaire. »

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
La devise

Pirate un jour,pirate toujours.
Sujets les plus vus
Scoops , Potins , et autres News..
Les Anges de la TV Réalité 4 "CLUB HAWAI"
Qui.... veut quoi???
News,potins..
Le choc des héros
Le choc des héros
Le choc des héros
Dilemme
Topics Candidats
Le jeu des smiley's et émoticônes!
The Galion


PageRank Actuel

Partagez|

coupe du monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivant
MessageAuteur
MessageSujet: Re: coupe du monde coupe du monde - Page 11 2110Dim 27 Juin - 20:35

20:30 - Foot - Bleus - Malouda : «Un puits sans fond»





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Florent Malouda a pris l'avion avant les autres joueurs pour se rendre en Haïti, et participer à une action humanitaire. (EQ)



Après Patrice Evra, Thierry Henry et Eric Abidal, Florent Malouda a été le quatrième Bleu à s'exprimer, dimanche, après le fiasco de l'équipe de France au Mondial. Là encore, aucune révélation fracassante n'est sortie de son entretien accordé à France 2, dans l'émission Stade 2. Un sentiment de «gâchis» en revanche était bien présent dans les déclarations du milieu de Chelsea. «Je n'ai jamais fait de boxe, mais être sorti comme ça, c'est comme se prendre un K.-O en pleine tête, a-t-il d'emblée estimé. On se rend compte que c'est fini et quelles que soient les circonstances, les choses qui se sont passées, on a tous gâché quelque part ce fabuleux évènement.»
Depuis Haïti, où il participe à une mission humanitaire, le joueur d'origine guyanais est aussi revenu sur l'épisode Anelka, son exclusion du groupe qui a entraîné la grève tant décriée. «J'étais déçu et choqué de cette décision, a-t-il raconté. Mais mon avis ne comptait pas. Ça ne sert çà rien que je m'exprime là-dessus maintenant, c'est fini et c'est ce qui est dommage. Ce que pensent les joueurs ne compte pas. Tout l'extra-sportif a pris le dessus sur le plaisir de jouer, d'être en Afrique du Sud pour un évènement historique. C'est ça ma plus grosse déception. On a été ridicules. C'est un sentiment que je n'ai pas envie de revivre.»
Cinq jours après l'élimination des Bleus, la plaie est encore ouverte, Malouda ne s'en cache pas. «On avait l'impression qu'on ne pouvait pas aller plus bas et finalement plus ça allait et plus on s'enfonçait. C'était un puits sans fond, on était attirés vers le bas, a-t-il continué dans une litanie de regrets. On se rendait compte à quel point on était tombés très très très bas.» Malgré tout, il faut avancer et regarder vers l'avant, pour «faire en sorte que ça n'arrive plus», a-t-il conclu. Faire en sorte que plus jamais, «quand ça s'achève, on dise : quot;tout ça pour çaquot;!»
GalionetteBanni
coupe du monde - Page 11 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: coupe du monde coupe du monde - Page 11 2110Dim 27 Juin - 6:24

00:06 - Foot - Bleus - Vieira n'est «plus sélectionnable»






[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Patrick Vieira a estimé qu'il ne serait «pas raisonnable» de tenter un retour en Bleu. (EQ)



Interrogé sur le plateau de Canal Plus sur la déroute de l'équipe de France en Afrique du Sud, Patrick Vieira a refusé de se réjouir de ne pas avoir participé à l'aventure. «C'est toujours une déception. Je l'ai toujours en travers de la gorge, a expliqué l'ancien capitaine des Bleus. Concernant leur parcours, comme tout le monde, j'ai été déçu, ça fait mal de voir l'équipe de France comme ça après toutes ces belles années.»

Réagissant aux déclarations de Thierry Henry, Patrice Evra et Eric Abidal vendredi, Patrick Vieira a défendu ses anciens coéquipiers : «Chacun a ses responsabilités, les joueurs, l'entraîneur, les dirigeants de la Fédération. Peut-être qu'ils n'ont pas voulu dire ce qu'il s'était vraiment passé... Mais quand on est au fond du trou, la solution n'est pas de creuser encore plus. Je pense qu'ils doivent partir en vacances, réfléchir.»

L'heure est désormais à la reconstruction, et elle se fera sans Vieira. A la question de savoir s'il était toujours sélectionnable, le milieu de terrain de Manchester City a préféré officialiser sa retraite internationale. «Franchement, non, je ne suis plus sélectionnable. Ce ne serait pas raisonnable», a-t-il affirmé.
avatarGalionetteBanni
coupe du monde - Page 11 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: coupe du monde coupe du monde - Page 11 2110Sam 26 Juin - 21:20

Monsieur Pierre Arrighi vous me faites bien rire coupe du monde - Page 11 590794 ...
Si tous ces pseudos journalistes sportifs étaient vraiment dans l'erreur, nous serions en train de regarder la France jouer au foot au lieu de les avoir vu rentrer en catimini sur le sol français
AnonymousInvité coupe du monde - Page 11 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: coupe du monde coupe du monde - Page 11 2110Sam 26 Juin - 21:12

Domenech et les hyènes
Domenech a fini son contrat sur un échec cuisant. Depuis plusieurs années, les critiques fusent contre ses choix et contre sa personne. Le moins qu’on puisse dire est que ses critiques, pour fondées qu’elles puissent nous paraître aujourd’hui, étaient teintées, dans la plupart des cas, de la plus grande incohérence et d’une croissante mauvaise foi.coupe du monde - Page 11 Dom-2

Laurent Blanc aurait-il fait mieux? Je ne le crois pas. D’ailleurs, l’ex-entraîneur de Bordeaux n’a pu donner aucune explication valable concernant l’incroyable chute de son équipe en Championnat national. Michel Platini aurait-il fait mieux? Certainement pas. Les statistiques du Président de l’UEFA en tant qu’entraîneur sont proches de celle des Domenech. L’ex-meneur de jeu des Bleus n’a pas su exercer concrètement le métier d’entraîneur, et, d’une façon ou d’une autre, il a bel et bien cautionné la reconduction de Domenech après l’échec de l’Euro 2008.

Précisons d’ailleurs que cette reconductionsupposait le contrôle du travail technique de l’entraîneur par la Direction Technique de la Fédération. Nul ne doute que ce travail de contrôle a été effectué. Par ailleurs, soyons clairs: Domenech a toujours composé son équipe avec le staff technique. Aucune grande décision du sélectionneur et même du tacticien, ne peut lui être reprochée à titre exclusif.

Venons-en maintenant aux faits et aux reproches que le sélectionneur français a dû subir depuis quelque temps, notamment de la part de la presse sportive, écrite, télé et radio, de la part des journalistes et de ses journalistes improvisés que sont la légion d’ex-joueurs et ex-entraîneurs.

Prenons trois cas: Henry, Gourcuff et Ribéry.

Henry, le vrai capitaine des Bleus. On a d’abord reproché à Henry d’avoir qualifié la France sur une tricherie. De Francis Huster à Bixente Lizarrazu en passant par l’incontournable JM Larqué, tout le monde a montré du doigt le "tricheur". "La France, nous disait-on, n’aurait jamais dû se qualifier". "Henry le tricheur" n’aurait pas dû être pris par Domenech. Et comme "Henry le tricheur" était remplaçant au Barça, les hyènes ont insisté pour que Raymond Domenech ne le prenne pas.

Mais Raymond Domenech l’a pris. Et on lui a reproché de prendre un joueur en fin de carrière, qui, de plus, avait triché. Mais Domenech l’a pris en lui signifiant avant, ce qui est respectable, qu’il ne serait pas titulaire. Henry aaccepté. C’est alors que les mêmes qui ont reproché à Domenech de prendre Henry, se sont mis à lui reprocher de ne pas le titulariser. Cette "revendication médiatique" incohérente a monté en puissance jusqu’à l’affaire Anelka.

Une nouvelle fois, ce piètre cerveau qu’on appelle "l’opinion" a demandé la tête du meneur Henry: Henry l’Antillais aurait été à la tête de la fronde. Il ne méritait plus de jouer avec le maillot bleu. Il ne devait pas être aligné contre l’Afrique du sud. Mais une fois l’élimination confirmée, cette même "opinion" va reprocher à Domenech, de ne pas avoir mis Henry "avant".

Le cas Gourcuff. Depuis la chute de Bordeaux, le discours des médias et des pseudo-journalistes sportifs issus du football était tranchant: Gourcuff ne fait plus son travail, il est crâmé physiquement. Il fallait donc le sortir, faire entrer Malouda, et réorganiser le jeu avec Ribéry. Que n’a-t-on pas entendu ce discours dans la bouche des Lizarrazu, Larqué et autres experts!!!! Gourcuff est cuit et Ribéry doit jouer à son poste, là où il VEUT jouer! Gourcuff disait-on, n’assume pas.

Domenech en a donc pris pour son grade car il a conservé Gourcuff et a fait confiance à son meneur de jeu. Sauf que, effectivement, ça ne marchait pas bien. Il a donc décidé de sortir Gourcuff et de replacer Ribéry. L’opinion a alors changé de cap: pourquoi, a-t-elle demandé, Gourcuff a été sorti? Et pourquoi cède-t-on aux caprices de Ribéry? Bref, l’opinion s’est mise à dire tout le contraire de ce qu’elle disait depuis trois mois.

Avec en prime, une nouvelle idée: si Gourcuff a été sorti, c’est parce que Ribéry le maltraite! Gourcuff est donc revenu lors du dernier match avec le succès que l’on sait et qui s’explique par une énorme pression. Celle d’abord de retrouver le poste perdu. Et celle de prouver à l’opinion qu’il n’était pas le petit chouchou que la presse pouponne et ridiculise en même temps. Son coup de coude est son coup de boule.

Ribéry enfin. Ribéry, certainement le meilleur joueur français depuis la Coupe du Monde de 2006. Longtemps, les experts et l’opinion l’ont réclamé: il faut écouter Ribéry, il faut le laisser jouer là où il veut jouer!!! Combien de fois JM Larqué ou la "cauchemar-team" de RMC ont revendiqué le respect de la "nature" de ce joueur? Voilà donc que Ribéry, dans une situation critique, est placé au cœur du dispositif de l’équipe face au Mexique.

Choix anormal? Non. Parce qu’en 2006, ce n’est pas Zidane qui rend positive la dynamique de jeu des Bleus: au départ, c’est bien Franck Ribéry. Domenech lui demande donc de rejouer 2006. Et ça se tient.

Mais les Bleus échouent... et Ribéry vient tout juste de sortir la tête de l’eau après la honteuse campagne menée par la presse et les intellectuels français contre sa vie privée. Alors Ribéry n’est plus le sauveur. Même plus le sauveur de lui-même. Domenech l’a traité en tant que joueur, mais l’opinion le considère déjà comme une ordure.

Alors l’opinion, menée par les hyènes, tiendra à son sujet le discours contraire de celui qu’elle a tenu depuis des mois: que fait Ribéry en équipe de France? Pourquoi le laisser jouer là où il veut? Pourquoi avoir choisi ce sale type au détriment de notre brave et exemplaire soldat Gourcuff?

par Pierre Arrighi
Source: sport Vox
AnonymousInvité coupe du monde - Page 11 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: coupe du monde coupe du monde - Page 11 2110Sam 26 Juin - 20:20

19:45 - Foot - Bleus - Ciani : «C'est désolant»





Invité de «Mondial amp; Co» sur L'Equipe TV, Michaël Ciani a expliqué comment il avait vécu, de l'extérieur, la désillusion des Bleus en Afrique du Sud. «J'ai eu beaucoup de tristesse, a-t-il confié. C'est désolant, et c'est vraiment bête qu'on ait montré cette image...» Entre autres, le défenseur des Girondins de Bordeaux a regretté que Florent Malouda, «l'homme du moment après sa saison à Chelsea», ait été écarté lors du premier match face à l'Uruguay (0-0). Mais le constat d'échec de celui qui avait connu sa première sélection face à l'Espagne le 3 mars dernier (0-2) est plus général : «S'il n'y a pas de cohérence dans le jeu et que les joueurs ne s'entendent pas sur le terrain, ça ne peut pas fonctionner.»
avatarGalionetteBanni
coupe du monde - Page 11 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: coupe du monde coupe du monde - Page 11 2110Sam 26 Juin - 17:56

La vidéo:
Domenech serait "hypnothérapeute"il aurais endormit onze personne qui a leur tour aurais endormit des millions de téléspectateurs rien qu'en bougeant très lentement..
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Actu-OneActu-OneAdmin
coupe du monde - Page 11 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: coupe du monde coupe du monde - Page 11 2110Sam 26 Juin - 17:43

C'est cuitos, j'ai pas facebook coupe du monde - Page 11 Icon_wink
AnonymousInvité coupe du monde - Page 11 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: coupe du monde coupe du monde - Page 11 2110Sam 26 Juin - 17:29

Regardez cette vidéo , elle est très drôle [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] ( par contre il faut avoir un compte facebook) :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
peace&lovepeace&loveVIP du Galion
coupe du monde - Page 11 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: coupe du monde coupe du monde - Page 11 2110Sam 26 Juin - 17:28

Alors qu'on leur donne la possibilité de s'exprimer, ils ne le font pas...
Et Evra qui dit qu'on lui a enlevé ce droit...Maintenant qu'il le pourrait pourquoi n'en use-t-il pas afin de déballer ce qu'il a sur le coeur?
Après une carrière de footeux ils peuvent toujours se recycler dans le comique coupe du monde - Page 11 Icon_wink
AnonymousInvité coupe du monde - Page 11 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: coupe du monde coupe du monde - Page 11 2110Sam 26 Juin - 16:18

sdlt51 a écrit:
thierry henry

"je me suis senti exclus du groupe" ,exclus au prix où il est payé,je prends sa place quand il veut coupe du monde - Page 11 567291


coupe du monde - Page 11 33379 coupe du monde - Page 11 567291 Pauvre Petit Garçon Riche


Tout seul sur ce stade
Pauvre petit garçon riche
Tout seul, oh, si seul
Pauvre petit garçon riche
Tu pleures parce que tu n'as pas le droit
De jouer au foot comme tes copains
Pauvre petit garçon riche


Tout seul sur ce stade où tous les onze ( pas tous )
En cet hiver d' ( Afrique ) vous étiez si prétentieux ,
Pauvre petit garçon riche
Et longtemps, longtemps nous , on souffrira !!!!
Car longtemps, oui, longtemps on pensera !!!
Il aurait mieux valu pour Vous
Ne jamais aller en Afrique
Car maintenant il va falloir oublier !!!
Notre amour du foot
Notre impossible amour
Notre impossible amour...

POUR VOUS LES BLEUS !!!!


Ta fédération croyaient que Vous alliez gagner ,
Vous n'avez pas voulu croire
que c'était perdu pour Vous ,
Pauvre petit garçon riche
Ce soir, on Vous a vu pour la dernière fois
Ce soir on Vous a aimé pour la dernière fois
Il aurait mieux valu
Ne jamais vous rencontrer
Car maintenant il va falloir oublier

LES BLEUX DE 2010


coupe du monde - Page 11 24269 coupe du monde - Page 11 24269 coupe du monde - Page 11 24269

PS / Pastiche de la chanson " pauvre petite fille riche "
de Claude François
AnonymousInvité coupe du monde - Page 11 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: coupe du monde coupe du monde - Page 11 2110Sam 26 Juin - 15:14

thierry henry

"je me suis senti exclus du groupe" ,exclus au prix où il est payé,je prends sa place quand il veut lol
avatarGalionetteBanni
coupe du monde - Page 11 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: coupe du monde coupe du monde - Page 11 2110Sam 26 Juin - 14:37

Tout ça pour ça..?
On en sait toujours pas plus..c'est des caca nerveux là..c'est pas possible d'être si gogol,ceux qui voulaient parler on finalement eu les boules,du coup ils lâchent rien,nada..c'est fini,on en sauras pas plus..
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Actu-OneActu-OneAdmin
coupe du monde - Page 11 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: coupe du monde coupe du monde - Page 11 2110Sam 26 Juin - 13:41

Oui , finalement ..................

Un grand coup d'épée dans l'eau , forts en groupe mais pris
un par un .............. plus personne pour blablabla !!!!!!!

Franck Ribéry est vite allé se faire opérer .......de.................
où ................... ???????????
mais si , il avait joué jusqu'au bout , l'opération aurait bien
attendu !!!!

Sont rentrés la q.......basse , comme un renard qu'une poule
aurait pris !!!!!!!!!!!!!

coupe du monde - Page 11 864815 coupe du monde - Page 11 864815 coupe du monde - Page 11 864815 coupe du monde - Page 11 864815 coupe du monde - Page 11 864815
AnonymousInvité coupe du monde - Page 11 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: coupe du monde coupe du monde - Page 11 2110Sam 26 Juin - 13:34

12:35 - Foot - Bleus - La FIFA prévient la France

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Jérôme Valcke, le secrétaire général de la FIFA. (EQ)

Jérôme Valcke, secrétaire général de la FIFA, a demandé samedi au pouvoir politique français «de faire attention de ne pas aller trop loin», après la crise provoquée par la débâcle des Bleus au Mondial.
«Jérôme Valcke, comment la FIFA a-t-elle appréhendé l'intervention des politiques en France à la suite de la débâcle des Bleus ?
Il existe un système de management du football, et on demande à la France de le respecter. Il existe un système qui fait qu'il y a un corps qui élit le président de la FFF. Il est élu pour une période. S'il veut mettre fin à son mandat parce qu'il se sent responsable en partie de ce qui s'est passé durant le Mondial, c'est son droit. A ce moment-là, un processus électoral se mettra en place (...). Cette demande sera faite à la FIFA, pour que la FIFA reconnaisse qu'il y a un président par intérim. S'il y a une décision de changer le corps électoral actuel de la FFF, c'est aussi une discussion qu'ils devront avoir avec nous. Il existe dans les statuts de la FIFA une définition très claire concernant les élections: comment elles sont menées, comment un corps électoral est formé, comment un comité exécutif doit être composé, etc. Tout cela c'est écrit. Cela fait du bien de temps en temps de le rappeler.

Qu'avez-vous pensé de l'intervention de la ministre des Sports Roselyne Bachelot demandant la démission du président de la FFF, Jean-Pierre Escalettes ?
On a dit à son ministère: quot;faites attention, il y a des mots qu'on ne doit pas employer. Ce n'est pas à vous de demander sa démission, c'est à lui de donner sa démissionquot;. Dans le monde, il faut faire attention à qui peut demander quoi. Dans le monde du football et le monde du sport en général, avec le CIO, on se bat pour garder notre autonomie, parce qu'on sait comment gérer le football. On accepte le principe que le politique travaille avec nous. En Afrique, ce que l'on fait ne suffit pas, donc on travaille avec nombre de gouvernements pour s'assurer que les équipes ont du soutien et peuvent aller participer à des compétitions internationales. Mais il faut garder cette frontière qui, c'est vrai, est un peu fine parfois. La gestion du football reste dans le football et par conséquent faites attention de ne pas aller trop loin. Vous pouvez soutenir mais vous ne pouvez pas exiger un certain nombre de choses, parce que là, tout d'un coup, cela va contre notre structure.

Comment avez-vous appréhendé la réception de Thierry Henry par le président Nicolas Sarkozy jeudi à l'Elysée ?
C'est son droit. Moi, je serais président de la République, je pense que je me donnerais le droit de demander au joueur le plus emblématique de cette équipe de France, Thierry Henry: Est-ce que tu peux me dire ce qui s'est passé ? (...) Ensuite, il est celui qui s'exprime au nom des 60 millions de Français qui ont eu un sentiment de déception profond quand ils ont vu ce qui s'est passé. (...) Et je suis certain que cela ne signifie pas que le lendemain, le président va dire: quot;On fait ça, ça, çaquot;. Il demande à son ministre des Sports, à sa secrétaire d'Etat que les choses ne se reproduisent pas. C'est normal, la FIFA n'a rien contre.

La FIFA aimerait-elle avoir le sentiment d'un joueur ?
Nous, la FIFA, la seule chose que l'on ait envie de dire c'est: plus jamais ! C'est juste une question de responsabilité vis-à-vis du reste du monde. Quand on parle d'éducation, de fair-play etc., ceux qui sont l'objet de toute cette attention ont la responsabilité de donner la meilleure image au monde. Quand vous êtes un heureux élu, c'est votre responsabilité vis-à-vis des autres français et du reste du monde.» (AFP)
avatarGalionetteBanni
coupe du monde - Page 11 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: coupe du monde coupe du monde - Page 11 2110Sam 26 Juin - 11:18

Equipe de France - Mondial : Bilan du grand déballage annoncé...


Une fois de plus, les Bleus ont déçu... Après [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] tant sur le plan football que médiatique, les joueurs avaient promis de tout déballer. Autant dire que journalistes et supporters attendaient beaucoup [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

Pourtant, les trois premiers joueurs à s'exprimer, le capitaine Patrice Evra, l'emblématique [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et Eric Abidal ont laissé tout le monde sur leur faim...
Leurs discours étaient tellement convenus et semblables, qu'on pourrait croire qu'ils s'étaient mis d'accord sur ce qu'il y avait à dire. C'est à dire pas grand chose.
Sur la grève qui n'en était pas une ? "Une décision du groupe (...) personne n'a voulu descendre du bus" avance Patrice Evra. Même son de cloche chez Thierry Henry et Eric Abidal : "Sur le moment, il y a eu unanimité" déclare le premier. "Personne n'a été forcé à rester dans le bus" justifie le second.
Il n'y aurait donc pas eu de clans au sein de l'Equipe de France comme ont pu l'avancer certains médias... Mais certainement un problème générationnel qui a directement touché Thierry Henry, recordman des buts en sélection avec 51 buts. "Je me suis senti écarté, et à un moment donné, la fierté d'un homme en prend un coup ! (...) on ne me parlait plus comme avant" explique-t-il à Michel Denisot qui l'interviewait pour Canal + ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]). Avant d'ajouter : "Moi, quand je suis arrivé en sélection, avant de m'assoir à table, j'attendais de voir où les anciens s'asseyaient, dans le bus. Limite c'est moi qui doit porter les sacs (aujourd'hui) ! Il n'y a plus ce respect à la base avec les anciens".
Le buteur a-t-il fait part de son malaise au président [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] lors de son [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ? Mystère... De cet entretien, il ne révèlera rien. Pour les révélations fracassantes, il faudra repasser.
Les trois joueurs n'ont rien révélé quant à leurs relations avec [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Thierry Henry a laissé entendre que c'était bien le coach qui dirigeait, sans jamais citer son nom, que [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] n'a pas prononcé les terribles paroles qui s'affichaient en une de L'Equipe, mais qu'il ne dira pas les mots qu'il a pu employer. Patrice Evra a confirmé ce qu'il avait déjà dit, à savoir que le coach l'avait privé de sa liberté d'expression...
Et c'est tout. A l'image du duplex réalisé par TF1 avec Éric Abidal depuis Barcelone émaillé d'incidents techniques, l'équipe de France semble vouée à boire le calice jusqu'à la lie.
Laurent Blanc, qui devrait être intronisé au poste de sélectionneur le 2 juillet aura du pain sur la planche pour relancer l'histoire d'amour entre les Bleus et leurs supporters...
avatarGalionetteBanni
coupe du monde - Page 11 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: coupe du monde coupe du monde - Page 11 2110Sam 26 Juin - 9:49

10:25 - Foot- CM - Thiriez:«Le foot français victime des clans»

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Pour Frédéric Thiriez, Raymond Domenech a surtout été fragilisé par l'annonce de son remplacement dès janvier. (EQ)

Frédéric Thiriez, président de la LFP et vice-président de la FFF, s'est exprimé pour la première fois après la débâcle des Bleus au Mondial. Dans L'Equipe, il fait le point sur tout ce qui ne va pas au plus haut niveau du football français et propose des solutions. «Le foot français est victime de ses clans, à la fois chez les joueurs, les dirigeants et les arbitres. Ça pollue les décisions, les bons choix. (...) On est au bout du système associatif classique. On a un système de fonctionnement, d'élections, de statuts et de dirigeants qui conduit à l'immobilisme, à l'irresponsabilité totale. On a des modes de scrutin indirect qui aboutissent à la cooptation, à l'ancienneté. Il faut une élection plus directe ! Le président doit être élu par les clubs», explique celui qui avait tenté d'imposer Didier Deschamps à la tête des Bleus à l'été 2008 avant de voter pour le maintien de Raymond Domenech. Cela, il l'assume pleinement : «J'assume ma part de responsabilité. Si le conseil fédéral décide de démissionner le 2 juillet, je serai le premier à partir. (...) Mais cela serait insuffisant. La priorité, c'est de mettre en place une structure alternative à ce qui existe aujourd'hui.»
Fin connaisseur du monde du football français, Frédéric Thiriez dédouane les joueurs, Raymond Domenech et Jean-Pierre Escalettes du fiasco bleu au Mondial : «Les joueurs sont inexcusables mais c'était des gamins livrés à eux-mêmes. L'équipe était un bateau ivre. (...) Domenech a été totalement fragilisé et décrédibilisé par l'annonce de son remplacement avant la compétition. Escalettes a fait ce qu'il a pu dans un climat impossible avec un entraîneur qui ne lui disait pas les choses et des structures ingouvernables.» Pour lui, tout repose sur trois erreurs : «Le maintien de Domenech après l'Euro 2008, l'annonce prématurée de son départ dès janvier et ne pas avoir tenu compte de l'avis des anciens de 1998.» Cela a entraîné un cercle vicieux qui a conduit au désastre.
avatarGalionetteBanni
coupe du monde - Page 11 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: coupe du monde coupe du monde - Page 11 2110Sam 26 Juin - 9:46

Mondial: Henry, Abidal et Evra, évasifs sur les raisons du désastre

Thierry Henry, Patrice Evra et Eric Abidal, trois cadres de l'équipe de France de football, sont revenus vendredi sur l'élimination des Bleus au Mondial, restant évasifs sur les raisons du désastre, mais affirmant que la décision de boycotter un entraînement en signe de solidarité envers Nicolas Anelka avait été unanime.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
AFP
"Que ce soit bien clair, cela a été une décision du groupe", a déclaré sur TF1 Patrice Evra, capitaine de l'équipe de France en Afrique du Sud, à propos du refus des joueurs de s'entraîner dimanche.
Interrogé plus tard par Michel Denisot sur Canal+, Thierry Henry, ancien capitaine des Bleus et remplaçant au Mondial, a martelé la même version: A la question "Qui a décidé pour le boycottage ?", l'attaquant français a répondu: "Le groupe et je regarde la caméra, je vous regarde, le groupe !".
Même discours un peu plus tard de la part d'Eric Abidal, interrogé en duplex de Barcelone dans le Journal de 20H de TF1: "On a certainement déçu tous les supporteurs français mais il faut retenir la solidarité", a-t-il dit.
Les trois hommes ont justifié cette décision par la volonté de protester contre l'exclusion de Nicolas Anelka, qui avait insulté le sélectionneur Raymond Domenech à la mi-temps du match contre le Mexique (défaite 2-0), Henry affirmant que les mots rapportés à la Une de L'Equipe n'étaient pas ceux prononcés par Anelka.
"Je pense qu'on devait montrer notre soutien à Nicolas, sur le simple fait que les mots qui sont sortis dans l'Equipe ce n'est pas ce que Nicolas a dit", a-t-il expliqué. Ils ont toutefois reconnu un geste "maladroit". "On s'en est excusé, a déclaré Evra. On a regretté l'impact social que cela a eu. On était dans de telles conditions que parfois, par amour, on peut faire des gestes maladroits", a dit le joueur de Manchester United.
"Maintenant c'est vrai qu'avec le recul, tu peux dire, oui, que c'était un erreur", a également estimé Henry, reçu jeudi à l'Elysée par Nicolas Sarkozy ("Ca s'est bien passé", s'est-il contenté de dire à ce propos).
Les trois joueurs n'ont pas donné beaucoup d'explications sur les raisons de la calamiteuse Coupe du monde de l'équipe de France, démentant que l'atmosphère ait pu être viciée par des dissensions entre joueurs.
"Il y a toujours des affinités, maintenant si on veut parler de clans, franchement je ne pense pas", a dit Henry. "Ma première raison du fiasco, c'est qu'on a pas bien joué. (...) C'est que nous n'avons pas été à la hauteur", a-t-il tranché.
Henry est également resté très vague sur les éventuelles responsabilités de Raymond Domenech: "Le coach était là oui, il dirigeait. (...) il y a un coach qui est en place et qui met son équipe en place, qui prend ses décisions et il faut les respecter."
Patrice Evra, qui a affirmé que son rôle de remplaçant lors du dernier match face à l'Afrique du Sud n'était "en aucun cas un choix de (sa) part", a en outre reproché à Domenech de lui avoir interdit de se rendre lundi en conférence de presse, où il comptait présenter ces excuses pour l'épisode du boycott. "C'est la première fois de ma vie que j'ai été privé de liberté d'expression", a-t-il déclaré.
Henry, de son côté, a reconnu s'être senti "écarté" du groupe. "A un moment donné quand tu n'as plus de crédibilité dans un groupe, ça devient difficile. Je me suis senti écarté, et à un moment donné, la fierté d'un homme en prend un coup !", a dit le joueur plus prolifique (51 buts) de l'histoire de la sélection tricolore, fort de ses 123 sélections.
Les trois joueurs ont terminé leurs interventions en réaffirmant leur amour du maillot Bleu: "Contrairement à ce que tous les supporteurs peuvent penser, les 23 joueurs ont l'amour de la France et du maillot", a dit Abidal; "Je serai toujours fier de jouer pour mon pays", a garanti Evra; "Que les gens n'arrêtent pas de supporter l'équipe de France, c'est trop beau", a demandé Henry
avatarGalionetteBanni
coupe du monde - Page 11 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: coupe du monde coupe du monde - Page 11 2110Sam 26 Juin - 0:29

EVRA: C'était un S.O.S


Interviewé un peu plus tôt sur TF1, Patrice Evra a remis ça en fin de soirée sur Canal Plus. Dans le cadre du Canal Football Club, le capitaine des Bleus est revenu une fois de plus sur la grève des Bleus le dimanche précédent à Knysna. Une grève qui n’en est pas une selon l’arrière gauche de Manchester United, qui préfère parler d’un « SOS ». « Ce n’était pas une grève, mais une décision du groupe, vraiment prise par le groupe. Le groupe est resté uni au sujet de cette décision jusqu’au bout. Car on entend dire que certains joueurs voulaient descendre du bus, mais c’est n’importe quoi et ça fait encore plus mal. Car tous les joueurs étaient vraiment unis sur cette décision. C’était un geste maladroit et nous avons senti ensuite que c’était une grave erreur. C’était un SOS, car nous étions quand même enfermés et qu’on ne réalisait pas ce qu’on faisait. Nous étions coupés du monde réel, nous étions dans une bulle, donc nous avons pris cette décision car nous pensions que c’était la bonne. C’est une frustration de tout ce qui se passait et nous commencions à sentir, avec cette dernière image de l’exclusion de Nicolas, que nous commencions à aller droit dans le mur. C’est le lendemain, quand nous avons vu l’impact social de notre geste, que nous avons réalisé le besoin de s’excuser sincèrement, car, là, nous commencions à revenir à la réalité. »

Selon Evra, les mutins de la veille ont alors reçu l’interdiction de présenter leurs excuses publiques. « Ce qui nous a fait le plus mal à tous c’est que, au moment où nous avons ressenti ce besoin de nous excuser, on nous l’a interdit. Il y avait une conférence de presse et en tant que capitaine, comme chaque veille de match, je devais aller à cette conférence. Mais j’ai eu l’interdiction de mon entraîneur d’y aller. On n’interdisait pas la liberté d’expression de Patrice Evra, mais de l’équipe de France et de tout un groupe. Ça a provoqué une grosse incompréhension. Et quand j’ai souligné ça à la réunion que nous avons eue avec Madame la Ministre, le président et le sélectionneur, j’ai vu tout de suite l’incompréhension de tout le monde. Et j’aurai toujours cette incompréhension. »

Patrice Evra n’oublie pas pour autant de souhaiter bonne chance au nouveau sélectionneur des Bleus, Laurent Blanc, auquel il promet d’ores et déjà que le groupe avec lequel il aura la chance de travailler sera « uni ». « Je pense que Laurent Blanc aura un groupe uni. Car après cette brutale expérience, il faut ressortir du positif, car là, il n’y en a pas beaucoup. Il aura la lourde tâche de redorer l’image de l’équipe de France, avec nous. Ça sera difficile, mais je suis vraiment confiant pour l’avenir de l’équipe de France. »

A.C (Rédaction Football365.fr)
AnonymousInvité coupe du monde - Page 11 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: coupe du monde coupe du monde - Page 11 2110Sam 26 Juin - 0:18

Invités à s'exprimer à la télévision après la déroute des Bleus au Mondial, les "cadres" de l'équipe de France ne se sont pas laissés aller au grand déballage que certains avaient annoncé.


coupe du monde - Page 11 13745

Invités à s'exprimer à la télévision après la déroute des Bleus au Mondial, les "cadres" de l'équipe de France ne se sont pas laissés aller au grand déballage que certains avaient annoncé. Premier à prendre la parole, Patrice Evra a surtout joué la carte du grand pardon, reconnaissant que le parcours des Bleus était avant tout "un fiasco sportif". (Reuters/Benoît Tessier)



Parallèlement, la Fédération française de football, pointée du doigt par le pouvoir politique pour sa gestion calamiteuse de la crise traversée par les Bleus, a fait savoir que le conseil fédéral chargé de faire le bilan du Mondial se réunirait le 2 juillet.


Premier à prendre la parole, Patrice Evra, qui avait promis de livrer "la vérité" à "la France entière" au soir de l'élimination au premier tour, a surtout joué la carte du grand pardon, reconnaissant que le parcours des Bleus était avant tout "un fiasco sportif".


Il a insisté en outre sur l'unité du groupe tout au long de la compétition, y compris sur la décision de boycotter un entraînement en public au lendemain de l'exclusion de Nicolas Anelka pour des insultes lancées à Raymond Domenech.


"Que ce soit bien clair, ça a été une décision du groupe (...) Le groupe est resté uni jusqu'au bout", a dit Evra, capitaine des Bleus lors des deux premiers matchs, sur TF1.


Le boycott de l'entraînement avait provoqué un tollé dans la classe politique et dans l'opinion, après avoir entraîné une altercation entre Evra et le préparateur physique des Bleus, Robert Duverne, et poussé le directeur général délégué de la FFF, Jean-Louis Valentin, à annoncer sa démission.


"C'est un geste maladroit. On a regretté l'impact social que ça a eu pour tout le monde. Après parfois, on est dans de telles conditions qu'on peut faire des erreurs", a plaidé Evra.


Sur le même mode, Thierry Henry a évoqué une "erreur" tout en mettant en avant l'unanimité des Bleus sur la décision de ne pas s'entraîner.



ESCALETTES SUR LE DÉPART ?
Tout en reconnaissant qu'il y avait "sûrement" eu un "malaise" autour d'Anelka, le meilleur buteur de l'histoire des Bleus a insisté sur la bonne ambiance régnant au sein du groupe.


"Si on veut parler de clans, je ne pense pas. Il y avait des affinités (...) Ça rigolait bien, tout le monde s'est parlé", a-t-il dit sur Canal Plus.


"Je n'ai pas vu de bagarre, personne mettre de pression à qui que ce soit, les décisions ont été des décisions du groupe, j'ai plutôt vu des gens parler et essayer de remonter le moral à certaines personnes", a ajouté Henry.


Il a rejeté tout aussi catégoriquement le terme de "caïd" employé mercredi à l'Assemblée nationale par la ministre de la Santé et des Sports, Roselyne Bachelot. "Qu'on arrête avec ce mot. Personnellement, je n'ai pas vu de caïd."


La piètre image donnée par l'équipe de France en Afrique du Sud a donné corps à une affaire d'Etat dans laquelle l'Elysée, le ministère des Sports et de nombreux députés sont intervenus pour réclamer une refonte du football français.


Roselyne Bachelot, qui a jugé cette semaine "inéluctable" le départ du président de la FFF, Jean-Pierre Escalettes, a confirmé vendredi que des états généraux du football seraient organisés à l'automne, conformément à la demande de Nicolas Sarkozy.


Sera-t-elle entendue dès la semaine prochaine ? La FFF a annoncé la tenue vendredi 2 juillet d'un conseil fédéral initialement programmé le 23 juillet. "L'ordre du jour sera consacré au bilan de la Coupe du monde et aux suites à donner en tous domaines", indique le communiqué de la Fédération.


Le conseil fédéral réunit 21 personnalités du monde du football français, dont Jean-Pierre Escalettes. Statutairement, seule cette instance à le pouvoir de révoquer le président de la



FFF.
Pour avoir soutenu contre vents et marées Raymond Domenech après l'élimination au premier tour de l'Euro 2008 et pour n'avoir pas réussi à redorer le blason du football français, malgré l'obtention de l'organisation de l'Euro 2016, Escalettes est de plus en plus contesté.


Il sera auditionné mercredi par la commission des Affaires culturelles et de l'Education de l'Assemblée nationale, au lendemain de l'audition de Roselyne Bachelot.


En vertu des règlements de la Fédération internationale (Fifa), les autorités politiques n'ont aucun droit d'influer sur les affaires de la FFF, sous peines de sanctions pénales pouvant aller jusqu'à l'exclusion des compétitions internationales.


La déroute préoccupe pourtant jusqu'au sommet de l'Etat. Thierry Henry a été reçu par Nicolas Sarkozy jeudi, dès le retour des Bleus sur le sol national.


"Ça s'est bien passé", s'est contenté de dire Henry sans dévoiler la teneur de son entretien avec le chef de l'Etat.

Source: l'express
AnonymousInvité coupe du monde - Page 11 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: coupe du monde coupe du monde - Page 11 2110Ven 25 Juin - 21:04

Les Bleus / Courage, fuyons !
Publié le vendredi 25 juin 2010 à 10H23

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Retour en France et au revoir discrets hier midi pour des Bleus qui ont beaucoup à se faire pardonner.

Les Bleus ont posé le pied en France hier. Ils se sont dispersés, sans même un geste pour le public, certains joueurs s'échappant en taxis, d'autres dans des berlines, et les plus chanceux en jet privé....
L'ÉQUIPE de France a implosé en Afrique du Sud. Elle a explosé à son retour sur le sol français. Sitôt posé sur le tarmac de l'aéroport du Bourget, à 11 h 48 exactement, l'avion jaune de la compagnie Airpost transportant la délégation tricolore a libéré les joueurs et le staff.
Quelques accolades, des au revoir polis, des adieux pour certains - autant de scènes protégées des regards indiscrets par des camions de pompier soigneusement alignés comme des paravents - et les Bleus se sont rapidement échappés. Loin des caméras et des micros, tenus à l'écart. Et sans un mot ni le moindre geste pour la centaine de supporteurs venus les accueillir, donnant la désagréable impression de fuir.
Attendu à l'Elysée où il avait personnellement demandé à être reçu par Nicolas Sarkozy, Thierry Henry était le premier à prendre le large, via la base militaire de Dugny, à bord d'une voiture escortée par deux motards de la police. Son entretien d'une heure en compagnie du président de la République sera resté tout aussi mystérieux que sa présence en Afrique du Sud. Personne ne l'avait vu sur le terrain ni entendu en dehors. Personne ne l'a vu entrer ni sortir du palais présidentiel.
Même discrétion pour ses coéquipiers. Les uns sautaient dans un taxi ou dans une berline de luxe pour se diriger vers la capitale, à l'image de Patrice Evra, l'un des seuls qui, poursuivi, a lâché quelques mots : « Ça fait du bien de retourner dans son pays. Je vais retrouver ma femme et ma famille. Je parlerai bientôt, avec tout le respect que j'ai pour vous, je parlerai bientôt. »
Franck Ribéry prenait lui place dans un jet-privé affrété par son club pour rejoindre au plus vite Munich où il doit se faire opérer à l'aine aujourd'hui. Les Lyonnais, Jérémy Toulalan, Hugo Lloris, Anthony Réveillère, Sidney Govou mais aussi Robert Duverne, poursuivaient eux leur route dans l'avion mis spécialement à leur disposition par Jean-Michel Aulas.

« Au revoir et merci ! »


Au bord de la piste, les gens qui avaient fait le déplacement ont rapidement compris. « C'est une nouvelle marque de leur manque de respect », s'indigne une dame plus curieuse qu'intéressée. « Ça montre encore leur ingratitude pour leur public, c'est du foutage de gueule », renchérit un jeune venu en voisin. Certains s'emportent, d'autres manient l'ironie pour exprimer leur déception.
« Divorce » peut-on lire sur un maillot de l'équipe de France porté par l'un d'eux. « Courage à tous », répond Abou, ancien footballeur, qui ne condamne pas Patrice Evra et ses coéquipiers. « Je ne leur en veux pas. Je suis déçu mais ça reste du sport. Je ne me permettrai pas de me mettre dans leur tête. Il n'y a qu'eux qui savent le contexte dans lequel ils étaient. C'est déplorable la façon dont ils ont réagi en boycottant l'entraînement. Mais je ne suis pas à leur place. »
La colère semble avoir fait place à la résignation. « Je suis venu soutenir certains joueurs, les plus jeunes », explique ce chauffeur de taxi, qui a profité d'une course pour s'arrêter. « Sans deux ou trois fortes têtes et quelques incompétents, l'équipe de France tient la route. Si j'ai un message à leur faire passer, c'est d'oublier ce qui s'est passé, de penser à l'avenir. C'est dommage pour eux et pour les jeunes. Ils ont cassé leur rêve. Mais ça ne reste que du foot. »
Rien au regard des « victimes dans le Var » rappelle Marwan. « Laurent Blanc va prendre maintenant les commandes de l'équipe de France. Il faut essayer de lui préparer le terrain », ajoute-t-il, confirmant que certains sont déjà passés à autre chose, à l'image des joueurs de l'équipe de France qui se doreront bientôt la pilule au soleil. « Domenech et compagnie, au revoir et merci ! », conclut-t-il. Merci ? Vraiment ?


source:l'union Reims
avatarGalionetteBanni
coupe du monde - Page 11 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: coupe du monde coupe du monde - Page 11 2110Ven 25 Juin - 19:34

A eux de savoir s'ils veulent dire aux français ce qui se passe dans cette équipe de France...
Problèmes de sélection, de coaching ou mésentante...c'est le moment de l'ouvrir et de ne plus cacher aux gens d'où vient le malaise.
On a droit à toute la vérité il me semble coupe du monde - Page 11 Icon_rolleyes
AnonymousInvité coupe du monde - Page 11 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: coupe du monde coupe du monde - Page 11 2110Ven 25 Juin - 19:11

Finalement on en sait toujours pas beaucoup plus,Evra pratique la langue de bois et Henry ne fait pas mieux,des excuses on s'en fout..on veut des faits,pas du blabla.. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La page se tournera de toute manière,tant pis pour eux.. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Actu-OneActu-OneAdmin
coupe du monde - Page 11 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: coupe du monde coupe du monde - Page 11 2110Ven 25 Juin - 18:52

Abidal est mécontent que Domenech ait demandé l'appui de la FFF pour exclure Anelka lequel s'était montré irrespectueux et méprisant envers son coach et n'avait pas trop brillé sur le terrain.

Mais qui est-il pour décider lui? juste un joueur...
Il n'est pas payé pour décider ou imposer quoi que ce soit, juste pour faire son job et mouiller son maillot.
Je crois qu'actuellement ces joueurs confondent leur rôle. coupe du monde - Page 11 55189

Si chacun s'était occupé de bien faire son travail, on n'en serait pas là... coupe du monde - Page 11 659606
AnonymousInvité coupe du monde - Page 11 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: coupe du monde coupe du monde - Page 11 2110Ven 25 Juin - 18:35

Abidal : «Un groupe sain»


Interrogé au micro de TF1 lors du journal de 20h, Eric Abidal a tenu à donner son ressenti par rapport à la crise qui touche les Bleus. Et comme Patrice Evra et Thierry Henry quelques minutes auparavant, peu de choses en ressortent, d'autant qu'un problème technique a empêché d'entendre la moitié des réponses de l'intéressé.

«La décision d'exclure Nicolas Anelka a été prise à la suite d'un entretien entre le sélectionneur Raymond Domenech et la Fédération. On [les joueurs] était mécontent et pas d'accord avec ces décisions là, on a donc décidé de se mettre en grève. C'est une solution qu'on pensait être bonne. Il y avait plusieurs hypothèses, c'est celle que l'on a choisi. [...] (à propos d'une soi-disant dispute dans le bus) Le groupe avait pris une décision, personne n'était forcé de rester dans le bus. [...] Nous étions un groupe solidaire, aussi bien dans les bons que dans les mauvais moments. S'il y avait bien un mot à retenir, c'est solidarité. Solidarité envers Nicolas Anelka. [...] Le groupe était sain. Je n'ai pas ressenti de tensions dans le groupe. C'est un peu une famille et lorsqu'un joueur est exclu de cette famille, on montre notre mécontentement. [...] Les journalistes ont écrit des choses qui ont affecté le groupe, ça c'est accumulé. [...] (Le joueur concluant de lui-même) Contrairement à ce que les Français peuvent penser, les vingt-trois joueurs qui représentaient le pays avait l'amour du maillot. »
Source: l'équipe
AnonymousInvité coupe du monde - Page 11 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: coupe du monde coupe du monde - Page 11 2110Ven 25 Juin - 18:02

Evra, des excuses et c'est tout

Interrogé sur TF1, le capitaine des Bleus, Patrice Evra, s'est contenté d'excuses en guise d'explications sur le fiasco du Mondial.

coupe du monde - Page 11 Patrice-evra-a-demande-pardon-aux-francais-apres-l-eliminati
Patrice Evra. (Reuters)

«Ce n'est pas aujourd'hui qu'il faut commencer à tirer sur qui que ce soit.» Patrice Evra avait promis de donner ses explications du fiasco de l'équipe de France en Afrique du Sud. Le capitaine des Bleus a été le premier à les livrer sur TF1. Il avait certes annoncé qu'il dirait beaucoup de choses, mais il n'a donné aucune réponse. Il a surtout passé son temps à s'excuser. La grève ? «C'est un geste maladroit. On s'en est excusé.» Contrairement à tout ce que l'on a pu lire ou entendre, «ça a été une décision du groupe. Quand il y a eu ce moment d'hésitation, à savoir qui voulait descendre du bus, personne n'a voulu descendre. On est resté unis jusqu'au bout.» Il a également «regretté l'impact social que ça a eu», allusion aux différentes attaques de la part des politiques, parlant notamment de caïds et autre amalgame avec les cités.

«Je devais me présenter pour faire mes excuse sur un geste maladroit. D'avoir eu cette interdiction, ça dépassait tout».

Le capitaine des Bleus est revenu sur deux évènements importants à ses yeux. En ce qui concerne sa mise à l'écart par Raymond Domenech pour la rencontre contre l'Afrique du Sud, Evra affirme qu'il était «totalement en condition de jouer ce match. Ce n'était en aucun cas un choix de ma part. Ça a confirmé les on-dit, j'ai pourtant joué mon rôle jusqu'au bout. Avant le match, pendant et après. J'ai eu l'impression que c'est un peu moi qui ai pris pour tout ça.»

L'autre concerne son interdiction de s'adresser à la presse lundi, au lendemain de la grève. A la surprise générale, Raymond Domenech était venu seul à cette conférence de presse. «C'est la première fois de ma vie que j'ai été interdit de ma liberté d'expression, a-t-il dit. Je devais me présenter pour faire mes excuses sur un geste maladroit. Avoir subi cette interdiction, cela dépassait tout. Cela a fait beaucoup de mal, que ce soit à moi ou au groupe. C'était primordial de venir. Je venais pour des excuses, pour l'ensemble du groupe. Il y a eu une incompréhension totale pour ce geste.»

«Une enquête va être ouverte par le ministère»


Il a également tenu à remettre en question la décision du staff qui avait coupé les Bleus du reste du monde : «La presse fait partie du jeu. Si chaque jour, tu empêches les joueurs d'y aller, tu laisses aux gens le pouvoir de dire des méchancetés sur ton cas. Il y a eu un titre qui a fait mal à tout le monde, mais est-ce que ce n'est pas une explication après tout ce que l'on a refusé de donner à la presse ?» «Une enquête va être ouverte par le ministère et tous les joueurs seront entendus», a-t-il également annoncé. - A. D.
Source: l'équipe
AnonymousInvité coupe du monde - Page 11 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: coupe du monde coupe du monde - Page 11 2110Ven 25 Juin - 17:57

Henry s'est senti «exclu»

Après Patrice Evra, Thierry Henry a également livré ses explications. Et comme ce fut le cas avec le capitaine des Bleus, on n'a pas appris grand chose. Verbatim.

coupe du monde - Page 11 Thierry-henry-s-exprime-apres-la-crise-qui-touche-les-bleus
Thierry Henry. (EQ)

«Première raison du fiasco : on n'a pas bien joué. Il ne faut pas se voiler la face. On n'a pas été à la hauteur. Quand une équipe gagne, tout peut passer. Quand il y a des revers, le doute s'installe. Il y a un coach qui est en place. Il était là. Il dirigeait. Après, qu'une personne soit ou ne soit pas d'accord avec lui... Il faut respecter ses décisions. J'aurai pu être le grand frère, mais je ne l'étais plus. Je me suis senti écarté. On en me parlait plus comme avant. Avant, on me parlait plus, j'étais sur le devant de la scène. A un moment, quand tu n'as plus de crédibilité dans un groupe, ça devient difficile.

Je ne sais pas si les propos d'Anelka ont été l'élément déclencheur. Il y avait certainement un malaise. Est-ce que l'on peut parler de clan ? Je ne pense pas. Il y a toujours des affinités. Mais ça rigolait beaucoup. Tout le monde changeait de table. Gourcuff le mal aimé ? Non. Après, je n'ai pas tout vu. Mais je peux vous dire que je n'ai pas vu de bagarre. Je n'ai vu personne mettre de pression à qui que ce soit. Les décisions étaient des décisions de groupe, comme ça se fait dans la vie d'un groupe.

Ce qui me frappe, c'est cette Une [de L'Equipe du samedi 19 juin, ndrl]. Ce ne sont pas les mots de Nico (Anelka). Malheureusement, ça se passe dans un vestiaire. Ce qui a fait la différence, c'est que c'est sorti. J'étais dans le vestiaire, je n'arrivais pas à entendre ce qu'il disait. Il ronchonnait. Ce qui me frappe, c'est que la personne qui a dit ça au journaliste, comment a-t-elle pu entendre ce que Nicolas a dit ?

La décision avait été prise bien avant le bus. On a su que Nicolas Anelka allait être exclu le lendemain, sans nous consulter. Personnellement, je pense qu'on devait montrer notre soutien à Nicolas. Faire rentrer Nico comme ça, je peux vous le dire avec l'histoire de ma main (qui a permis à la france de battre l'Irlande en barrage), j'étais tout seul, et je sais comment c'est. J'aurais bien aimé qu'il ait un petit peu de soutien. Je ne peux pas laisser un coéquipier comme ça.

C'est le groupe qui a décidé de faire grève. Sur le moment, il y avait unanimité. Personne n'a mis de pression à qui que ce soit. Avec le recul, c'était une erreur. Des caïds, qu'on arrête avec ce mot. Personnellement, je n'ai pas vu de caïd, pas d'altercation, pas de bagarre. Je n'ai rien vu de tout ça.»
Source: l'équipe
AnonymousInvité coupe du monde - Page 11 Vide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: coupe du monde coupe du monde - Page 11 2110

Contenu sponsorisé coupe du monde - Page 11 Vide
Revenir en haut Aller en bas

coupe du monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Heineken et la coupe du monde de Rugby» Valeur d'un billet neuf pour la finale de la coupe du monde 1998» Pack coupe du monde pour fifa 2010» [SOFT] WORLD CUP 2010 FIXTURE : Suivi coupe du monde de foot [Payant]» Coupe du Monde d'Aviron (Lucerne) avec G1 + 500mm FD 4,5 L
Page 11 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Galion :: Le coffre du Galion :: 
Archives du Forum
-
Sauter vers: